La Rochelle-Bayonne en passant par les îles

(réalisé) share(partager)
Partir trois semaines en vélo à deux, avec juste le billet aller et décider au fur et à mesure par où bifurquer. L’île de Ré et Oléron comme seuls impératifs.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
vélo de randonnée
Quand : 18/09/16
Durée : 18 jours
Distance totale : 1369.7km
(dont réalisés 766.4km)
Dénivelées : +2742m / -2908m
(dont réalisés d+:2430m / d-:2407m)
Alti min/max : 0m/429m
Carnet créé par Berlin71 le 04 déc. 2016
modifié le 13 févr.
329 lecteur(s) - 23
Vue d'ensemble

Le topo : Ile d'Oléron-Royan (mise à jour : 07 déc. 2016)

Distance section : 71.3km Dénivelées section : +168m / -170m
Section Alti min/max : 6m/21m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Ile d'Oléron-Royan (mise à jour : 07 déc. 2016)

29 septembre 2016

Réveil tôt et déplantage rapide, la tente est toute trempée de rosée. Petit-déjeuner sur la plage avec trois classes d’écoliers venus en classe verte. Encore une plage immense et vu l’heure et marée basse, pas trop d’embrun. L’immensité nous rappelle notre statut de fourmi.
Café et marché dans le joli village de St Trojan. Pique-nique vers la plage du Gatseau avec vue sur le continent. Et s’il y avait un bateau pour traverser ? Après vérification au port de plaisance, le bac s’arrête le 15 septembre. Dommage. Du coup direction le pont  par les salines. Traversée du pont avec vent de face, pas terrible, en plus il y a plein de circulation. 
Après, route agréable le long de la Seudre pour rejoindre le pont de Marennes bien mieux aménagé pour les cyclos. 
Au rond point de la Tremblade, on se trompe de route, il faut bien prendre la direction de St Ronce les bains…et non la Trembalde. Et faire le pleins d’eau avant de s’engager sur la Véloroute car la piste traverse 20 km de forêt avant d’arriver à la Palmyre, sans aucun point d’eau. Et il y a un coin bivouac 3km en amont de la Palmyre qui est bien sympa, mais faute d’eau, pas pris. 
Arrivée à la Palmyre vers 18:30, une bière, difficile à trouver car hors saison. Elle sera finalement accompagné d’une menu galette, il est déjà 19:30. On trouvera bien un coin bivouac un peu plus loin, on a presque 6km de forêt devant nous…quenini. 
Requinqués par le repas et sans trouver de bivouac, nous roulerons jusqu’à Royan quelques 20km plus loin ! C’est rigolo de rouler de nuit, nous sommes seuls au monde avec les grenouilles, et les jolis maisons fin de siècle sont belles !
On repère le départ du Bac et on se pose la question : dormir ou pas ? Finalement la raison l’emporte et on plante le bivouac plus ou moins à l’arrache minuit passé pour se lever à 6h du matin. Etape de 88 km dont plus de 20 km de nuit.


Ile d'Oléron-Royan
Epave du « Présidente Viera » échoué en 1916
Epave du « Présidente Viera » échoué en 1916
Classe verte "char à voile"
Classe verte "char à voile"
Ile d'Oléron-Royan
Special dédicace à Bruno, St Trojan
Special dédicace à Bruno, St Trojan
Ile d'Oléron-Royan
La plage du Gatseau
La plage du Gatseau
Ile d'Oléron-Royan
le village des salines
le village des salines
Avis aux amateurs, elle vaut le détour
Avis aux amateurs, elle vaut le détour
Ile d'Oléron-Royan
Vue sur Oléron du Pont de la Seudre
Vue sur Oléron du Pont de la Seudre
Seudre et marais de Marennes
Seudre et marais de Marennes
Ile d'Oléron-Royan
Ile d'Oléron-Royan
Avant Palmyre, la pointe de la Courbe
Avant Palmyre, la pointe de la Courbe
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56