De la Gironde au bassin d' Arcachon

(réalisé) (partager)
J 'ai pour projet de partir de l' Estuaire de la Gironde  pour rejoindre le Bassin d' Arcachon en canoë gonflable et vélo.
En partant de Talais sur l' Estuaire,je pagaierai , avec la marée pour remonter jusqu'à Saint Vivien Médoc. Je tournerai à droite  par le chenal du Gua et je remonterai le plus loin possible par les marais ,s'ils sont encore en eau, puis l' étang de Lespeau .Ensuite je rejoindrai Hourtin et son grand lac  que je descendrai jusqu'à Carcans Maubuisson. Puis le canal des Etangs me conduira  au lac de Lacanau et enfin Le canal de Lège (appelé aussi canal de Etangs ou canal Brémontier) me permettra d'arriver jusqu' au bassin D' Arcachon à Arès. De là un parcours  maritime toujours avec l' aide de la marée me conduira jusqu'à Biganos. Les liaisons sans voie d' eau se feront avec mon vélo et ma remorque pour transporter tout le matériel.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Je partirai par le train de Bordeaux à Soulac. De là je partirai en vélo avec remorque et canoë vers Talais et Saint Vivien Médoc.Sur le Bassin d'Arcachon il faudra que j' arrive au port de Biganos d'où je pourrai reprendre le train pour revenir...
canoë / vélo de randonnée
Durée : 12 jours
Distance totale : 236.4km
(dont 112.2km réalisés)
Carnet créé par patiras le 22 mai 2016
modifié le 05 oct. 2016
2786 lecteur(s)
(13 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le topo : Section 10 (mise à jour : 30 sept. 2016)

Distance section : 15.2km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 10 (mise à jour : 30 sept. 2016)

Mardi 12 Juillet

Résumé de ce qui va suivre
Je repars enfin en canoë pour la traversée tout en longueur du Lac de Hourtin-Carcans-Maubuissson. Mais les conditions météo vont rendre cette navigation difficile puisque je vais même être obligé de me mettre en infraction par rapport à une réserve naturelle.

