Vers le nord à vélo, sur la côte ouest norvégienne, en quatre semaines

(réalisé) share(partager)
Après avoir déjà roulé à l’intérieur de plusieurs pays du nord, je voulais découvrir à vélo la côte déchiquetée de la Norvège, entre mer et montagnes. Je tenais également à faire un voyage sans prendre l'avion, ce qui est possible pour l'Europe du Nord, mais il faut prendre son temps.
Après avoir rejoint Marie à Oslo, nous démarrons notre périple de Trondheim le 22 juin, et remonterons au plus près de la côte, pour arriver à Oksfjord le 18 juillet après 1700kms environ.
vélo de randonnée
Quand : 23/06/19
Durée : 27 jours
Distance totale : 1298.5km Dénivelées : +7523m / -7930m
Alti min/max : 0m/589m
Carnet créé par Stine le 15 août
modifié le 20 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
Précisions : Aller : J1 :Train : Grenoble -> Genève / Genève ->Bienne / Bienne -> Bâle / Bâle-> Hambourg. Nuit à Hambourg. J2 : Train : Hambourg -> Kiel Ferry : Kiel -> Oslo. Nuit sur le ferry et arrivée J3. J3 : Train : Oslo -> Trondheim Retour : J1 : ferr...
99 lecteur(s) - 2
Vue d'ensemble

Le topo : Les Vesteralen (mise à jour : 15 août)

Distance section : 124.3km Dénivelées section : +515m / -270m
Section Alti min/max : 4m/249m

Description :

9 juillet : Traversée sur les Vesteralen, Melbu -> Busknes
10 juillet : Busknes -> Andenes

Environ 155 kms

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Les Vesteralen (mise à jour : 15 août)

Sur le pont du bateau, lors de la traversée en ferry de cette langue de mer vers les Vesteralen, je suis subjuguée par les montagnes acérées des Lofoten que nous laissons derrière nous, et des montagnes entre douceur et verticalité qui se dressent devant nous.
Les premiers paysages sont larges, ouvrant de grands horizons sur les montagnes. Nous passons ensuite en versant ouest de l’île centrale. Montagnes rondes, cols ouverts… Que de randonnées pédestres ou à ski  nous attendent ici !

Nous poursuivons sur le versant ouest par une route secondaire, sinuant au milieu de landes immenses, désertiques ; un paysage du bout du monde et une ambiance d’hiver feutrée.

A 8 kms d’Andenes, lorsque nous posons un de nos bivouacs juste au-dessus de la mer, un phoque sort son museau de l’eau à plusieurs reprises, comme pour saluer notre arrivée sur son territoire.










Soleil de minuit au bivouac
Soleil de minuit au bivouac
Il est minuit !
Il est minuit !
Les Vesteralen
Les Vesteralen
Les Vesteralen
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56