La Rochelle-Bayonne en passant par les îles

(réalisé) share(partager)
Partir trois semaines en vélo à deux, avec juste le billet aller et décider au fur et à mesure par où bifurquer. L’île de Ré et Oléron comme seuls impératifs.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
vélo de randonnée
Quand : 18/09/16
Durée : 18 jours
Distance totale : 1369.7km
(dont réalisés 766.4km)
Dénivelées : +2742m / -2908m
(dont réalisés d+:2430m / d-:2407m)
Alti min/max : 0m/429m
Carnet créé par Berlin71 le 04 déc. 2016
modifié le 13 févr.
235 lecteur(s) - 21
Vue d'ensemble

Le topo : Parentis-Cap de l'Homy (mise à jour : 12 déc. 2016)

Distance section : 56km Dénivelées section : +201m / -214m
Section Alti min/max : 16m/30m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Parentis-Cap de l'Homy (mise à jour : 12 déc. 2016)

4 octobre 2016

Réveil sous le soleil. Tente sèche, alors que le lac est à 3m. Génial. Toujours ce petit clapotis de l’eau. Puis le survol à 3 reprises d’un hélicoptère de la gendarmerie. A oui, il y a une enquête publique ce matin, cela peut expliquer cela.
Nous rejoignons la piste et je me rends compte que j’ai crevé à l’avant, à peine 800m de fait. Forcément j’ai roulé dans un nid d’arbustes piquants, c’est même encore accroché sur le pneu. Rustine et c’est reparti pour un café à St Eulalie. Plage au bord du lac sympa. Par contre, la pompe à vélo installée le long de la piste est hors service. On rejoint Mimizan Village, la traversée du cordon de dunes est doux cette fois-ci. Halte boulangerie, et picnic dans le parc de la ville. Enfin des sandwichs à la sardine et un pastis landais, gâteau brioché délicieux. Le soleil se voile. Point d’eau. Détour par Mimizan-plage et pensée pour mes frères qui y sont passés il y a longtemps avec Rudi&Angela. Il ne fait pas assez beau pour se baigner, mais j’ai quand même mis les pieds dans l’eau. Et le sable est tellement fin qu’en marchant il couine. Puis, à travers de belles forêts direction Contis. Détour par la plage et photo pour les frangins. On en profite pour faire le plein d’eau. Un vrai village d’été, un peu comme Gruissan-plage. Le temps est de plus en plus gris. Le vent du large se lève. On trace direction le cap de l’Homy, où, partait-il, le camping est encore ouvert. Et bien non. Rencontre avec des surfers berlinois qui nous préviennent que la police municipale tourne pour mettre des amendes. Recherche d’un coin bivouac, finalement sur l’aire de repos, repas sur les bancs. Nuit calme, toujours avec nos grillons malgré le temps et le bruit de l’océan au loin.


coin de rêve pour bivouac
coin de rêve pour bivouac
Parentis-Cap de l'Homy
St Eulalie-Plage
St Eulalie-Plage
Parentis-Cap de l'Homy
Un "petit" gâteau
Un "petit" gâteau
Mimizan-Plage
Mimizan-Plage
Parentis-Cap de l'Homy
Mimizan et le sable qui fait du bruit
Mimizan et le sable qui fait du bruit
Parentis-Cap de l'Homy
Avant Contis
Avant Contis
Parentis-Cap de l'Homy
Cap de l'Homy
Cap de l'Homy
Parentis-Cap de l'Homy
La pluie, au large
La pluie, au large
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°54