3 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
Le but était de faire la " tournée des potes" puis des vacances entre amis à Lacanau, dans le sud ouest. Au départ du Jura, plusieurs options s'offrent à moi: l'avion ? Revenant de Nouvelle-Zélande, mon bilan carbone est déjà très (trop) mauvais cette année. En voiture? bof bof. En train? pas des plus pratique. Allez, j'ai mon vélo de route dans le garage...allons-y pour un tour de France et un bout de Suisse à coup de pédale. Comme je n'ai pas de vélo de rando, ni de sacoche, je décide de partir sur de l'ultra-light...et du fait-maison. La bécane donc, c'est mon vélo de route, ni plus ni moins. J'ai quand même investi il y a quelques temps dans une "super-selle-adaptée-à-ton-fessier" et un nouveau cycliste. En espérant que ça suffise pour que je n'hurle pas chaque matin en me remettant sur la selle. Sinon au niveau des affaires, on va à l'essentiel: - 3 paires de chaussettes / sous-vêtements - un maillot de bain (je vais à la Méditerranée et à l'océan Atlantique) - une robe - un jolie paire de sandales - un short, un T shirt de rechange - un coupe-vent - une mini serviette microfibres - ma trousse de toilette, inclus les lunettes de vue dont l'étui prend beaucoup de place - ma chemise de nuit préférée - sur moi: casque, gants, t shirt, cycliste, chaussures de vtt avec inserts automatiques, lunettes de soleil, camel back avec barres de céréales et eau. Les fameuses " sacoches": à l'avant, un sac de type Sea to Summit , léger et étanche, fixé avec 3 joints en caoutchouc des conserves Le Parfait, et une sacoche de cadre faite maison, à partir d'un vieux pantalon K-Way. Cheers :-)
Voir le carnet
Du Jura à Lacanau en vélo ultra light
Du Jura à Lacanau en vélo ultra light
23 jours
1173 km
par NZ6839
15
En France, le Haut-Rhône est la section du fleuve comprise entre la frontière Suisse et Lyon. Près de 198 km, caractérisés par une pente assez importante et des paysages de moyenne montagne formant des gorges par endroits. Dès les années 50 cette section fut la proie des aménageurs qui transformèrent le fleuve en une suite de barrages hydroélectriques et de lacs morts, déviant toute son eau dans un canal parallèle rectiligne. On aurait pu croire à la fin de ce fleuve sauvage définitivement asséché et massacré par les verrues EDF/CNR… sans la directive Européenne (DCE) adoptée le 23 Octobre 2000, qui (en gros) obligea tous les pays membres à multiplier par 4 les débits réservés à l’échéance 2014. Sur notre parcours, de longues sections du « Vieux-Rhône » revoient le jour avec des débits importants de l’ordre de 60 à 130 m3s, assez pour rétablir la flore, la faune, les forêts riveraines, et surtout, empêcher définitivement toutes les incursions des véhicules ou des constructions… en bref une « renaturalisation » spectaculaire qui concerne 80 km sur les 198 du parcours, et dans la foulée des protections supplémentaires – réserves naturelles, arrêtés de biotopes, classement des sites – sur 60 km linéaires, véritables coulées vertes de plusieurs centaines de mètres de largeur, voire plusieurs km. La descente du Haut-Rhône en canoë redevient donc une croisière majeure pour les amoureux des rivières et des fleuves. Ce n’est évidemment pas le Canada ! Il reste des villages et quelques petites villes au bord du Haut-Rhône, quelques zones agricoles et des industries : 7 barrages à contourner et même une centrale nucléaire… Vous serez quand même surpris par la qualité et la quantité des sections naturelles, emportés par le courant presque omniprésent, et emballés par quelques seuils et petits rapides…
Voir le carnet
Km 13 Gorge du Rhône vers les Tines de Parmand
Le haut Rhône en kayak gonflable
5 jours
192 km
par Alex
5