Vers le nord à vélo, sur la côte ouest norvégienne, en quatre semaines

(réalisé) share(partager)
Après avoir déjà roulé à l’intérieur de plusieurs pays du nord, je voulais découvrir à vélo la côte déchiquetée de la Norvège, entre mer et montagnes. Je tenais également à faire un voyage sans prendre l'avion, ce qui est possible pour l'Europe du Nord, mais il faut prendre son temps.
Après avoir rejoint Marie à Oslo, nous démarrons notre périple de Trondheim le 22 juin, et remonterons au plus près de la côte, pour arriver à Oksfjord le 18 juillet après 1700kms environ.
vélo de randonnée
Quand : 23/06/19
Durée : 27 jours
Distance totale : 1298.5km Dénivelées : +7523m / -7930m
Alti min/max : 0m/589m
Carnet créé par Stine le 15 août
modifié le 20 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
Précisions : Aller : J1 :Train : Grenoble -> Genève / Genève ->Bienne / Bienne -> Bâle / Bâle-> Hambourg. Nuit à Hambourg. J2 : Train : Hambourg -> Kiel Ferry : Kiel -> Oslo. Nuit sur le ferry et arrivée J3. J3 : Train : Oslo -> Trondheim Retour : J1 : ferr...
99 lecteur(s) - 2
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Retour : Hurtigruten et suite (mise à jour : 15 août)

En Norvège, la gare la plus proche redescendant vers Oslo, se trouve à Bodo. Plutôt que faire ce trajet en bus, nous choisissons la voie maritime du Hurtigruten, ce ferry qui parcourt intégralement la côte Ouest norvégienne. Nous ne le regretterons pas.

Ce 19 juillet, le Hurtigruten est parti vers 16h sous un ciel parfaitement dégagé. La côte est magnifique depuis la mer, et file lentement sous nos yeux dévoilant tant de territoires à explorer. La Terre est un trésor !
Ce bateau est comme le temps qui passe : impassible, à petite allure, il suit son voyage imperturbable. Et les montagnes  qui apparaissaient loin devant nous, s’approchent en se découvrant totalement, puis, lentement, s’éloignent derrière nous sans qu’il soit possible d’arrêter leur fuite et disparaissent exactement à la même allure.
Elles étaient une promesse, elles étaient là, elles ne sont plus.

Lors du passage dans les Lofoten, le Hurtigruten s’est offert une incursion dans le Trollfjorden, un fjord extrêmement étroit, bordé de falaises granitiques plongeant verticalement à quelques mètres de nous. Spectacle à couper le souffle ! Jamais nous n’aurions pu voir cela de nos vélos.

Nous débarquons à Bodo le 21 juillet à 2h30 du matin.
Après quelques heures de repos au camping de Bodo, nous reprendrons un train en début d'après-midi vers Trondheim, et referons le trajet à l'envers en quelques jours pour Grenoble.
Depuis le Hurtigruten, nous découvrons quelques petits villages loin des gros axes routiers.
Depuis le Hurtigruten, nous découvrons quelques petits villages loin des gros axes routiers.
Entrée du Trollfjorden
Entrée du Trollfjorden
Fond du Trllfjorden
Fond du Trllfjorden
Les parois se resserrent dans le Trollfjorden
Les parois se resserrent dans le Trollfjorden
Retour : Hurtigruten et suite
Gare de Bodo avant de prendre notre premier train. En cette saison, la lame du chasse-neige ne servira pas.
Gare de Bodo avant de prendre notre premier train. En cette saison, la lame du chasse-neige ne servira pas.
Commentaires
share posté le 29 août

Patrick G
Martinet
(31 messages)
Inscription : 28/09/15

Message privé
Super !!! joli trip tout en mobilité douce !!! mérite un petit coup de cœur...
Fallait oser l'itinérance sud nord. pas trop de vent de face ?
Les photos de l'ile de Senja donne envi de la découvrir.
je pourrai avoir une idée du budget aller retour train + bateau ? (je suis de Grenoble ça m’intéresse d'autant plus ;) )
Merci pour ce partage

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56