Les Lofoten - Moskenesøya en Kmer

(réalisé) (partager)
Un album photos pour vous faire découvrir notre expédition en kayak de mer dans les Iles Lofoten qui s’est déroulée du 10 au 21 septembre 2016. Les îles Lofoten sont un archipel Norvégien, situées au large de Bodø, au nord du cercle polaire. Pour ce premier périple en mer de Norvège, nous avons parcouru les Fjords et les côtes de Moskenesøya et de Frakstadøya. Au total, 12 jours en Norvège dont 7 jours de kayak en autonomie et 160 Km parcourus dans les fjords.
Coté météo, chaque jour était plutôt gris et pluvieux avec 2 jours de « tempête ». Seulement 2 jours complets de grand soleil : Une météo normale en septembre (à noter que l’été ne dure chez eux qu’un mois).

La navigation a été quand à elle très compliquée et différente selon si nous étions dans les fjords, la côte Ouest ou la côte Est. Une adaptation permanent a été nécessaire, avec des prévisions météo précises à 2h00. Comme nous l’indiquait les locaux, parfois la brume et les nuages descendent le long de la montagne en quelques minutes … et dans les minutes suivantes il peut se former des vagues de plus de 1m50. Pour notre part, les locaux estiment que nous avons eu de bonnes conditions de navigation. Je n’en doute pas … même si il a fallu conjuguer avec le vent, la houle, les marées, les effets venturi marins et aériens, le ressac contre les falaises … et là, je crois que l’on a eu toutes les combinaisons possibles.

Que de bons souvenirs.
kayak de mer
Quand : 10/09/16
Durée : 7 jours
Distance totale : 145.1km
Carnet créé par Yannick Randovive le 23 mars
503 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : Derniers jours et retour (mise à jour : 23 mars)

Description :

Derniers jours – Randonnée à Å et retour
9ème jour et dernier jour de visite. Direction Å (prononcer Ô), petite ville de pêcheurs au bout de la route au sud de l’île. On en profite pour faire une belle rando de près de 8 Km : le tour du lac de Ågvatnet.  Petit pique-nique au bord de l’eau puis marche dans des sentiers ressemblant plus à des ruisseaux au milieu des tourbières qu’à de vrais chemins de rando. Durant la première heure de randonnée, on tente d’éviter les flaques d’eau puis rapidement on se fait une raison et allons au plus court. Tant pis, les chaussures seront mouillées.
Le GPS est lui aussi très sollicité car il n’y a pas de balisage … seulement quelques cairns disséminés un peu de partout.
Retour de randonnée plus long que prévu, ,nous ratons le bus de 16h00 de quelques minutes. C’est sous la pluie de nouveau que nous attendons le suivant (18h00) et faisons du stop. Bilan nous arriverons devant notre hébergement à 18h00 après de franches rigolades au bord de la route et de belles rencontres. Le stop c’est sympa.
On profitera encore bien ce soir de notre hébergement au bord de l’eau, canapés et sièges avec une petite lumière tamisée, c’est le top. Demain c’est le début du retour. Après avoir laissé le Rorbus vers midi, on passe en mode attente du bus de 17h00 pour se rendre au Ferry. On en profite pour se faire quelques cafés, thés et soupes chauds en jouant aux cartes avec une bretonne et deux canadiens en mode tour du monde. Bien sympa.
Une fois montés dans le bus (17h00), c’est parti pour 25h00 pour regagner Lyon … 1 bus, 1 ferry, un taxi et 3 avions … l’aventure continue jusqu’à la maison 😉

Le compte-rendu : Derniers jours et retour (mise à jour : 23 mars)

Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017