Boucle Munich

(réalisé) share(partager)
Un voyage à vélo, chaque année, entre amis, est devenu incontournable. Pour 2020, c’est décidé, nous ne prendrons pas l’avion. L’idée de suivre la via Claudia Augusta entre Allemagne, Autriche et Italie fait son chemin.
L’accès en train avec des vélos semble compliqué depuis Lyon. Nous voulons éviter le démontage des vélos imposé par le train et nous choisissons donc finalement d’utiliser les cars Flixbus. Notre voyage vélo débutera à Munich, ville desservie par Flixbus. Nous sommes 4 au départ de Lyon. L’un de nous devra décaler son départ d’une journée car le bus ne transporte que 3 vélos. Jean-Paul qui part de Metz avec un Flixbus, n’aura pas de problème pour coordonner son arrivée avec la nôtre.
Nous serons donc 5 cyclos (3 femmes et 2 hommes de 67 à 73 ans) avec le projet de faire une boucle d’un peu plus de 1000 km au départ de Munich
La via Claudia Augusta, ancienne voie romaine, permet de traverser les Alpes du nord au sud, au départ de Donauworth en Bavière. Elle rejoint Venise ou la plaine du Po. Nous l’emprunterons jusqu’à Feltre, en Italie. Nous rejoindrons en suite un autre itinéraire cyclable (Via Alpina) pour retourner à Munich.
Nous utilisons des GPS et nous emprunterons des traces trouvées sur internet, en particulier sur le site Visu GPX : Stuttgart - Venise par la Via Claudia Augusta
Pour notre retour à Munich par le col du Brenner, Innsbrück, nous utiliserons la trace trouvée sur my trip : https://www.expemag.com/carnet/traversee-munich-venise-en-velo
Cet itinéraire emprunte la ciclovia Munich-Venise, plus alpine, qui a fait l'objet d'un topo guide :De Munich à Venise et piste cyclable des Dolomites.
Nous avions également un guide allemand pour la Via Claudia : Bikeline Radtourenbuch (distribué par Cartovelo)
vélo de randonnée
Quand : 01/09/20
Durée : 17 jours
Carnet créé par la Creuzette le 19 oct.
modifié le 21 oct.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en bus
Précisions : Au départ de la gare de Lyon Perrache, nous avons réservé un aller-retour avec un car Flixbus équipé de porte vélos assurant la liaison Lyon-Munich. Jean-Paul, qui venait de Metz a pu utiliser également un car Flixbus. Attention,lors de la réserva...
312 lecteur(s) - 10

Les sections de ce carnet :

  1. mise à jour : 19 oct.
  2. mise à jour : 19 oct.
  3. mise à jour : 19 oct.
  4. mise à jour : 19 oct.
  5. mise à jour : 19 oct.
  6. mise à jour : 19 oct.
  7. mise à jour : 19 oct.
  8. mise à jour : 19 oct.
  9. mise à jour : 21 oct.
  10. mise à jour : 19 oct.
  11. mise à jour : 19 oct.
  12. mise à jour : 20 oct.
  13. mise à jour : 20 oct.
  14. mise à jour : 19 oct.
  15. mise à jour : 19 oct.
  16. mise à jour : 19 oct.
  17. mise à jour : 19 oct.

Vue d'ensemble :

Section 1

01 septembre de Munich au lac d’Ammersee : 53 km, D+ 350 m
Josiane, Sylvie et moi, embarquons de la gare de Lyon Perrache à 22h30 le lundi 31 août. C’est l’occasion pour nous de tester les toutes nouvelles voies cyclables sur la rive gauche de la Saône. Notre bus n’est pas direct et nous avons un changement à Fribourg à 06h30, ce qui nous laisse le temps de prendre un petit déjeuner près de la gare. Dès notre arrivée en Allemagne, nous remarquons que nous sommes au pays du « vélo roi » p ... voir la section

Section 2

02 septembre du lac d’Ammersee à Füssen : 85 km, D+ 730 m

C’est beaucoup plus vallonné que la veille. Nous nous approchons des montagnes. Traversée de petits villages bien proprets aux maisons très fleuries et souvent ornées de très belles fresques. Nous longeons la rivière Lech.

Arrêt dans un village pour goûter notre premier strudel aux pommes et à la crème fraîche. Nous sommes majoritairement sur des voies cyclables sans circulation car avons rejoint la via Claudia Augusta. N ... voir la section

Section 3

03 septembre de Füssen à Lermoos : 43 km, D+ 670 m

Petit détour pour nous approcher des châteaux. Le Neuschwanstein se mérite.  Il faut abandonner les vélos et grimper à pied sur un sentier escarpé qui longe un torrent. Nombreuses marches et passerelles métalliques mais cela ne décourage pas les visiteurs. Il faut dire qu’il a de l’allure ce château perché sur son éperon rocheux qui domine les sapins et offre une vue imprenable sur la vallée et sur les Alpes au loin.


Nous filo ... voir la section
+ Afficher toutes les dernières photos...

Actuellement

Carnets d'Aventures N°62