Mon Stevenson en bikepacking

(réalisé) share(partager)
VTT
Quand : 31/05/21
Durée : 10 jours
Distance globale : 484km
Dénivelées : +8117m / -7948m
Alti min/max : 96m/1691m
Carnet créé par La Lozère le 28 juin
modifié le 01 août
778 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 2 (mise à jour : 01 août)

Jour 2 – Charmes sur Rhône > Saint Martin de Valamas
67km – 685m de D+


Aujourd'hui, après 3-4 km, je quitte la vallée du Rhône pour rejoindre la vallée de l'Eyrieux en Ardèche qui me fut dévoilée lors d'un stage VTT. Aujourd'hui aussi, le tracé du parcours est relativement simple. Je vais suivre la Dolce Via.
Sur une ancienne voie ferrée reconvertie en voie verte, je vais suivre la Vallée de l'Eyrieux sur près de 64km à partir de La Voulte-sur-Rhône.
La Dolce Via est un tranquille voyage à vélo au cœur des paysages sauvages et naturels de l'Ardèche sur 90km dont l'histoire a commencé en 2006 avec le premier chemin non motorisé du département. Ce parcours est chargé de beaucoup d'histoire et la vallée est magnifique.
Le long de cette voie, les anciennes gares sont toujours là et témoignent de l'activité de l'époque.

L'histoire de la Dolce Via
https://www.dolce-via.com/fr/autour-de-la-dolce-via/historique-de-la-dolce-via/

Le début du parcours est marqué par un large lit de l'Eyrieux avec de nombreuses plages. Ici la vallée est surnommée la "vallée rose" qui tient ce nom du tapis aux fleurs de pêchers qui nimbait le paysage printanier.

Jour 2
De nombreux vestiges de vieux ponts sont ici présents. L'histoire raconte que tous les 200 ans l'Eyrieux emporte tous les ponts sur son passage, comme ce pont Romain emporté lors d'une crue en 1679. Cette même année, les crues ont également emporté tous les moulins de la vallée.
Jour 2
Détruit en 1890 le pont de Saint Laurent du Pape est emporté. Une passerelle est reconstruite par M. Reboul en 1893 sur ses propres deniers pour livrer plus facilement sont vin.
Jour 2
Aux Ollières sur Eyrieux, je sors de la Dolce Via: le passage au belvédère de l'Eyrieux est obligatoire. Alors il faut grimper…. Mais cela en vaut la chandelle. Magnifique ouvrage en surplomb de la vallée construit en 2008 qui permet d'embrasser une vue imprenable sur l'Eyrieux. Panorama à 180°. Le retour sur la Dolce Via se fait par un petit chemin assez raide.
Jour 2
Le parcours est ponctué de nombreux ouvrages: viaduc en pierres, pont métallique, barrages, etc.


Jour 2
Jour 2
Jour 2
Le parcours semblait facile, mais en fait, ça monte tout le temps: pas fort, mais tout le temps. On est tout le temps obligé de pédaler: aucun moment de répit.
Il y a beaucoup de monde, beaucoup de cyclistes, mais quoi de plus normal tellement cette vallée est belle.
Aujourd'hui aussi, la journée fut chaude. Mais au moins, il n'y a pas eu de vent. Comme la veille, avant de rejoindre un petit camping au bord de l'eau, je fais une pose à Saint Martin de Valamas pour les courses du soir et un petit verre en terrasse. Maintenant que les terrasses des bars sont réouvertes, je ne vais pas m'en priver.

Ces 2 premières journées ont été une très bonne préparation.: pas de difficultés majeures, mais beaucoup de distance parcourue. Demain, on change de profil, ça se redresse et ça se raccourcit.

Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65