Mon Stevenson en bikepacking

(réalisé) share(partager)
VTT
Quand : 31/05/21
Durée : 10 jours
Distance globale : 484km
Dénivelées : +8117m / -7948m
Alti min/max : 96m/1691m
Carnet créé par La Lozère le 28 juin
modifié le 01 août
778 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 1 (mise à jour : 01 août)

Jour 1 – Vienne > Charmes sur Rhône
110km – 300 de D+


Pour cette première étape, j'ai décidé de faire les choses simples. Depuis Vienne je vais suivre la ViaRhôna: voie cyclable longeant le Rhône entre le Lac Léman et la Méditerranée.
Alors, voilà, c'est partie sur ce tracé très roulant avec le beau temps qui est de la partie. Jusqu'à Saint Pierre de bœuf, le parcours est connu et agréable avec des sous-bois en bord du Rhône. En effet, avec des potes, une à deux fois, on s'est fait une petite rando pique-nique à vélo depuis Vienne. Cela me fait penser, qu'il faudra réorganiser ça… Du côté de St Pierre de Bœuf, le coin est sympa et ombragé en été pour passer un moment agréable.


Jour 1
A Luzin sur la commune de Chavannay, je fais une petite halte devant la pile-culée d'un ancien pont sur le Rhône qui fut détruit en septembre 1944 lors de la retraite Allemande. Il ne fut jamais reconstruit et remplacé 30ans plus tard par un nouveau pont à Chavanay
Jour 1
Le Rhône comporte de nombreux barrages équipés de centrales hydroélectriques (Reventin Vaugris, Saint Pierre de Bœuf, Arras, etc.). En relevant le niveau du fleuve, ils créent des chutes d'eau dont l'énergie est transformée en électricité par les turbines équipant les centrales.
Jour 1
Le temps passant, le soleil se fait de plus en plus présent, et surtout de plus en plus chaud. La crème solaire est de sortie en même temps que les coups de soleil.

Après la pose casse-croute je croise une bande d'ados à vélo (environ une 20aine) avec leurs encadrants, qui doivent faire une sorte de classe-verte le long du Rhône: belle initiative joignant la découverte, le sport, l'esprit d'aventure, et la cohésion de groupe.

En plus du soleil, le vent se met de la partie, et je l'ai en pleine face: Ce qui n'est pas très agréable sur ces longues portions monotones sans abri sur les digues artificielles du Rhône, et sans grand intérêt. Malgré quelques passages sympathiques, la ViaRhôna est très urbanisée et très éloignée de ce que je recherche dans cette aventure. Mais bon, je savais à quoi m'attendre sur cette étape.
Petite halte à Saint Peray pour acheter 2-3 choses pour le repas de ce soir et une petite bière qui avec la chaleur est la bien venue.
Au niveau du Pont des Lônes à Soyons, une belle surprise sur le parcours. Toutes les arches de ce pont sont graphées avec beaucoup de talent. Tout a commencé sur ce site en 2016, sous l’impulsion du collectif Sorry Graffiti. Ce site est désormais un lieu incontournable du street art.

Jour 1
Jour 1
Jour 1
Jour 1
Ce soir, je pose mes "valises" dans le Camping des Deux Rives après une bonne journée et plein les pattes…. La douche sera la bienvenue. Le camping est simple et sympa avec beaucoup de personnes voyageant sur la ViaRhôna. J'y retrouve notamment le groupe d'ados qui eux aussi y passent la nuit.
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65