De la Gironde au bassin d' Arcachon

(réalisé) (partager)
J 'ai pour projet de partir de l' Estuaire de la Gironde  pour rejoindre le Bassin d' Arcachon en canoë gonflable et vélo.
En partant de Talais sur l' Estuaire,je pagaierai , avec la marée pour remonter jusqu'à Saint Vivien Médoc. Je tournerai à droite  par le chenal du Gua et je remonterai le plus loin possible par les marais ,s'ils sont encore en eau, puis l' étang de Lespeau .Ensuite je rejoindrai Hourtin et son grand lac  que je descendrai jusqu'à Carcans Maubuisson. Puis le canal des Etangs me conduira  au lac de Lacanau et enfin Le canal de Lège (appelé aussi canal de Etangs ou canal Brémontier) me permettra d'arriver jusqu' au bassin D' Arcachon à Arès. De là un parcours  maritime toujours avec l' aide de la marée me conduira jusqu'à Biganos. Les liaisons sans voie d' eau se feront avec mon vélo et ma remorque pour transporter tout le matériel.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Je partirai par le train de Bordeaux à Soulac. De là je partirai en vélo avec remorque et canoë vers Talais et Saint Vivien Médoc.Sur le Bassin d'Arcachon il faudra que j' arrive au port de Biganos d'où je pourrai reprendre le train pour revenir...
canoë / vélo de randonnée
Durée : 12 jours
Distance totale : 236.4km
(dont 112.2km réalisés)
Carnet créé par patiras le 22 mai 2016
modifié le 05 oct. 2016
2786 lecteur(s)
(13 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le topo : Section 3 (mise à jour : 30 sept. 2016)

Distance section : 3.3km

Description :

  Histoire d' appareil photo.
  Je suis parti avec comme objectif, entre autres, de ramener quelques belles photos . J' avais donc comme matériel, un appareil photo numérique acheté en hard discount , une camera type GoPro achetée en solde également chez le même commerçant , mon bon vieux reflex argentique, et mon smartphone . Je comptais utiliser essentiellement mon appareil photo numérique d' assez bonne qualité (8 Mega pixels)Malheureusement je l' ai perdu le 3ème jour et toutes les photos, une cinquantaine, du début de mon périple .Mon smartphone est resté dans le bidon étanche en sécurité. Heureusement j' ai utilisé mon vieux  reflex, mais avec parcimonie . L' unique photo de la section précédente en provient. Ainsi j' ai perdu toutes les photos de mon départ de la gare de Mérignac Arlac puis de la Gironde pour rejoindre et remonter le chenal du Gua jusqu' au port de Saint Vivien Médoc. La seule photo du jour est tirée du petit film de ma caméra que j' utilisais pour la première fois . Elle n' a vraiment pas beaucoup d' intérêt .
  C' est pour ça que je suis retourné hier, 28 07, sur les bords de l' Estuaire d' où je suis parti et j' ai refait quelques photos avec mon nouvel appareil. Je vais donc en utiliser pour cette section en plus de l' unique provenant de ma caméra.

Résumé de ce qui va suivre:
Je suis donc parti d'une plage sur l' Estuaire , à l' étale de la haute mer ,pour embouquer le Chenal du Gua jusqu'à Port Saint Vivien Médoc.


Mercredi 6 Juillet.
Petit dejeuner , café au lait (nescafé) et une orange . Toilette de chat puis pliage du bivouac.
8H30 . Départ vers Talais pour acheter du pain puis direction Port Saint Vivien Médoc . Les distances sont courtes mais le chargement est lourd et je m' arrête souvent. C' est mon genou avec sa prothèse en titane qui me prévient .
A midi je mange au Kayak café . C' est mon denier repas avant d' être en autonomie complète pendant plusieurs jours.
Ensuite je repars vers l' Estuaire pour me retrouver à la plage de Saint  Vivien Médoc d'où je compte partir.
J' y suis vers 15 heures . La mer monte . La Pleine Mer est à 19H30. Le vent est de Nord Ouest de force 3 environ.
Alors je gonfle . Le canoë est OK. J' attends le flot pour charger au dernier moment.
Mais je trouve quand même le clapot un peu mauvais , surtout avec ce vent et un coefficient de marée de 95.
Je cherche si je ne peux pas trouver un endroit moins dangereux pour embarquer .
En fait la Gironde est bordée par de véritables murs de pierres de plusieurs mètres de haut pour lutter contre  ses débordements et les inondations qui en résultent. Les plages sont rares et les abords sont modifiés assez souvent . 
C'est un ainsi que j' avise un nouveau remblai entre la plage ( l' Estuaire) et le chenal. Il y a un espace suffisant pour que je puisse partir de là en toute sécurité . Une fois que j' aurai remonté tout mon matériel depuis la plage il  faudra que je lui fasse franchir ce remblai pour redescendre 3 mètres plus bas côté estuaire .
Je décide donc de déménager. Une heure plus tard c' est chose faite .
Le canoë est vite dans l' eau , le temps a passé.
Je charge.
Je suis à l' abri du vent .
A 19 heures je pars .
Je suis presque immédiatement dans le chenal . Et je pagaie .De chaque côté c' est un paysage de marais . tout est plat . 
A 20 heures 30 je suis à Port Saint Vivien Médoc au premier barrage de régulation des niveaux . Portage . Je m' éloigne de quelques dizaines de mètres pour planter mon bivouac .

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 3 (mise à jour : 30 sept. 2016)


photo sans intérêt extraite du petit film d"essai .Sur le chenal du Gua en canoë .Au premier plan ; pédale de mon vélo
photo sans intérêt extraite du petit film d"essai .Sur le chenal du Gua en canoë .Au premier plan ; pédale de mon vélo
le départ du chenal du Gua depuis la Gironde . C' est marée basse
le départ du chenal du Gua depuis la Gironde . C' est marée basse
Le chenal du Gua ... à marée basse....
Le chenal du Gua ... à marée basse....
Le chenal du Gua à Port Saint Vivien Médoc
Le chenal du Gua à Port Saint Vivien Médoc
Section précédente Section suivante
Commentaires