Tour de France et de ses pays frontaliers

(réalisé) share(partager)
Une envie de liberté nous pousse à lâcher boulots et appartement afin de nous munir de nos vélos et de sillonner les routes de France et de ses pays voisins. Une chose est certaine, il n'est pas toujours utile d'aller chercher l'extraordinaire au bout du monde. On oubli d'aller visiter notre propre pays qui offre un dépaysement certain ! Il n'empêche nous passerons tout de même les frontières de la Belgique, du Pays-Bas, de l'Allemagne, du Luxembourg et de la Suisse. Résultat 4 mois de vélo, 4 mois de pur bonheur, de liberté totale et 6700 km au compteur ! Nous n'attendons plus qu'une chose pouvoir repartir ! 
S'y rendre de manière douce :
Précisions : Nous sommes partis de chez nous et sommes revenus à notre point de départ (ou presque) à la fin !
vélo de randonnée
Quand : 5/10/17
Durée : 124 jours
Distance totale : 7775.9km Dénivelées : +51830m / -51835m
Alti min/max : 0m/1565m
Carnet créé par clem et thib le 27 Jan
modifié le 14 Apr
424 lecteur(s) - 9
Vue d'ensemble

Le topo : La Normandie (mise à jour : 08 Mar)

Distance section : 1067.8km Dénivelées section : +5247m / -5252m
Section Alti min/max : 20m/170m
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : La Normandie (mise à jour : 08 Mar)

Les plages du débarquement ne sont plus très éloignées. Pour faire plus court, nous nous engageons sur un chemin qui longe les plages. Ce raccourci se révèle vite être un beau bourbier... Nous nous enlisons littéralement ! Bientôt, il y a tellement de boue qui s'est accumulée, que les roues n'arrivent plus à tourner. Il n'y alors plus qu'une seule solution porter les vélos en haut de la digue qui nous surplombe. Mais les vélos sont lourds et la pente très raide. Néanmoins nous nous en tirons. 
Nous nous sommes embourbés sur un chemin le long des plages du débarquement ! A tel point, que nous avons dus porter nos vélos sur la digue car les roues ne tournaient plus !!
Nous nous sommes embourbés sur un chemin le long des plages du débarquement ! A tel point, que nous avons dus porter nos vélos sur la digue car les roues ne tournaient plus !!
Beuvron-en-Auge est classé plus beau village de France. Il est encore désert lorsque nous arrivons au cœur du village et nous rentrons découvrir l'épicerie qui a gardé son charme d'antan ! Peu de temps après, le village se trouve envahi de touristes avec leur perche à selfie. Nous prenons alors vite la poudre d'escampette. Je subis quelques kilomètres plus loin ma première gamelle !!! Et j'ai eu de la chance ! Merci le casque ! Il a fendu mais moi j'avais encore la tête sur les épaules ! Donc oui, le casque ça sert !
Beuvron-en-Auge
Beuvron-en-Auge
Beuvron-en-Auge
Beuvron-en-Auge
J'ai les cervicales en compote, le coude en feu et la hanche un peu rouillée mais nous reprenons la route le lendemain, car nous sommes attendus chez un copain ce soir au Havre ! Alors on sourit et on avance !
En route pour le Havre.
En route pour le Havre.
Nous ferons quasiment deux étapes en compagnie d'Axel (alias, le petit voyageur), lui part faire un tour de Normandie pour valoriser les produits locaux du territoire. Le début de son parcours est identique à la suite du notre, nous faisons donc la route ensemble. Nous nous ébahissons devant Etretat ! C'est touristique, mais à l'évidence ce n'est pas pour rien ! C'est vraiment très beau. 
Etretat
Etretat
La côte normande, ça monte et ça descend, nous passons de falaise en falaise et redescendons dans de magnifique petite crique verte, blanche et bleue. Certaines de ces criques ont des airs de paradis sur terre. 
La Normandie
Nous faisons un bout de chemin avec un ancien collègue de licence alias "le petit voyageur".
Nous faisons un bout de chemin avec un ancien collègue de licence alias "le petit voyageur".
A 3 sur les routes, on prend plus de place !
A 3 sur les routes, on prend plus de place !
La ville de Féecamp s'est fait une place de choix parmi les falaises normandes. 
Fécamp
Fécamp
La Normandie
Une éolienne artistique faite de vélo
Une éolienne artistique faite de vélo
Axel a emmené avec lui un petit réchau à bois. La chaleur du feu est très plaisante surtout en cette soirée particulièrement fraîche et humide. Le réchau permet aussi de recharger un appareil, c'est magique !
Petit réchau à bois d'Axel. Il fait froid et je me tiens auprès du feu !
Petit réchau à bois d'Axel. Il fait froid et je me tiens auprès du feu !
Voici, le Tréport, dernière cité normande au cœur des falaises. Ici, les habitants nous regardent comme si l'on venait de l'autre bout du monde. Une jolie petite ville qui pourrait être touristique, mais les côtes et les quais sont vides ! La fraîcheur à vraiment raison des touristes ! C'est dommage parce que c'est beau ! 
Le Tréport
Le Tréport
Le Tréport.
Le Tréport.
Le Tréport.
Le Tréport.
Commentaires
share posté le 13 Mar mis à jour le 13 Mar

Anthony
Etourneau
(53 messages)
Inscription : 8/19/15

Message privé
Quel est ce réchaud à bois chargeur ?
Ca marche bien ?

Pour les plages, ça passe mieux avec un fat ;)
https://www.expemag.com/carnet/fat-fly-un-orvni-en-normandie
share posté le 13 Mar

clem et thib
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 1/23/18

Message privé
C'est un réchau biolite campstove.
Oui, une fois que c'est chaud, ça marche très bien et pour faire cuire les pâtes et pour faire recharger. Cela met quand même un peu plus de temps qu'une prise traditionnelle. Oui je pense, en effet ... =D
"Moi je trouvais désinvolte d'avoir couru le monde en négligeant le trésor des proximités" Sylvain Tesson

Now in shop

Carnets d'Aventures N°52