Du Triglav à la mer : 3500 bornes sans carbone, ni nucléaire.

(réalisé) (partager)
55 jours d'itinérance en vélo solaire le long de l'arc alpin pour pouvoir marcher et voler en montagne aussi souvent que possible.
parapente vol-rando / vélo de randonnée kayak gonflable alpinsime randonnée/trek
Quand : 05/07/15
Durée : 55 jours
Distance totale : 3549.1km
Carnet créé par voleur de cimes le 06 sept. 2015
modifié le 25 nov. 2015
12906 lecteur(s)
(47 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Vue d'ensemble

Le topo : L19 (mise à jour : 27 oct. 2015)

Distance section : 301.9km

Description :

Liaison 19 : 306kms
J1 : 85kms
Alpage à 1850m - Aoste (600m) - Le Sale (360m)
J2 : 53 kms
Le Sale (360m) - Ivrea (250m) - Scala (340m)
J3 : 113kms
Scala (340m) - Turin (240m) - Manta (400m)
J4 : 54kms
Manta (400m) - Piasco (480m) - Brossasco (600m) - Pontechianale (1800m)

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : L19 (mise à jour : 27 oct. 2015)

13/08
Après la balade du matin, je redescends tout le col puis file le long de la vallée d'Aoste. En fin d'après-midi, je me pose sur un potentiel attérro pour le lendemain avec une balade de 1800m de déniv' au dessus de la tête.

14/08
Mais pendant la nuit, il a plu et au matin, tous les sommets alentours sont pris dans les nuages : pas de vol ce matin ! Sur la route, je m'arrête au Fort de Bart, magnifique lieu d'expo, où je profite d'abord des photos de Walter BONATTI, puis de celles d'animaux de Stefano UNTERTHINER, un artiste de grand talent avec qui on se rend compte qu'on s'est croisé une semaine plus tôt en montagne... Le monde est bien petit ! Le soir, après une course avec l'orage, je finis complètement trempé dans une cour intérieure d'une maison de Scala où le propriétaire m'autorise à squatter pour la nuit.

15/08
La traversée intégrale de Turin, du Nord au Sud, m'inquiétait un peu, mais en cette matinée de jour férié, ce fut un jeu d'enfant : je me trouvais tout seul au milieu des 4 voies menant au centre ville... trop facile ! Le soir, à la recherche d'un hypothétique hôtel  pour me mettre à l'abri, je me prends pendant plus d'une demi-heure le plus beau déluge de pluie de l'été.

16/08
Après avoir erré pendant une heure dans un hôtel désert où j'étais le seul client, j'arrive enfin à prendre le départ. Objectif aujourd'hui, m'approcher le plus possible du Col Agnel, 2400m plus haut. Entre les nuages et quelques gouttes, je parviens jusqu'à Pontechianale  à 1800m, mais je n'ai plus assez de batterie pour espérer passer le Col Agnel à vélo ce soir. Je laisse donc mon vélo et finit à pieds les 900m de déniv qu'il reste  avec comme motivation de passer la soirée avec mon collègue Mimile qui tient le refuge Agnel. Encore une fois, j'arrive en short et torse nu, en surchauffe, au milieu de randonneurs congelés...
Les funiculaires d'accès au fort
Les funiculaires d'accès au fort
Le mélange des eaux de deux torrents sous le fort de Bart
Le mélange des eaux de deux torrents sous le fort de Bart
Fortifications : Vauban serait-il passé par là ?
Fortifications : Vauban serait-il passé par là ?
Section précédente Section suivante
Commentaires