En roue libre à travers Glens et Lochs.

(réalisé) share(partager)
3 mois de bike trip à  travers l'Irlande et l'Écosse. Encore une fois, je n'ai pu résister à  l'appel du Nord-Ouest, du vent, du crachin, des pubs bien accueillants, des trèfles à  quatre feuilles et des chardons piquants ... J'embarque donc avec Shaun the sheep retrouver la "green Eire" et continuer mon périple de l'année dernière à partir de Galway.
vélo de randonnée
Quand : 17/05/19
Distance totale : 3985.9km Dénivelées : +17916m / -18275m
Alti min/max : 0m/527m
Carnet créé par Marie29 le 15 mai
modifié le 30 août
1486 lecteur(s) - 44
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : The amazing North coast ! (mise à jour : 19 juil.)

Je débarque en fin d'après-midi à Ullapool, point de départ pour mon périple sur la North coast road. Fini de rire, les vraies difficultés commencent parce que la North coast road c'est pas d'la p'tite bière. 
Go to the wild road ! 
Depuis le ferry, vue sur Ullapool. Il bruine.
Depuis le ferry, vue sur Ullapool. Il bruine.
Allez, c'est trop tentant je la fais une 3ème fois :  Ciel, mon inspecteur !
It's a running gag. 
Dans le port de pêche, 2 gamins apprentis pêcheurs balançaient des poissons aux phoques juste au pied du quai.
Allez, c'est trop tentant je la fais une 3ème fois : Ciel, mon inspecteur !
It's a running gag.
Dans le port de pêche, 2 gamins apprentis pêcheurs balançaient des poissons aux phoques juste au pied du quai.
Le soleil a rendez-vous avec la lune, mais la lune n'est pas là et le soleil attend.
Et ben, c'est pareil pour moi et les loutres : j'attends.
Je ne suis pas la seule, Katy m'invite à  boire un café dans son van. Elle m'indique un bon plan. Une loutre habite sous le pont de Lochinver. Ok, ce sera ma destination.
Le soleil a rendez-vous avec la lune, mais la lune n'est pas là et le soleil attend.
Et ben, c'est pareil pour moi et les loutres : j'attends.
Je ne suis pas la seule, Katy m'invite à boire un café dans son van. Elle m'indique un bon plan. Une loutre habite sous le pont de Lochinver. Ok, ce sera ma destination.
Au matin, la pluie me laisse juste le temps de déplanter la tente avant de faire son apparition. J'attaque la North road touristique avant de tourner à  gauche pour longer le Loch Lurgainn par une petite route single track. Puis c'est l'alternance entre montagnette et bord de mer jusqu'à Linchover. Ça monte parfois bien raide et ça descend bien raide aussi. 
Loch Lurgainn
Loch Lurgainn
The amazing North coast !
Attaque surprise par une "guêbellule", un croisement entre une guêpe et une libellule. J'ai pris celle-ci en pleine face. Sonnée, elle est restée une bonne minute sur mon bras.
Attaque surprise par une "guêbellule", un croisement entre une guêpe et une libellule. J'ai pris celle-ci en pleine face. Sonnée, elle est restée une bonne minute sur mon bras.
L'endroit est gavé de phoques. Petite consolation car point de loutres
 sous le pont de Linchover. Et vue le débit de la rivière, il aurait fallu que la loutre sache kayaker dans du classe 3.
L'endroit est gavé de phoques. Petite consolation car point de loutres
sous le pont de Linchover. Et vue le débit de la rivière, il aurait fallu que la loutre sache kayaker dans du classe 3.
Les tenanciers de l'auberge de jeunesse d'à côté m'ont invitée à  une soirée musique traditionnelle.
Les tenanciers de l'auberge de jeunesse d'à côté m'ont invitée à une soirée musique traditionnelle.
Voilà, j'avais campé là. Mais c'etait tout gris en arrivant le soir.
Voilà, j'avais campé là. Mais c'etait tout gris en arrivant le soir.
Petit rayon de soleil au matin, mais vite effacé par les nuages, puis la pluie. Je reviens sur la grosse route, enfin plutôt moyenne route, faut pas exagérer non plus. Après avoir pique niqué près des ruines du château de Ardwreck, je monte un col entre 2 montagnes direction Kylesku point de rencontre de 3 lochs. Autrefois il y avait un traversier maintenant remplacé par un pont. Je continue vers Scourie, puis toujours plus Nord.
Les ruines du chateau Ardvrek sur le Loch Assynt.
Les ruines du chateau Ardvrek sur le Loch Assynt.
The amazing North coast !
Loch Beag juste avant Kylesku. Toujours pas de loutres sous le pont de Kylesku.
Loch Beag juste avant Kylesku. Toujours pas de loutres sous le pont de Kylesku.
Et toujours le crachin.
Et toujours le crachin.
Eclaircie en repartant de Scourie.
Eclaircie en repartant de Scourie.
Ça monte, ça monte ...
Ça monte, ça monte ...
The amazing North coast !
Superbe passage dans les montagnes pour arriver à Durness sur la côte  Nord.
Superbe passage dans les montagnes pour arriver à Durness sur la côte Nord.
Srath Dionard, la vallée de la rivière Dionard à droite de ma route.
Srath Dionard, la vallée de la rivière Dionard à droite de ma route.
Kyle of Durness. Je suis descendue des montagnes au fond. Avec le sommet Foinaven sur la gauche.
Kyle of Durness. Je suis descendue des montagnes au fond. Avec le sommet Foinaven sur la gauche.
Au bout de 3 jours de pédalage acharné dans du bon dénivelé et sous la pluie, j'arrive à Durness sous le soleil. Je suis rincée, c'est le cas de le dire. Je me pose au camping avec une vue magnifique sur les plages et falaises du coin. Pas de loutres de toute la "rock route". Et c'est pas faute d'avoir ouvert l'oeil.

