8 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
Cela faisait un petit moment que je voulais faire une petite croisière en canoë en dormant à bord. Chose faite depuis le week-end de l'Ascension 2016. Je suis parti d'Arzal le mercredi pour une très courte navigation sur la Vilaine jusqu'à l'anse au Boucaud: une petite heure de voile pendant laquelle j'ai eu pour la première fois du week-end, mais pas la dernière, le plaisir de croiser la flotte de la manifestation nautique "Vilaine en fête". Ce premier bivouac m'a permis de m'organiser car je n'ai pas une grande habitude de la chose. A noter que, bivouac après bivouac, j'ai pris un rythme de plus en plus nautique, allant de moins en moins à terre... Le deuxième jour s'est fait dans le même sens que la flotte mais en retrait puisque je suis parti en milieu de matinée. Si j'ai dû alterner pagaie et voile jusqu'à Folleux, une bonne brise d'Est m'y a accueilli, me forçant à tirer des bords jusqu'au Pont de Cran. C'est peu avant celui-ci que j'ai pu trouver un cadre champêtre pour mon deuxième bivouac. Le lendemain, je suis passé sous le pont avec en tête l'intention de retrouver la flotte au Port de Rieu. Hélas, ce même jour avait lieu un grand concours de pêche: plus de cent pêcheurs tous les 10 mètres en rive droite. Leur agressivité alors que je prenais garde de ne pas les embêter m'a été tellement pénible que j'ai préféré faire demi-tour et retourner attendre la flotte au Pont de Cran. Ca a été ensuite un grand plaisir de naviguer de conserve avec de superbes bateaux, petits et grands, jusqu'à Folleux, si ce n'est que le vent avait tourné et qu'il a fallu naviguer une fois de plus au près... Après un dernier bivouac un peu en aval Folleux, j'ai rejoint tranquillement Arzal avec l'intention de recommencer rapidement ce genre de périple!
Voir le carnet
Tout le matos prêt à être embarqué.
Sur la Vilaine en canoë à voile
4 jours
6
Un album photos pour vous faire découvrir notre expédition en kayak de mer dans les Iles Lofoten qui s’est déroulée du 10 au 21 septembre 2016. Les îles Lofoten sont un archipel Norvégien, situées au large de Bodø, au nord du cercle polaire. Pour ce premier périple en mer de Norvège, nous avons parcouru les Fjords et les côtes de Moskenesøya et de Frakstadøya. Au total, 12 jours en Norvège dont 7 jours de kayak en autonomie et 160 Km parcourus dans les fjords. Coté météo, chaque jour était plutôt gris et pluvieux avec 2 jours de « tempête ». Seulement 2 jours complets de grand soleil : Une météo normale en septembre (à noter que l’été ne dure chez eux qu’un mois). La navigation a été quand à elle très compliquée et différente selon si nous étions dans les fjords, la côte Ouest ou la côte Est. Une adaptation permanent a été nécessaire, avec des prévisions météo précises à 2h00. Comme nous l’indiquait les locaux, parfois la brume et les nuages descendent le long de la montagne en quelques minutes … et dans les minutes suivantes il peut se former des vagues de plus de 1m50. Pour notre part, les locaux estiment que nous avons eu de bonnes conditions de navigation. Je n’en doute pas … même si il a fallu conjuguer avec le vent, la houle, les marées, les effets venturi marins et aériens, le ressac contre les falaises … et là, je crois que l’on a eu toutes les combinaisons possibles. Que de bons souvenirs.
Voir le carnet
Les Lofoten - Moskenesøya en Kmer
Les Lofoten - Moskenesøya en Kmer
7 jours
145 km
6
Vers la Dune du Pilat, en vélo et en famille... Initialement, je voulais partir de Soulac et descendre tranquillement vers la Dune. Mais en cette période tous les campings ne sont pas ouverts et surtout le retour en train depuis Archachon m'a paru bien compliqué, long et avec des emplacements vélo non assurés... Je n'ai pas trouvé ou su trouver des infos sur d'éventuelles liaisons efficaces par car. Du coup, j'ai opté pour la formule aller/retour en vélo mais en partant donc de Lacanau-océan. J'ai également fait le choix d'un voyage en autonomie avec tente. Comme c'était une première en famille, j'ai quand même opté pour le camping afin d'assurer un minimum. (Surtout pour l'eau....) Coté logistique, on est parti avec de la nourriture pour les 3 premières étapes + 1 journée (au cas où l'on se retrouve bloqué à un endroit pour une raison quelconque.) Ravitaillement pour le retour sur Arcachon. Coté équipement: nos VTT de tous les jours sur lesquels j'ai ajouté pour chacun un port bagage sur selle et deux sacoches pour les sacs de couchage. Plus deux petites remorques "à pas cher" pour transporter le reste: nourriture, eau, affaires de camping et vêtements pour le soir. Coté énergie: Un petit panneau solaire pour recharger le téléphone et la gopro. Coté cartographie: Un GPS avec cartographie sur lequel j'ai chargé la trace du parcours. Une appli GPS/Cartographie sur le smartphone en doublon au cas où. Les enfants, 9 et 8 ans, pratiquent le vélo mais sans plus. (On fait habituellement quelques ballades à la journée 10-20 Km au printemps et à l'automne)
Voir le carnet
En route !
Vers la Dune...
5 jours
151 km
6
Récit d'un voyage à cheval en autonomie sur le Chemin de Stevenson.
Voir le carnet
Ça y est! Je suis parti!
Sur le chemin de Stevenson à cheval en autonomie
16 jours
342 km
par Stef26
6