1 membre et 19 invités en ligne

A travers la Corse sur le GR20

A travers la Corse sur le GR20

(réalisé)
Et voilà, après un an de préparation, nous y sommes. Nous voici à la veille de notre déambulation du Sud au Nord à travers la Corse, sur le mythique GR20. Été 2021: tout est parti d’une proposition de mon neveu Maxime au retour de mon périple en bikepacking sur le Stevenson. Ça tombait bien car j’étais en pleine recherche d’un nouveau challenge. Le GR20 ne m’était pas inconnu, mais j’ai toujours estimé que c’était au-dessus de mes possibilités. Rendez-vous est donc pris pour fin juin/début juillet 2022.
randonnée/trek
Quand : 24/06/22
Durée : 12 jours
Distance globale : 166km
Dénivelées : +11053m / -11108m
Alti min/max : 233m/2567m
Carnet publié par La Lozère le 16 sept.
modifié le 16 sept.
615 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Etape 7 (mise à jour : 14 sept.)

Distance section : 8.1km
Dénivelées section : +544m / -791m
Section Alti min/max : 1598m/2212m

Description :

.
Refuge de Petra Piana ► Refuge Manganu

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Etape 7 (mise à jour : 14 sept.)

Pour cette 7ème étape, nous profitons d’un super lever de soleil sur la terrasse pour le petit déjeuner. L’endroit est vraiment magique.
A en pleurer, tellement c'est beau...
A en pleurer, tellement c'est beau...
La montée vers la Bocca Muzzella (2210m) se fait tranquillement avec le lever de soleil dans le dos et la fraicheur. Cette étape est donnée comme la plus belle du GR. Et nous n'allons pas tarder à comprendre pourquoi.

Dès le début, la vue est grandiose. Par endroit, nous pouvons même apercevoir la mer.

En bas, le refuge de Petra Piana
En bas, le refuge de Petra Piana
Hein que c'est beau Max ?
Hein que c'est beau Max ?
Nous pouvons également voir le tracé de la variante que nous aurions dû faire par les crêtes entre l’Onda et Pietra Piana.
Les crêtes à gauche
Les crêtes à gauche
Au détour d’un lacet, l’eau joue sur une dalle de granite et offre un miroir d’eau de ce splendide paysage.
Miroir, mon beau miroir
Miroir, mon beau miroir
Une fois arrivée à la Bocca Muzzella, fini le chemin. Nous nous retrouvons à errer au milieu des cailloux: descendant, montant au gré du balisage.
Pour nous, direction Manganu
Pour nous, direction Manganu
Le paysage devient minéral et, avec le lever du jour, offre de magnifiques lumières. L’étape du jour est ponctuée de vues imprenables sur des lacs. Le premier d’entre eux rencontré est le lac de Rinoso.
Le lac Rinoso
Le lac Rinoso
Notre balade continue à droite, à gauche entre les rochers. Le soleil du matin dans le dos joue avec nous.
Qu'est ce qu'on est grand !!!
Qu'est ce qu'on est grand !!!
Bonjour toi !
Bonjour toi !
Nous voici arrivés à la brèche de Capitellu: une ouverture entre 2 rochers le long de la crête qui offre une vue plongeante sur le Lac du même nom. Peut-être aurions nous dû prendre le temps d'un petit aller-retour au lac.
Il est où le chemin ????
Il est où le chemin ????
Ici le tracé est pour le moins scabreux. Et avec les randonneurs arrivants du nord, cela bouchonne un peu notamment au niveau d’une cheminée équipée d’une chaine.
Oui, oui c'est par là.
Oui, oui c'est par là.
Tu y es presque Maxou...
Tu y es presque Maxou...
La suite du parcours se fait au travers de blocs, de dalles en dévers. La montée vers la Bocca alle Porte est périlleuse mais le panorama vertigineux sur le lac Capitellu et le lac Melo est époustouflant.
A gauche Melo, à droite Capitellu
A gauche Melo, à droite Capitellu
Arrivés à la bocca alle porte, nous profitons du panorama. Le spectacle au sommet récompense notre effort. Sur la droite, le Monte d’Oro, en dessous, les lacs de Capitello et de Melo, à gauche la Vallée de la Restonica et le San Pedrone. Un panorama à couper le souffle et pas seulement à cause de la fatigue.
Il y a de quoi rêver, non ?
Il y a de quoi rêver, non ?
C’est la pause pour beaucoup de monde et nous comprenons pourquoi. Même les corneilles l’ont compris: elles se laissent facilement approchées dans l’espoir de grappiller leur menu du jour.
Passés la bocca Alle Porte, la descente est moins drôle…très raide et pleine de rochers plus ou moins en équilibre. A chaque pas, il nous faut faire attention à ne pas faire dégringoler la pierraille sur les randonneurs arrivant du nord.
Nous finissons par arriver en bas sur une plaine herbeuse sur laquelle, après cette descente caillouteuse, nos pas semblent se mouvoir sur de la moquette triple épaisseur…
Sur cette moquette, si on s'allonge on ne se lève plus...
Sur cette moquette, si on s'allonge on ne se lève plus...
Nous voici arrivés à la fin de notre étape après 5h00 de marche. Il est tôt, et nous sommes les premiers du jour à récupérer nos tentes. Ce soir, ce sera du super luxe question place: une tente 3 places pour chacun de nous deux. Nous nous sentons un peu perdu avec tout cette espace. L’emplacement est pas mal et nous permet de profiter d’un peu d’ombre pour la sieste... ce qui change des jours précédents.
Notre hôtel pour ce soir.
Notre hôtel pour ce soir.
L’après-midi passe entre repas du midi fait d’une bonne petite omelette puis sieste, lessive, douche et petit bain de pied dans le ruisseau tout proche.
Demain nous allons tout là-bas...
Demain nous allons tout là-bas...
Un petit tour à l’épicerie pour le repas montre que la journée n’est pas terminée pour tout le monde.

Un couple à décider de doubler l’étape jusqu’au refuge de Ciuttulu Di I Mori. Nous leur souhaitons bien du courage avec les 22km et 1000m de dénivelée restant à faire... d’autant que Madame a un peu le moral dans les chaussettes avec ses ampoules pas jolies. Nous arrivons à la réconforter un peu en lui disant que si ça ne le fait pas, ils peuvent toujours s’arrêter à l’hôtel du Col de Vergio dans un vrai lit et une vraie douche. Parfois il faut savoir vendre du rêve...

D’autres venant du nord se sont égarés, ont perdu 2 bonnes heures et doivent continuer jusqu’à Petra Piana avec une étape particulièrement dure. Départ 15h00 pour une étape de 5h00…la journée va être longue.



Ce soir aussi, nous allons retrouver nos deux compères pour la désormais rituelle Pietra.
L’étape fut courte, mais elle a tenu toutes ses promesses: nous avons encore les yeux qui papillonnent.

Commentaires