SupervagabondS en Laponie Suédoise

(réalisé) share(partager)
7 semaines en canoë, en autonomie complète, au dessus du cercle polaire arctique.

On avait prévu une grande boucle qui s'est avérée impossible à réaliser.

Notre autonomie était prévue pour 3 mois.

On s'est contentés de la plus belle portion : un aller-retour au milieu des parcs nationaux Suédois avec 6 portages à effectuer.

Le film de ce voyage est visible ici :

https://www.facebook.com/SupervagabondS-en-Scandinavie-1701078950151253/

téléchargeable ici :

Facebook : SupervagabondS en Scandinavie
canoë
Quand : 15/06/16
Durée : 56 jours
Distance totale : 2162.7km
Carnet créé par SupervagabondS le 31 août 2016
modifié le il y a 2 jours
4001 lecteur(s) - 126
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : 15eme Navigation / 24, 25 Juillet (mise à jour : 11 oct. 2016)

Distance section : 20.3km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : 15eme Navigation / 24, 25 Juillet (mise à jour : 11 oct. 2016)

La fin du lac devient l'objectif de la journée, on aura mis 35 jours pour en arriver là et l'on sait parfaitement que l'on devra faire plus vite pour revenir à Porjus, en effet, on mange comme des ours et l'on aura pas assez de nourriture alors qu'on avait emmené, 3 mois de réserves. 

Et on a toujours pas pris un kilo !!

En route pour la fin du de l'Akkajaure
En route pour la fin du de l'Akkajaure
Encore une journée bien mouvementée..
Encore une journée bien mouvementée..
le vent de face devient si fort qu'on opte pour une pause,
le vent de face devient si fort qu'on opte pour une pause,
le feu est devenu un rituel, la pluie ne nous épargne jamais.
le feu est devenu un rituel, la pluie ne nous épargne jamais.
D'ici on aperçoit notre destination mais a ce stade on n'est plus dans une échelle de temps qui correspond au cadran d'une montre.
D'ici on aperçoit notre destination mais a ce stade on n'est plus dans une échelle de temps qui correspond au cadran d'une montre.
On regarde les orages passer sur notre route et on se satisfaits d'attendre à la chaleur du feu.
On regarde les orages passer sur notre route et on se satisfaits d'attendre à la chaleur du feu.
Une dernière ligne droite
Une dernière ligne droite
15eme Navigation / 24, 25 Juillet
Arrivés en fin de journée, on a salué amicalement la quinzaine de pécheurs présents...... Pas un seul ne nous aura répondu !!
Arrivés en fin de journée, on a salué amicalement la quinzaine de pécheurs présents...... Pas un seul ne nous aura répondu !!
Déjà surpris de trouver autant de monde ici, c’était vraiment une déconvenue de s'êtres faits ignorés par des gars constamment acharnés à faire chier les poissons !
Déjà surpris de trouver autant de monde ici, c’était vraiment une déconvenue de s'êtres faits ignorés par des gars constamment acharnés à faire chier les poissons !
J'ai pris le temps de t'expliquer ma pensée atterrée, surtout qu'il n'y avait pas un seul Sami, que des types bardés de matos pour ne rassurer que leurs propres complexes !
J'ai pris le temps de t'expliquer ma pensée atterrée, surtout qu'il n'y avait pas un seul Sami, que des types bardés de matos pour ne rassurer que leurs propres complexes !
Puis quand tu fais tes nattes toute seule, je tente en vain de ne pas voir que tu grandis et que la distance entre nos vies, ne va plus faire que se distinguer.
Puis quand tu fais tes nattes toute seule, je tente en vain de ne pas voir que tu grandis et que la distance entre nos vies, ne va plus faire que se distinguer.
Venir jusqu 'ici pour êtres confrontés à l’indifférence de mecs qui ne lâchent pas leur cannes a pêche, c’était une bonne raison de décider de ne rester qu'une journée.
Venir jusqu 'ici pour êtres confrontés à l’indifférence de mecs qui ne lâchent pas leur cannes a pêche, c’était une bonne raison de décider de ne rester qu'une journée.
L'envie de rentrer commençait à naître en nous, Smartphone rebranché, on venait d'apprendre la canicule en France...
L'envie de rentrer commençait à naître en nous, Smartphone rebranché, on venait d'apprendre la canicule en France...
Et aussi les attentats de Juillet... 
L'humanité est à plaindre de n’être en d'autres mains que les siennes.
Et aussi les attentats de Juillet... L'humanité est à plaindre de n’être en d'autres mains que les siennes.
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets #49

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017