Les plages de Durness.
Les plages de Durness.
The amazing North coast !
Falaises de Withen.
Falaises de Withen.
A la chocolaterie Cocoa moutain : the best hot chocolate.
A la chocolaterie Cocoa moutain : the best hot chocolate.
Vue sur la presqu'île en face : Faraid Head.
Vue sur la presqu'île en face : Faraid Head.
Le lundi 15 matin, je pars au Cape Wrath, pointe Nord Ouest de l'Écosse. Le temps est radieux, ça recharge les batteries. Je retourne au Kyle de Durness pour prendre le petit bateau, puis le minibus, en direction du phare construit par Stevenson (des mêmes Stevenson que l'écrivain randonneur avec son âne ). Et sur la cale en attendant le bateau, miracle j'aperçois une petite loutre venue faire sa curieuse. Désolée, pas de photo, ce moment magique n'a duré que 30 secondes à peine. Cette cale est un spot à loutres, le couple de français arrivé avant moi en a vu 3. Il doit avoir une catiche pas loin.
Rush hour in Scotland.
Rush hour in Scotland.
Le phare du Cape Wrath. A droite on peut voir les Orcades et à gauche les Hébrides extérieures. Et droit devant, plus aucune terre.
Le phare du Cape Wrath. A droite on peut voir les Orcades et à gauche les Hébrides extérieures. Et droit devant, plus aucune terre.
The amazing North coast !
The amazing North coast !
The amazing North coast !
La piste suivie par le minibus. 18 km aller, 18 km retour. 3h00 sur la péninsule. C'est aussi un lieu d'entraînement aux tirs militaires.
La piste suivie par le minibus. 18 km aller, 18 km retour. 3h00 sur la péninsule. C'est aussi un lieu d'entraînement aux tirs militaires.
12h00, de retour à la cale aux loutres, mais désertée par ces demoiselles.Ce trajet en minibus m'a donné mal au coeur. Ohlala, petite nature va ! Un peu trop de soleil, quelques virages sur la piste, et v'la t'y pas qu'elle nous fait une insolation. Faut dire aussi que j'ai perdu l'habitude des grosses chaleurs dans ce pays. Alors 20 degrés à  l'ombre, c'est la canicule ! 
Je me repose en début d'après-midi et ne reprends la route que vers 16h00. Maintenant je vais longer la côte en direction de Thurso vers l'Est. De là, je pourrai prendre un ferry pour les Orcades.
The amazing North coast !
Je m'arrête jeter un coup d'oeil à  la grotte de Smoo, occupée depuis le mésolithique, puis par les vikings. Maintenant, on peut faire une sorte de tour opérator à  bord d'un canot gonflable pour découvrir ses entrailles.
Je m'arrête jeter un coup d'oeil à la grotte de Smoo, occupée depuis le mésolithique, puis par les vikings. Maintenant, on peut faire une sorte de tour opérator à bord d'un canot gonflable pour découvrir ses entrailles.
Toujours grand soleil à l'extérieur.
Toujours grand soleil à l'extérieur.
Je contourne tout le Loch Eriboll pour me retrouver sur la rive d'en face. Un Loch peut aussi bien être un lac (eau douce) qu'un aber (eau salée). Ici c'est un bras de mer.
Je contourne tout le Loch Eriboll pour me retrouver sur la rive d'en face. Un Loch peut aussi bien être un lac (eau douce) qu'un aber (eau salée). Ici c'est un bras de mer.
Ben Hope en arrière fond. J'aurais dû appeller ce carnet "à  travers Bens, Glens et Lochs" parce que des Bens j'en aurais vu beaucoup.
Ben Hope en arrière fond. J'aurais dû appeller ce carnet "à travers Bens, Glens et Lochs" parce que des Bens j'en aurais vu beaucoup.
