Nouvelle Zélande, l'île du sud en vélo et en trichant Vue d'ensemble

(réalisé) (partager)
Un tour de l'île du sud, en mode "on va pas se faire du mal non plus": donc en pédalant, certes, mais en trichant aussi avec les transports en communs!
vélo de randonnée / randonnée/trek
Quand : 10/01/16
Durée : 30 jours
Distance totale : 1185.9km
Carnet créé par laurenceb le 17 janv. 2016
modifié le 08 mars 2016
6986 lecteur(s)
(41 personnes aiment ce carnet)

Le topo : J25 péninsule d'otago (mise à jour : 01 mars 2016)

Distance section : 17.4km

Description :

petite journée à la péninsule d'Otago, sans les sacoches!
Pistes de graviers : blocs et pentes parfois assez fortes
env. 20 km  D+/- 100m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J25 péninsule d'otago (mise à jour : 01 mars 2016)

le vélo, version montagnes russes
le vélo, version montagnes russes
réveil sous la pluie. Il ne pleut pas fort, mais le temps est dépressif et déprimant.
On part donc au super café de Portobello, où nous enchaînons les cafés tout en bouquinant. Il y a pire comme vie.
au bout de 3 cafés forcément je fais des loopings, donc je décide d'aller me promener. Je pars donc en direction de Sand Fly Bay. Un nom pareil, c'est vendeur, non?
Le début est super raide, mais goudronné. Ensuite, c'est super plat, mais plein de gros caillous. Ensuite c'est super raide, mais plein de gros cailloux.
Et c'est superbe. Sans sacoche, je me sens pousser des ailes et avale les montées à la vitesse du son (3 km/h).
Au risque de me répèter: c'est super beau! 
Pour aller à Sans Fly Bay il faut laisser le vélo et continuer pendant 1h à pied, c'est descendant et sableux (et au retour c'est montant et sableux, pour ceux qui ne suivent pas).
La baie est très sauvage, avec des vagues imosantes. Il y a là pléthore de lions de mer et phoques qui se prélassent.
la réputation de la Nouvelle Zélande d'être un pays très venté est largement usurpée, si vous voulez mon avis
la réputation de la Nouvelle Zélande d'être un pays très venté est largement usurpée, si vous voulez mon avis
c'est pas facile, la vie...
c'est pas facile, la vie...
retour via la route des crêtes, que je rejoins à peu près à son sommet. Pour le coup, c'est goudronné. La descente est d'anthologie, avec des vues incroyables et un bon vent qui décoiffe. Entraînée par mon élan, je n'ai pas fait la moindre photo. Il va donc falloir me croire sur parole!
Section précédente Section suivante
Commentaires
posté le 02 mars 2016
Youpi
Toujours très sympa, ta façon de nous décrire ton voyage :)
Invité (utilisateur non inscrit)