Stockholm - Les Iles de l’Est de l'archipel

(réalisé) share(partager)
Un album photos pour vous faire découvrir notre expédition en kayak de mer dans les « Iles de l’Est » de l’archipel de Stockholm qui s’est déroulée du 7 au 16 Aout 2017. L’archipel de Stockholm, c’est près de 30.000 îles et de 40 réserves naturelles. Ces réserves comprennent des milliers d’îles, d’îlots et de caps sur le continent. certaines peuvent être atteintes souvent uniquement par bateau. Au total, 10 jours en Suède dont 8 jours de kayak en autonomie et 250 Km parcourus entre les iles.
Coté météo, le soleil était là mais avec un vent fort (en moyenne 2/3 Beaufort) toute la journée. Deux jours seulement de « tempête » : une journée près de Storra Nassa avec un vent 6/7 beaufort et une journée orageuse près du phare de Söderrarm. A noter que l’été ne dure chez eux qu’un mois entre le 15 juillet et le 15 aout. :)

La navigation a été quand à elle compliquée : adaptation à la météo en temps réel pour trouver le meilleur itinéraire possible. Ce sera également l’occasion de tester in situ un kayak Seawave de chez Gumotex en mode expédition.

Une seule chose à retenir … une aventure extraordinaire. 
kayak de mer
Quand : 07/08/17
Durée : 10 jours
Carnet créé par Yannick Randovive le 07 sept.
143 lecteur(s) - 3
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 7 (mise à jour : 07 sept.)

Etape 7 – Le Phare de Söderarm – 40 Km
13 aout. Toute une aventure. Une journée qui commence mal mais qui sera sûrement l’une des plus sympa de ce périple…
Une journée qui débute sous la pluie. En mode attente que la pluie se calme pour finir de tout plier. Sympa le tarpe MSR pour tout ranger au sec, même la tente est passée dessous *** Images externes non autorisées utilisez le bouton 'ajouter photos' ***. En plus ça tiens pas de place. Impossible de tout ranger à peu près sec. Je décide d’attendre un petit créneau soleil et en profite pour une mega sieste de 2h. A midi, petit créneau météo. En 15 min tout est plié et embarqué.

Direction le nord-est de l’archipel. Le bout du bout… enfin presque. En tout cas après c’est l’Open Water … la mer Baltique jusqu’en Finlande ou plus loin. Je vais me prendre les orages les plus gros de ma carrière de kayakiste. Un, deux, … 4 fronts orageux d’affilée. A se demander quand cela s’arrêtera. Un arrêt obligé pour l’un d’eux sur l’île la plus proche. Pas de chance, Ile militaire interdite. Tant pis, des fois il y a pas le choix. Ce sera l’occasion de faire des photos tres sympa de l’orage. Encore plus sympa quand on est pas dessous, mais sans regret sur les choix faits.
Les expéditions en kayak, c’est découvrir des parcours d’exception mais aussi faire des rencontres extraordinaires …
La navigation reprend. Arrêt pour faire le point carto sur la petite Ile de Bäckskäret, une cabane, un ponton, pas de vent et deux dames ( Teresa et sa maman) qui sortent. Je leur demande si je peux rester un peu au ponton et elles me proposent de boire un café. Ça ne se refuse pas après une journée comme cela. 1h30 à discuter de la maison de l’arrière grand-père pêcheur, de l’archipel, de la pêche au filet qu’elles pratiquent, du kayak, à boire un café, manger du poisson fumé du matin, goûter myrtilles, framboises, baies de genévrier crues et avec de la vodka, et plein d’autres baies qui poussent sur l’île. Au moment du départ, elles me ravitaillent en eau et je leur laisse des repas lyophilisés de chez Voyager et du saucisson de chez nous pour goûter. Des moments beaucoup trop courts.
Un échange de culture gastronomique et bien plus. Que de souvenirs … « … The visit you gave us was probobly the best this summer for us. Many thanks for the nice french gifts to us. Take care from Therese and Nettan … ».
Un peu plus loin, autre point carto dans une crique ou des voiliers sont au mouillage à l’abris. Le vent est passé de sud à nord et est en train de monter à pré de 40 km/h. Un petit « hej » pour les saluer et une réponse surprenante … « hej … un expresso ? » Euh ben oui. Et on discute. Il, Max, prend quelques photos qu’il m’envoie par email et me souhaite une bonne route. Belle journée et belles rencontres.Mais bon, il faut y aller de nouveau, il reste un peu de route à faire.
20h00… arrivé au bivoua. Le camps sera monté sur notre petite Ile de N Fjärdskäret à 6 km au sud-est de l’île de Gisslingö et une dizaine de km à l’est de Kappelskär, départ du ferry de mardi.
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Jour 7
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53