La Rochelle-Bayonne en passant par les îles

(réalisé) share(partager)
Partir trois semaines en vélo à deux, avec juste le billet aller et décider au fur et à mesure par où bifurquer. L’île de Ré et Oléron comme seuls impératifs.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
vélo de randonnée
Quand : 18/09/16
Durée : 18 jours
Distance totale : 1369.7km
(dont réalisés 766.4km)
Dénivelées : +2742m / -2908m
(dont réalisés d+:2430m / d-:2407m)
Alti min/max : 0m/429m
Carnet créé par Berlin71 le 04 déc. 2016
modifié le 13 févr.
305 lecteur(s) - 23
Vue d'ensemble

Le topo : Cap de l'Homy-Cap Breton (mise à jour : 13 févr.)

Distance section : 63.6km Dénivelées section : +198m / -206m
Section Alti min/max : 16m/38m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Cap de l'Homy-Cap Breton (mise à jour : 13 févr.)

5 octobre 2016

Réveil par un agent de l’ONF. Un bonjour avec le sourire et nous avons juste droit au sermon de l’interdiction de dormir où on a dormi. Petit déjeuner face à l’océan, tout gris, venté et avec des grains au large. Et les grains sont vers sud, là où nous allons. Il ne faudra pas rouler trop vite, sinon on ratrappe la pluie. Pour partir, on repasse par le camping, et en fait on aurait pu planter la tente sur l’aire des camping car. A savoir pour une prochaine fois. Direction St Girons plage. Tout est fermé, on espérait trouver à boire un café. A défaut, on a rattrapé la pluie ! Sous une galerie Nico testera sa cape de pluie, qui ne sera pas nécessaire, l’averse ne dure pas. A travers des forêts encore différentes nous voilà reparti. Plus de chênes, et des chênes lièges en plus. Des odeurs indescriptibles, avec la pluie en plus. C’est beau. Puis un crachin s’installe qui nous accompagnera jusqu’à Léon. Les paysages changent, de belles fermes landaises sur la route. A Léon, plein de pain et de goûter. Et on a envie de manger assis et chaud. Alors on se dirige vers Léon-lac. Pour s’arrêter « Chez Pol » pour une salade. Petit bouiboui qui nous amène dans un autre monde. Première salade en presque trois semaines. On décide de pousser jusqu’à Cap Breton. Allez, 30km d’une traite (ou presque) ! Le temps est toujours maussade, mais il ne pleut plus. Halte à l’office de tourisme de Seignosse. Premier camping à …Cap Breton. Traversée de Seignosse et de Hossegore. La traversée de Hossegore village est épique : des animations partout championnat du monde de surf oblige. Oui mais, on trouve quand même de quoi agrémenter nos lentilles corail : une cuisse de canard confite. Rencontre furtive avec des cyclos allemands qui rentrent vers Bordeaux en venant de Lisbonne. La direction inverse de celle de Nico.
Nuit au camping municipal de Cap Breton. Pas d’auberge de jeunesse à Bayonne, juste à Biarritz et pas de train pour attraper ma liaison à Bayonne. On décide de se trouver de quoi loger à Bayonne en arrivant.


Dernier petit déjeuner face à l'océan
Dernier petit déjeuner face à l'océan
Cap de l'Homy-Cap Breton
Cap de l'Homy-Cap Breton
Cap de l'Homy-Cap Breton
St Giron plage, clin d'oeil pour Eric
St Giron plage, clin d'oeil pour Eric
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56