Le fond du Loch Eriboll. Pour un peu, Heidi descendrait presque de ces montagnes ...
Le fond du Loch Eriboll. Pour un peu, Heidi descendrait presque de ces montagnes ...
The amazing North coast !
Bivouac au fond du Loch Eriboll. Pas un pet de vent, au matin. On se croirait devant un lac, mais l'eau est bien salée.
Bivouac au fond du Loch Eriboll. Pas un pet de vent, au matin. On se croirait devant un lac, mais l'eau est bien salée.
Voilà, le ciel se couvre. Mais ça reste un "dry day", tout va bien donc.
Voilà, le ciel se couvre. Mais ça reste un "dry day", tout va bien donc.
Petit à petit, les montagnes reculent dans les terres et la route traverse de grandes étendues de landes désertiques entre 2 vallées ou 2 criques. Ça continue à monter et descendre, mais le dénivelé est moins important.
Petit à petit, les montagnes reculent dans les terres et la route traverse de grandes étendues de landes désertiques entre 2 vallées ou 2 criques. Ça continue à monter et descendre, mais le dénivelé est moins important.
The amazing North coast !
Kyle of Tongue. Et non, je n'ai pas acheté une paire de tong dans le village. Je cherche plutôt des bottes bien étanches.
Kyle of Tongue. Et non, je n'ai pas acheté une paire de tong dans le village. Je cherche plutôt des bottes bien étanches.
The amazing North coast !
En arrivant sur Bettyhill,  la baie Torrisdale.
En arrivant sur Bettyhill, la baie Torrisdale.
A Bettyhill, une pierre Picte du 8ème ou 9ème siècle.
A Bettyhill, une pierre Picte du 8ème ou 9ème siècle.
The amazing North coast !
La pluie est revenue plus humide que jamais, accompagnée d'un bon vent de face. Avec la vitesse dans les descentes, l'eau me fouette le visage et me pique les yeux. Qu'à cela ne tienne, j'atteindrai Thurso coûte que coûte. Bon en même temps je n'ai que 50 bornes à faire. 50 bornes c'est ma distance quotidienne depuis Ullapool, pas tellement plus, parce que comme je l'ai dit au début la North road c'est pas d'la p'tite bière. J'y ai bien craché mes poumons et laissé quelques litres de sueur. Mais toute la partie Nord Ouest (le Sutherland) de cette route est vraiment fantastique.
Je suis arrivée trempée comme une soupe à Thurso.
Bord de mer à Thurso.
Bord de mer à Thurso.
Bye bye continent, je pars sur les îles Orkney. Oups, quelle bourde ! The Great Britain n'est pas du tout un continent. Et d'ailleurs, est-ce vraiment encore "the Great Britain" ici tout au Nord des Higlands ?
Bye bye continent, je pars sur les îles Orkney. Oups, quelle bourde ! The Great Britain n'est pas du tout un continent. Et d'ailleurs, est-ce vraiment encore "the Great Britain" ici tout au Nord des Higlands ?
Jeudi 18 avril, je prends le ferry de la Northlink pour Mainland l'île principale des Orcades.
Go to the North, again more North !
Go to the North, again more North !
Commentaires
share posté le 21 juil.

ClaireB
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 09/07/19

Message privé
Top !! Ça me donne grandement envie d'y aller, aussi avec le vélo.
J'espère que tu vas réussir à revoir une loutre!
J'espère que tout va bien pour toi! Je sui rentrée en France il y deux jours pour un petit break avant l'Islande :D

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57