La Rochelle-Bayonne en passant par les îles

(réalisé) share(partager)
Partir trois semaines en vélo à deux, avec juste le billet aller et décider au fur et à mesure par où bifurquer. L’île de Ré et Oléron comme seuls impératifs.
vélo de randonnée
Quand : 18/09/16
Durée : 18 jours
Distance totale : 1369.7km
(dont réalisés 766.4km)
Dénivelées : +2742m / -2908m
(dont réalisés d+:2430m / d-:2407m)
Alti min/max : 0m/429m
Carnet créé par Berlin71 le 04 déc. 2016
modifié le 13 févr.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
357 lecteur(s) - 23
Vue d'ensemble

Le topo : Ile d'Oleron J2 (mise à jour : 13 févr.)

Distance section : 17.5km Dénivelées section : +34m / -33m
Section Alti min/max : 1m/5m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Ile d'Oleron J2 (mise à jour : 13 févr.)

25 septembre 2016

Réveil tôt. On plie rapidement, c’est menaçant. A peine tout plié, il se met à pleuvoir ! Direction Dolus sous la pluie. On se boit un café (ou deux), sur la seule terrasse ouverte hors saison. C'est l'heure de la messe, et les notables se font voir...et nous ne sommes pas les seuls spectateurs...cela tient presque de la caricature.
Pain et charcuterie (le lard fumé, extra !), le soleil revient. Le pain est super, le grillon aussi. Plein d’eau au cimetière.
On part vers la route des huîtres à travers la campagne. Puis marais salants. Paysages superbes. Des figues à gogo. Aux Allards on flâne, et on tombe sur un coin idyllique, la plage de Bellevue. Pique-nique et rencontre avec Adam qui nous donne deux, trois tuyaux et anecdotes sur l'île.
Bain de mer pour Nico, sur la plage déserte avec vue sur Boyardville, l’île d’Aix. Puis à travers les marais (Arceaux, Eguilles) direction Boyardville. En route, une fête dans une vieille cabane, il est 15:00 ! Et des figues partout, à quand les pommes ?
Boyardville, comment dire ? Un autre monde, par rapport à ce que nous avons pu voir jusque-là. On se croirait dans une caricature de Vuillemin ou de Reiser. Posés sur un banc, à défaut de café (il n’y en a pas), on observe, et on se dit qu’il y a vraiment un fossé, une fracture dans cette société. Sans juger. Juste voir. L'île est pleine de contrastes, pas seulement paysagers.
Puis un rapide tour à Fort Royer, des cabanes d’artistes, encore un contraste avec Boyardville. Il est 17:30, il nous faut de l’eau et un coin bivouac. Direction l’immense forêt des Saumonnards, je pense avoir repéré un chemin de bivouac …je me suis trompée. On tombe sur le camping municipal, il se fait tard, on reste. Prix cyclo (10€ par nuit pour deux). Ce soir lentilles, lard et figues, délicieux. Nuit calme avec nos amis les grillons et le ressac de l’océan.


Repos des destriers
Repos des destriers
La plage de Belle Vue, la bien-nommée
La plage de Belle Vue, la bien-nommée
Ile d'Oleron J2
Ile d'Oleron J2
Fort Boyard à l'horizon
Fort Boyard à l'horizon
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56