Du Triglav à la mer : 3500 bornes sans carbone, ni nucléaire. (partager) Vue d'ensemble

55 jours d'itinérance en vélo solaire le long de l'arc alpin pour pouvoir marcher et voler en montagne aussi souvent que possible.
parapente vol-rando / vélo de randonnée alpinsime randonnée/trek kayak gonflable
(réalisé) Quand : 05/07/15 Durée : 55.0 jours
Carnet créé par voleur de cimes le 06 sept. 2015 modifié le 25 nov. 2015
12885 lecteur(s)
(47 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur Expemag !

Le topo : Cime de Restaud (mise à jour : 28 oct. 2015)

Description :

Cime de Restaud (1148m)
Depuis Menton, derrière la gare, on trouve le départ du GR52 qui conduit jusqu'au Col du Berceau (1050m). Un petit sentier vers l'E conduit au sommet.
Déco possible en S, quand c'est alimenté... (voir CR)
Attérro sur la plage des sablettes hors été

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Cime de Restaud (mise à jour : 28 oct. 2015)

23-08, où comment finir en beauté !
Le vol du Col du Berceau, c'est un peu la cerise sur le gateau à la fin d'une traversée de l'arc alpin.
Après une belle rencontre sur le port hier soir, j'ai passé une courte nuit sur le voilier de Alain et Catherine ; comme l'attérro sur la plage n'est pas des plus autorisé en cette fin d'été, je compte me poser bien tôt, avant que les estivants n'étalent leurs serviettes.
Départ très tôt donc, à 4h30, sous une légère bruine. A 6h30, je suis au col, mais il bruine encore un peu et le vent est mal orienté. Je monte faire un tour à la Cime du Restaud toute proche pour admirer les magnifiques lumières du lever de soleil sur l'Italie. A 7h, de retour au col, il ne pleut plus, et il n'y a qu'un très léger vent de cul au déco. J'étale donc ma voile sur la seule petite tache d'herbe du coin, en pestant un peu car les pins au dessus ont tendance à s'égoutter dessus. Une bonne course bien dynamique plus tard, et je me retrouve étalé dans le champ de cailloux en contre-bas, contusioné de partout et assez incapable d'expliquer pourquoi la voile d'est reposée. Pendant 10', c'est quand même une grosse bagarre pour ne pas tomber dans les pommes. Reprenant peu à peu mes esprits, je constate qu'une toute petite brise s'est installée et je remonte étaler proprement ma voile, mais alors que je réfléchis au bien fondé de cette idée, il se met à pleuvoir... décidément, quand çà ne veut pas ! Redescente au milieu des chasseurs, longue et humide ; arrivé au voilier, café, croissant et longue douche à la capitainerie ne sont pas de trop pour retrouver moral et aspect présentable. Merci encore les amis pour votre super accueil sur ce port ; entre romanos de la mer ou de la route, on se comprends !

Menton au tout petit matin
Menton au tout petit matin
Vue vers la plage
Vue vers la plage
Selfie pour checker la casse.
Selfie pour checker la casse.
Section précédente Section suivante
Commentaires
posté le 28 oct. 2015 mis à jour le 28 oct. 2015

Olivier
Caribou
(1627 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Ouahhh, en pleine forme !!! Flippant ce qu'il t'est arrivé... On avait décollé du plan du Lion et le posé sur la plage est visiblement interdit toute l'année car on s'est fait accueillir par la maréchaussée ...
Et pourquoi pas ?
posté le 28 oct. 2015

voleur de cimes
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 06/09/15

Message privé
Ben en fait, je crois que j'aurais préféré les pandores aux cailloux...