24 invités en ligne

A vélo, de Lanester à Samarkand (?)

(en cours)
vélo de randonnée
Quand : 11/04/24
Durée : 90 jours
Carnet publié par Renan le 11 avr.
modifié le il y a 1 heure 5mn
1023 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Mercredi 22 (mise à jour : il y a 1 heure 5mn)

Description :

Reccione / Ancona

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Mercredi 22 (mise à jour : il y a 1 heure 5mn)

Le petit-déjeuner est servi à partir de 8h, donc je suis dans la salle... à 7h55. Pas mal de kilomètres m'attendent, je souhaite partir assez vite.
Avec l'aide de la personne de l'accueil, vraiment sympathique, noue ressortons le vélo de la pièce où il était remisé pour la nuit.

J'en ai eu le temps hier, j'ai fait des courses pour plusieurs repas, pour le ferry notamment. Je ne voulais penser à rien d'autre que rouler aujourd'hui.
Il faut remettre ce qui a été enlevé. Je suis assez chargé avec le manger.
Il faut remettre ce qui a été enlevé. Je suis assez chargé avec le manger.
En route pour une centaine de kilomètres. J'espère...
"Coton" de peupliers (sans doute) emportés par le vent et qui s'agglomèrent au niveau d'une flaque.
"Coton" de peupliers (sans doute) emportés par le vent et qui s'agglomèrent au niveau d'une flaque.
Je décide de prendre la grosse route jusqu'à Pesaro. Pour gagner quelques kilomètres et ne pas avoir à allumer sans cesse le gps pour chercher la route. Je suis les panneaux.
Par chance une bande sur le côté me permet de rouler un peu à l'écart de la circulation.
Par chance une bande sur le côté me permet de rouler un peu à l'écart de la circulation.
C'est reparti :
Complexes hôteliers d'un côté,
C'est reparti :
Complexes hôteliers d'un côté,
Plages aménagées de l'autre,
Plages aménagées de l'autre,
et boutiques à touristes entre les deux. Véritables produits low cost.
et boutiques à touristes entre les deux. Véritables produits low cost.
Ça c'est de la chouette deudeuche alors !
Ça c'est de la chouette deudeuche alors !
Mais je roule maintenant sur une piste cycl plombierable, c'est déjà ça !

Pause à Pisaro.
Il est 9:55, reste 68 km.

Un ancien s'approche et comprends que je viens de Francia. Il me félicite. Apparemment il ne peut plus trop faire de sport car il porte un pacemaker, sauf le vélo si je comprends bien. Il se lance ensuite dans un grand monologue, à propos de sa santé je crois. Il parle, il parle. Je finis par lever le bras pour le saluer, je ne pipe pas un mot !
Je rentre acheter du pain dans la boulangerie que j'avais repérée. Je demande à la personne qui me font sert pourquoi c'est une boulangerie "sociale" comme c'est écrit sur la façade. C'est ce qui m'a fait m'arrêter d'ailleurs. Et bien elle ne sait pas, c'est comme ça que le patron a qualifié l'endroit, c'est tout... Bon, marketing quand tu nous tiens.

Les bâtiments finissent par disparaître. Vais-je rouler en pleine nature ? Je n'ose caresser cet espoir.

Ça devient plus chouette.
Ça devient plus chouette.
Carrément plus chouette même !
Attention tout de même à ne pas rater le virage, perdu dans l'admiration du paysage.
Carrément plus chouette même !
Attention tout de même à ne pas rater le virage, perdu dans l'admiration du paysage.
Les cyclistes ont le droit à une superbe section de piste cyclable à la sortie de Pesaro, ils sont vraiment gâtés.
J'ai vraiment de la chance : soleil et la petite brise aurait plutôt tendance à me pousser.
J'ai vraiment de la chance : soleil et la petite brise aurait plutôt tendance à me pousser.
Pause du midi à l'ombre d'un tilleul à Marotta.
Il est 12:00, reste 41 km.
Picolo pisolino.

Pas très consistant comme repas, je ferai mieux plus tard.
Pas très consistant comme repas, je ferai mieux plus tard.
Allongé sous mon tilleul.
Allongé sous mon tilleul.
Juste un peu plus loin.
Juste un peu plus loin.
J'arrive à Senigallia. Vraiment magnifique. Tout petit tour dans le centro storico. Je ne traîne pas car je pense au ferry.
Un beau château.
Un beau château.
De belles bâtisses au bord de la rivière Misa.
De belles bâtisses au bord de la rivière Misa.
Bref, c'est beau.
Bref, c'est beau.
Si c'est pas l'Italie ça !!
Si c'est pas l'Italie ça !!
A nouveau sur une belle piste cyclable. C'est très très roulant.
A nouveau sur une belle piste cyclable. C'est très très roulant.
Je m'arrête pour le petit caffè de l'après repas du midi.
Il est 13:30, reste 27 km.
Ça commence à sentir bon pour attraper un ferry aujourd'hui !

Au bord de l'Adriatica.
Au bord de l'Adriatica.
Le cycliste commence à mollir gentiment. Et le vent à tourné, il est quasiment de face maintenant. Je suis content d'avoir du temps devant moi.
Je crois que j'aperçois Ancona au fond sur la pointe.
Je crois que j'aperçois Ancona au fond sur la pointe.
Les gamins ont vraiment de sacrés jeux de plage ici !
Les gamins ont vraiment de sacrés jeux de plage ici !
On croise régulièrement de petits abris côtiers pour pêcheurs.
On croise régulièrement de petits abris côtiers pour pêcheurs.
En pleine nature.
En pleine nature.
La jolie gare de Falconara Maritima.
La jolie gare de Falconara Maritima.
Et j'arrive finalement avec une confortable avance au port d'Ancona.
Oui, arrivé !
Oui, arrivé !
Il y a tout ce que voyageur pourrait désirer.
Il y a tout ce que voyageur pourrait désirer.
Je me précipite au guichet pour prendre un billet.
Mais un billet pour où ?
J'avais initialement imaginé rejoindre Split en Croatie. J'ai aussi étudié une autre option : prendre un ferry pour Igoumenitsa en Grèce. Les deux navires partent à la même heure. ( Tiens, c'est peut-être le même d'ailleurs ?). Une fois en Grèce j'aurais le choix entre rallier Burgas en Bulgarie comme prévu ou rejoindre Istanbul. Jusqu'à Thessalonique le trajet sera le même.
J'opte finalement pour la seconde solution, je prends un billet pour Igoumenitsa. Départ 20h, arrivée 18h demain soir. Ce ne sera pas trop long, moi les ferry j'aime bien.
J'ai trois bonnes heures devant moi avant de pouvoir monter à bord. Je fais un brin de toilette aux sanitaires (que ça fait du bien...) et j'avale autre chose que des bananes.

Billet en poche !
Billet en poche !
Commentaires