De la Gironde au bassin d' Arcachon

(réalisé) (partager)
J 'ai pour projet de partir de l' Estuaire de la Gironde  pour rejoindre le Bassin d' Arcachon en canoë gonflable et vélo.
En partant de Talais sur l' Estuaire,je pagaierai , avec la marée pour remonter jusqu'à Saint Vivien Médoc. Je tournerai à droite  par le chenal du Gua et je remonterai le plus loin possible par les marais ,s'ils sont encore en eau, puis l' étang de Lespeau .Ensuite je rejoindrai Hourtin et son grand lac  que je descendrai jusqu'à Carcans Maubuisson. Puis le canal des Etangs me conduira  au lac de Lacanau et enfin Le canal de Lège (appelé aussi canal de Etangs ou canal Brémontier) me permettra d'arriver jusqu' au bassin D' Arcachon à Arès. De là un parcours  maritime toujours avec l' aide de la marée me conduira jusqu'à Biganos. Les liaisons sans voie d' eau se feront avec mon vélo et ma remorque pour transporter tout le matériel.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Je partirai par le train de Bordeaux à Soulac. De là je partirai en vélo avec remorque et canoë vers Talais et Saint Vivien Médoc.Sur le Bassin d'Arcachon il faudra que j' arrive au port de Biganos d'où je pourrai reprendre le train pour revenir...
canoë / vélo de randonnée
Durée : 12 jours
Distance totale : 236.4km
(dont 112.2km réalisés)
Carnet créé par patiras le 22 mai 2016
modifié le 05 oct. 2016
2786 lecteur(s)
(13 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Section 17 (mise à jour : 05 oct. 2016)

BILANS ET COMPLÉMENTS

Essayons  de tirer quelques conclusions.

Tout d' abord je suis très satisfait d' avoir réussi cette liaison.
Mais:
Je l' avais prévu d'une traite  ; Je l' ai faite en deux fois 
Je me suis bien planté sur la durée . J' avais prévu 7 jours . J' en ai passé 12
Tout  ça , ce  n' est pas très grave .
Le plus embètant ,  c' est la perte de certains matériels.

L' appareil photo numérique . D' accord il n' était pas cher (Aldi 39€) mais simplement si j'avais investi dans une housse étanche et flottante , il serait toujours là.

Mon smartphone qui a pris l' eau .Lui aussi était un low cost (Wico lenny 2 à 75€). Je ne l'avais pas rangé à sa place dans le bidon étanche du sac à dos .J'aurais encore du prévoir une housse étanche.

Mes roues de vélo. Elles sont tombées à l' eau . J' ai déjà fait une tentative de récupération , sans succès. Je vais y retourner . Mais l' accès est compliqué. Il faut que je suive à pied, à marée basse , la berge de la rivière . Le chemin se trouve souvent à plus de 20 m. Et il faut progresser au plus prês dans la forêt , dans les ronces. sur environ 3km (maxi). 
Cette rivière est très mal entretenue mais ce n' est pas une raison que j' y laisse ces roues même si elles seront vraisemblablement inutilisables .
Je compte en acheter d' autres d' occasion.


C' est sur que dans mon canoë , sauf lors de la traversée du Lac d' Hourtin C... M..., rien n' était arrimé .
Pourquoi ? Je savais que j' étais sur des cours d' eau à très faible courant et surtout que j' aurai de multiples portages . Et près les essais que j' avais faits sur le lac de Lacanau j'avais choisi cette solution.
Si c' était à refaire il faudrait que j' en trouve une autre.


Mais globalement je reste hyper content de cette expérience .


Compléments

D' où m' est venu cette idée d' expédition.
J' ai eu la chance en 1989 de rencontrer le compagnon d'une collègue de travail qui avait participé aux Jeux olympiques de Rome en 1960 de canoë kayak. Et revenu à une vie normale il avait organisé à plusieurs reprises la liaison : De la Gironde à l Adour; Avant que les travaux de régulation des niveaux ne soit effectués et que les réserves naturelles n'existent . Ils avaient des canoës rigides et les portages, qui n' excédaient pas 3 à 4 km, ils les effectuaient à pied .
Cet aventurier est maintenant très àgé . Je l' ai revu la dernière fois il y a un an .

Quant à moi , j' ai 66 ans . Je ne me considère pas comme sportif mais simplement en bonne forme physique .

Et je joins une photo de moi au départ de la maison



Tout est prêt.
Tout est prêt.
Section précédente
Commentaires