Nouvelle Zélande, l'île du sud en vélo et en trichant Vue d'ensemble

(réalisé) (partager)
Un tour de l'île du sud, en mode "on va pas se faire du mal non plus": donc en pédalant, certes, mais en trichant aussi avec les transports en communs!
vélo de randonnée / randonnée/trek
Quand : 10/01/16
Durée : 30 jours
Distance totale : 1185.9km
Carnet créé par laurenceb le 17 janv. 2016
modifié le 08 mars 2016
6986 lecteur(s)
(41 personnes aiment ce carnet)

Le topo : J2 Kekerengu - Blenheim (mise à jour : 25 janv. 2016)

Distance section : 67km

Description :

journée plus vallonée, quelques buttes à passer.
Pas mal de camions et les chauffeurs sont souvent de vrai psychopathes.
Approvisionnement et eau possible à Seddon.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J2 Kekerengu - Blenheim (mise à jour : 25 janv. 2016)

Super journée; qui commence avec un petit café avec vue sur la mer. Puis je commence à pédaler, avec encore un peu de fraîcheur le matin, puis plus du tout. Ca tape super fort. A savoir quand même que Blenheim, où je ais est l'endroit du monde où l'on crame le plus, résultat d'une fabile pollution, fort ensoleillement et un trou local dans la couche d'ozone, juste pour les Kiwis. Le résultat ne fait pas rigoler, même avec une peau très mate comme la mienne et de l'indice 50 toutes les 1 heures 1:2, j'ai d'ores et déjà des maraues de bronzage bien ridicules. Mais bon; ce n'st que le début!!!
propagande!!! on veut nous faire croire que la Nouvelle Zélande est un pays sec, bien tenté les gars, mais moi je n'y crois pas!
propagande!!! on veut nous faire croire que la Nouvelle Zélande est un pays sec, bien tenté les gars, mais moi je n'y crois pas!
Et donc je pédale pédale, franchis une bonne côte et me voici dans la dite région de Blenheim, réputée donc poru ses cancers de la peau  potentiels et.....
mmmhhh, non, je ne vois pas ce qu'ils font pousser ici...
mmmhhh, non, je ne vois pas ce qu'ils font pousser ici...
Le vin, donc.
Des vignobles immenses à perte de vue. C'est pas Romanée-Conti avec son pauvre hectare de vigne tout riquiqui, non non non, c'est du sérieux!
Je campe dans une auberge de jeunesse qui accueille des WH (working holiday visa) qui travaillent dans les exploitations. En général des étudiants qui viennent ici se faire sous payer pour cramer au soleil en ramassant du raisin et en buvant des bières le soir.

oui, moi aussi je trouve que c'est mal plat ce pays!
oui, moi aussi je trouve que c'est mal plat ce pays!
et après, ça vient se plaindre que les camions se cassent la gueule!
et après, ça vient se plaindre que les camions se cassent la gueule!
ahaha, là ils ne font plus semblant d'être un pays sec!
ahaha, là ils ne font plus semblant d'être un pays sec!
Après une douche pour enlever mes multiples strates transpiration - crême solaire, je pars faire du canoë sur la rivière toute proche, super sympa. Ca permet de faire un peu travailer les bras pour changer et c'est étonnament sauvage.
au secours!  des bêtes sauvages!
au secours! des bêtes sauvages!
74km D+ 555 D- 550
Section précédente Section suivante
Commentaires
posté le 24 janv. 2016
Cricri06
Les Iraniens vont être choqués par tes marques de bronzage
Invité (utilisateur non inscrit)