Patagonie du nord à vélo (Chili-Argentine)

(réalisé) share(partager)
Partis des bords de l’océan Pacifique à Puerto-Montt (Chili), nous allons passer en Argentine en franchissant la Cordillère des Andes au paso Cardenal Samore. Notre voyage en Argentine (région des lacs) durera 7 jours avant de franchir à nouveau la Cordillère des Andes au paso Mamuil Mamal (ou Paso Tromen). Nous visiterons pendant 13 jours, la région des lacs chiliens avant de rejoindre Puerto Montt. Au total : 23 jours de vélo, 1 455 km parcourus, mais surtout de belles rencontres et de superbes paysages.
vélo de randonnée
Quand : 09/01/18
Durée : 23 jours
Distance totale : 1485.6km Dénivelées : +11670m / -11319m
Alti min/max : -6m/1295m
Carnet créé par la Creuzette le 15 mars
modifié le 09 avr.
352 lecteur(s) - 16
Vue d'ensemble

Le topo : Section 24 (mise à jour : 17 mars)

Distance section : 59.7km Dénivelées section : +275m / -296m
Section Alti min/max : 41m/147m

Description :

Jeudi 01 février : Puerto Varas- bords de l’océan Pacifique – Puerto Montt

Distance parcourue : 60,5 km, D+ : 603 m
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 24 (mise à jour : 17 mars)

Jeudi 01 février : Puerto Varas- bords de l’océan Pacifique – Puerto Montt


Distance parcourue : 60,5 km, D+ : 603 m

Nous partons pour Puerto Varas, toujours avec le vent de face et pas mal de circulation. Heureusement, il y a une «  cyclo via ». Il faut ensuite remonter sur un plateau avant des descendre vers Puerto Montt. Beaucoup de circulation et nous mettons un peu de temps à comprendre qu’il y a une voie pour les vélos à contre-sens de la circulation, sur le côté gauche de la route.


Nous passons tout près de notre hôtel, mais nous filons vers l’océan. Arrêt à Angelmo en fin de matinée. Ni vraiment un village, ni un quartier, Angelmo est situé à l’extérieur de Puerto Montt, au bord de l’océan. Nous longeons les caractéristiques baraquements en bois de deux étages, les nombreux petits restaurants où l’on peut manger du poisson frais, l'imposant marché artisanal. Arrêt dans un petit restaurant pour déguster poissons et fruits de mer. Je retrouve avec plaisir la délicieuse « pailla marina » composée d’étranges fruits de mer aux saveurs si particulières.

L’après-midi : visite à pied du marché artisanal, puis départ pour longer la côte plein sud. Cela monte, cela descend et il y a pas mal de circulation mais cela nous permet de nous rendre compte de l’importance de l’activité portuaire de Puerto Montt (à la fois port de marchandises, port de pêche, mai aussi point de départ et d’arrivée des croisières jusqu’à Punta Arenas).

Pour finir, nous empruntons une piste ripio qui nous conduit à un petit village de pêcheurs. Nous nous installons face à l’océan pour un dernier regard sur la belle nature qui nous entoure. En face de nous, c’est la route australe et ses sommets enneigés.


Retour à Puerto Montt par la même route. Arrêt crevaison pour Geneviève qui a pincé sa chambre à air sur le bord d’un trou.

Nous retrouvons avec plaisir le confort du petit hôtel Seminario et son sympathique personnel. Nous passerons deux nuits à l’hôtel avant de reprendre l’avion pour la France.

Les fins de voyage sont toujours un peu nostalgiques. La journée suivante sera occupée par l’emballage des vélos (nos cartons sont restés à l’hôtel), la préparation des sacs, et une balade à pied dans Puerto Montt.
Dernier repas chilien dans un sympathique bar près de l’hôtel.  Le personnel nous reconnaît et veut savoir comment s’est passé notre voyage. Nous nous lançons le défi d’avaler l’intégralité d’une « pichanga » : plat unique composé de pommes de terre frites, de viande de porc et de vache, de légumes, fromage, œufs durs, tomates, avocats. Heureusement il y avait la bière artisanale pour nous aider à engloutir le tout !

Samedi 03 février : le patron de l’hôtel nous accompagne à l’aéroport de Puerto Montt en début de matinée. Départ de Santiago dans l’après-midi pour la France.


Bilan chiffré du voyage : 1450 km à vélo, un peu plus de 16 000 m de dénivelé sur de belles routes mais aussi pas mal de pistes. Il nous restera en mémoire ces beaux paysages, cette belle nature pas encore trop dénaturée par l’homme et ces rencontres inoubliables.
 
 
 
 
 


Marché artisanat à Angelmo
Marché artisanat à Angelmo
Section 24
Pailla marina
Pailla marina
Port de pêche
Port de pêche
Section 24
Section 24
Bords d'océan bien fleuris
Bords d'océan bien fleuris
Section 24
Ici les cygnes ont le cou noir.
Ici les cygnes ont le cou noir.
Petit marché aux légumes, Puerto Montt
Petit marché aux légumes, Puerto Montt
C'est toute la salade de son jardin !
C'est toute la salade de son jardin !
Dernière crevaison pour Geneviève.
Dernière crevaison pour Geneviève.
Dernier défi collectif : la pichanga du dernier soir
Dernier défi collectif : la pichanga du dernier soir
Ne pas oublier la lutte des populations mapuches
Ne pas oublier la lutte des populations mapuches
Céramiques, plaza de armas, Puerto Montt
Céramiques, plaza de armas, Puerto Montt
Section 24
Quatre cyclos heureux de cette belle aventure
Quatre cyclos heureux de cette belle aventure
Volcans Osorno et Puntiagudo vus d'avion
Volcans Osorno et Puntiagudo vus d'avion
Volcan Osorno et calbuco
Volcan Osorno et calbuco
Notre circuit entre Chili et Argentine.
Notre circuit entre Chili et Argentine.
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Actuellement en kiosque
Carnets d'Aventures N°51
Prochain numéro
(CA #52) :
fin juin 2018