La Rochelle-Bayonne en passant par les îles

(réalisé) share(partager)
Partir trois semaines en vélo à deux, avec juste le billet aller et décider au fur et à mesure par où bifurquer. L’île de Ré et Oléron comme seuls impératifs.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
vélo de randonnée
Quand : 18/09/16
Durée : 18 jours
Distance totale : 1369.7km
(dont réalisés 766.4km)
Dénivelées : +2742m / -2908m
(dont réalisés d+:2430m / d-:2407m)
Alti min/max : 0m/429m
Carnet créé par Berlin71 le 04 déc. 2016
modifié le 13 févr.
329 lecteur(s) - 23
Vue d'ensemble

Le topo : Royan-Carcans Océan (mise à jour : 07 déc. 2016)

Distance section : 73.3km
(dont réalisés 67.1km)
Dénivelées section : +136m / -125m
(dont réalisés d+:136m / d-:122m)
Section Alti min/max : 3m/39m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Royan-Carcans Océan (mise à jour : 07 déc. 2016)

30 septembre 2016

Après une très courte nuit, premier Bac pour traverser la Gironde et quitter la Charente Maritime. Il fait frais, le soleil est timide. Nous retrouvons nos forêts de pins qui avaient jalonné notre première sortie en vélo avec notre fille, quelques 10 ans en arrière. 
L’objectif du jour : Carcans Plage. Avant cela, une halte à Soulac sur mer, pour un petit déjeuner bien mérité. La ville se réveille. Que de belles maisons fin du XIXème siècle. 
Petit tour au marché, on fait le plein de tomates, et je résiste à la tentation du foie gras et Nico à celle des huîtres ! 
Rencontre avec des cyclos polonais en mode léger en route pour Bordeaux, mais avec le même short que Nico :). Halte pain et là nous tombons sur Jacques Terreaux qui remonte la rue piétonne sur son cyclo direction la gare après un long périple à travers l’Europe cet été. On ira voir son blog sur la Patagonie, une fois rentrés.
Direction de plein sud, des grandes lignes droites pas toujours très plaisantes, avec un revêtement pas toujours au point. Juste après Euronat, une station essence pour faire le plein d’air de nos montures. 
Et encore des lignes droites…et enfin notre forêt d’ Hourtin, ça monte et ça descend, ça tourne et au détour : une averse ! Le temps de se protéger, ça s’arrête, pour reprendre 200 m plus loin. Et dans la précipitation, j’ai fait tomber mes lunettes, sans m’en rendre compte…et les retrouve sans problème. C’est aussi le manque de sommeil, j’en suis sûre. 
Au bout d’une montée, un panneau : « plage de la Gracieuse », 6 km, par un chemin de VTT. L’incontournable où Nico souhaite bivouaquer depuis que nous avons choisi notre destination. Sauf que, 6 km de cordon de dunes, chargés comme des mules…ou un détour de 20 et quelques kilomètres…Promis, ce sera pour une prochaine fois. 
Arrivée à Carcans Plage et le camping est encore ouvert. Plantage de la tente, douche bien méritée après encore une étape de 70 km. On va voir la plage et boire un coup au seul bistrot encore ouvert, avec tous les surfers encore sur place. Pas de bière ce soir, il y a un tel choix de bons vins au verre, un haut médoc pour Nico et un Listrac pour moi, le tout accompagné d’une bonne pizza au feu de bois. Pour une fois nous sommes les plus vieux ! Ça change des îles. 
Puis un gros coup de tonnerre et on a juste le temps pour rentrer sous la tente avant que l’orage nous tombe à verse dessus. 


Royan-Carcans Océan
Royan-Carcans Océan
Royan-Carcans Océan
Royan-Carcans Océan
Royan-Carcans Océan
Royan-Carcans Océan
Royan-Carcans Océan
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56