Enfin je vais pouvoir regonfler le canoë et repartir en pagayant.
Je sais que cette navigation va être longue car ce lac s'étend tout en longueur sur 24 km du Nord au Sud .
Je ne pars pas tout à fait de la zone la plus septentrionale mais bien de Piqueyrot ce qui me fait gagner environ 2 km.
De même selon les conditions de navigation je ne suis pas sur d' arriver tout en bas à Maubuisson.
Donc je pars sur le coup de 10 Heures . La météo n' est pas terrible . Il y a un vent de Nord assez fort mais enfin il est dans la bonne direction. Je n' ai pas trouvé la météo affichée au club de voile . Je pars peut-être un peu trop tôt.
Après quelques coups de pagaie je sens bien le vent dans le dos , irrégulier.
Au bout d' une dizaine de minutes  , je vois arriver sur l' eau une risée qui vient de l'Ouest. C'est l'irisation de l' eau qui se déplace qui permet de lire le vent. J' ai un long passé de voileux qui m' aide beaucoup.
Et ces risées d' Ouest vont se multiplier . L' observation des nuages le montre bien. C'est plus selon un axe Nord Ouest vers le Sud Est qu'ils se déplacent .
Mais sur l' eau le vent n' est pas si clairement établi. Il vient vraiment de deux directions différentes à 90° près .
Quand c' est du vent du Nord tout va bien . Mais si je vois arriver une risée d' Ouest  et que je ne fais rien je suis immanquablement dépaler de plusieurs mètres vers le large.
La solution est de virer de 90° pour se mettre bout au vent et de pagayer . Comme ça je fais du surplace
Le vent d' Ouest à comme inconvénient de m' entrainer vers le milieu du lac , voir même jusqu'à la côte Est . Celle ci est très différente de la côte Ouest. Elle a très peu d'infrastructures est très faiblement urbanisée (dans une seule zone proche de Hourtin)et complètement déboisée. Elle est réservée aux chasseurs, d'où la présence de "tonnes".
Sur la côte Ouest en revanche l' urbanisation, quoique discrète , est beaucoup plus importante notamment à Maubuisson.Cette rive est beaucoup plus touristique et très boisée . Cet aménagement  a été décidé dans les années 70 et relativement bien respecté.
Donc mon projet avec un vent d' Ouest était de suivre la côte Ouest au plus près du rivage pour être protégé du vent par les pins qui par endroit ont carrément les pieds dans l' eau.
C' est précisément ce que je vais essayer de faire . Mais ça ne va pas être facile . En m'approchant au plus près de la côte je découvre des bouées figurant une interdiction de canotage à proximité des rives . Je savais qu' existait la "Réserve des dunes et des marais d' Hourtin" mais je ne pensais pas qu' elle venait jusqu' au lac .
C' est très embêtant car le vent est vraiment fort , il y a du clapot, et mon chargement est mal arrimé .
Il faut donc que j' accoste rapidement, c' est une question de sécurité .
Je m' approche encore plus d' une petite plage et m' aperçois que des pieux très rapprochés ont été plantés pour empêcher tout débarquement.
Comme je suis en infraction je décide de poursuivre . A la limite de la plage il y a des roseaux et là je peux passer avec mon canoë. Ouf !
C' est là qu' arrive un promeneur qui me dit qu' il ne faut pas naviguer ici. je lui réponds "sécurité ". Il aquiesce et nous engageons une sympathique conversation . Il me précise que ces panneaux étaient déjà là l'année dernière mais que maintenant ils verbalisent . Le montant de l' amende serait de 35 €. Je lui demande jusqu'où va cette réserve . Il me répond qu' elle s' étend jusqu'à la prochaine pointe.
Je refais mon arrimage et sans tarder je repars dans les roseaux .
Une demi heure plus tard j' ai quitté cette zone et ne suis plus en infraction.
Je continue à suivre la côte au plus près .
Quand j' arrive près d' une pointe il me faut batailler pour la passer. Le vent redevient fort.
Mais j' avance . Je passe la maison forestière de La Gracieuse où jouent des enfants descendus d' un bateau à moteur.
Puis c' est une longue succession de pointes , de plages , ou de côte avec des roseaux .
Je pagaie depuis des heures  , c' est dur .
Plusieurs fois je pense arriver sur la pointe de Malignac  qui m' indiquerait que je suis sur le domaine de Bonbannes et donc tout proche de Maubuisson.
Bref ce n' est qu' à 20 heures que j' arriverai. J' aurai fait 16 km.
Je suis à l' embarcadère le plus au Nord de Bonbannes avec un accès voiture .
J' ai prévenu ma femme qui est en vacances ici et qui vient m' aider à tout plier et tout charger dans sa voiture .
Je suis obligé d' arrêter provisoirement ici mon périple . En effet il dure plus longtemps que prévu avec mes aventures dans la forêt de chenal du Gua.
Je sai que j' ai fait le plus dur et que j' en ai encore pour 3 , 4 ou5 jours.
Je repartirai début  Septembre.

 




Arrivée au club de voile du lac d' Hourtin
Arrivée au club de voile du lac d' Hourtin
Paré à partir
Paré à partir
Doigts de pieds en éventail. Pas tout à fait. La navigation est plus dure qu' elle n' en a l' air
Doigts de pieds en éventail. Pas tout à fait. La navigation est plus dure qu' elle n' en a l' air
Une bouée interdisant le canotage (c'est le terme exact) près des rives de le Réserve Naturelle
Une bouée interdisant le canotage (c'est le terme exact) près des rives de le Réserve Naturelle
J' ai quand même accosté en passant par les roseaux. Je n' en suis pas fier .
J' ai quand même accosté en passant par les roseaux. Je n' en suis pas fier .
Après cette rude traversée , pliage du canoë à Maubuisson. Fin de la première étape
Après cette rude traversée , pliage du canoë à Maubuisson. Fin de la première étape
Section précédente Section suivante
Commentaires