Du Triglav à la mer : 3500 bornes sans carbone, ni nucléaire.

(réalisé) (partager)
55 jours d'itinérance en vélo solaire le long de l'arc alpin pour pouvoir marcher et voler en montagne aussi souvent que possible.
parapente vol-rando / vélo de randonnée randonnée/trek alpinsime kayak gonflable
Quand : 05/07/15
Durée : 55 jours
Distance totale : 3549.1km
Carnet créé par voleur de cimes le 06 sept. 2015
modifié le 25 nov. 2015
12907 lecteur(s)
(48 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Vue d'ensemble

Le topo : Caramantran (mise à jour : 27 oct. 2015)

Distance section : 19km

Description :

Caramantran (3021m) ou Punta dell Alp pour les Italiens
Un sentier balisé monte de Pontecchianale ; pour ma part, je suis passé par le refuge Agnel, puis par le col de Chamoussière.
Déco correct en SO depuis l'antécime E non nommée. Autre déco possible en E depuis un petit col sous cette même antécime, mais c'est bien raide et engagé ; brise obligatoire !
Pour atterrir, il y a toute la place nécessaire à l'O de Pontechianale.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Caramantran (mise à jour : 27 oct. 2015)

16/08
Montée à pieds au refuge Agnel depuis Pontechianale

17/08
Départ 7h45
Sommet 9h45
J'envisage un temps de décoller en E face à une petite brise de pente, mais celle ci s'arrêtant d'un coup (alors que je suis prêt à décoller) le déco m'apparaît soudain bien engagé. J'opte donc pour un déco dos voile en SO dans pétole.
Coté français, la route du Col Agnel et le refuge
Coté français, la route du Col Agnel et le refuge
Côté italien, le Viso
Côté italien, le Viso
Derrière les crêtes du Queyras, les sommets des Ecrins
Derrière les crêtes du Queyras, les sommets des Ecrins
Les attérros de Pontechianale
Les attérros de Pontechianale
Section précédente Section suivante
Commentaires