Mon Stevenson en bikepacking

(réalisé) share(partager)
VTT
Quand : 31/05/21
Durée : 10 jours
Distance globale : 484km
Dénivelées : +8117m / -7948m
Alti min/max : 96m/1691m
Carnet créé par La Lozère le 28 juin
modifié le 01 août
778 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 3 (mise à jour : 01 août)

Jour 3 –Saint Martin de Valamas > Moudeyres
34km – 1080m de D+


Après une nuit assez pluvieuse, je boucle mes affaires rapidement. Le temps n'est pas terrible, le ciel est bas, mais bon…. Il ne pleut pas alors c'est l'essentiel. Aujourd'hui, c'est une étape hors des sentiers battus avec une trace tout droit sortie de mon imagination avec quelques sites internet pour m'aider. Le but étant de faire une liaison entre la vallée de l'Eyrieux et Monestier sur Gazeille.
D'entrée de jeu, ça grimpe fort… Et finalement les 2 premières étapes furent une très bonne mise en jambes. Une bonne portion de la grimpette se fait par la route, puis je récupère un petit chemin à travers les champs. Les premiers genets font leur apparition. Ils sont tout en fleurs, alors les odeurs sont enivrantes et me rappellent des souvenirs d'enfance.


Jour 3
Par endroit, la pente est si raide et encombrée de végétation que c'est également l'apparition des premiers poussages. Rien de méchant, et surtout je sais que ça va faire partie du jeu dans les jours à venir.
Les paysages doivent être magnifiques, malheureusement la vue est bien bouchée.

Jour 3
Saint Clément propose une "école du vent". A la croisée des sciences et de la poésie, l'Ecole du vent est une maison thématique sur le vent et l'envol. Sur place l'école propose une visite du musée interactif, des ateliers, des visites guidées, des spectacles, des soirées à thème et une boutique qui prend place dans un décor enchanteur : celui d'une ancienne école... Malheureusement, je ne peux m'y arrêter, l'école est fermée.
Un petit parcours de randonnée que j'emprunte permet de se rendre au pied des éoliennes. Plusieurs éoliennes apparaissent mystérieusement de la brume. Elles sont particulièrement impressionnantes avec leurs hauteurs peu importantes.

Jour 3
Avec ces conditions, vent, brume et humidité, j'avoue que je me caille un peu. Alors je ne traine pas: il vaut mieux rouler.

La suite de mon parcours me fait découvrir Chaudeyrolles avec ces narces. A Chaudeyrolles, c'est un vaste cratère de 1.5km de diamètre comblé par des tourbières appelées Narces.


Jour 3
Avec tout ça, me voici en milieu d'après-midi, et il faut que je trouve de l'eau. Une gentille mamie dans une ferme me fournit tout ce qu'il me faut pour la soirée. Ce soir, pas de camping: il me faut trouver un lieu de bivouac sauvage. J'avais identifié un secteur possible à partir de Google Map, mais encore faut-il trouver l'emplacement adéquat. Un endroit parfait est tranquille, pas trop visible, à l'abris du vent et avec une belle vue…. Ca va pas être facile. Une première tentative correspond à peu près, mais 10 minutes après avoir tout installé, je me rends compte que je suis sur une fourmilière. Il me faut déménager à 50m de là. Le site a une très belle vue, mais très proche du chemin. Bon ça fera l'affaire, je ne serais pas dérangé. Le soleil daigne même faire son apparition.
Jour 3
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65