Rando Sacado aux Lofoten

(réalisé) share(partager)
Trip itinérant et en autonomie à pied / sac-à-dos dans l'archipel des Lofoten.
randonnée/trek
Quand : 24/07/19
Durée : 11 jours
Carnet créé par Mag le 05 avr.
modifié le 06 avr.
Coup de coeur ! 742 lecteur(s) - 10
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : J2 (mise à jour : 06 avr.)

Lofoten - J2
26/07

Difficile de trouver le sommeil lorsque, dehors, tout invite au réveil. On aura eu à peine deux heures d'un peu moins "clair".
A 7h le soleil tape déjà fort sur la tente. Obligés de tout ventiler pour espérer pouvoir y rester.
Dehors c'est superbe avec la lumière qui se reflète sur les parois alentours et la brume matinale qui envahi doucement la vallée.
A peine le temps de déjeuner et tout ranger que les nuages ont entièrement repris la partie. Nous marchons dans la brume sans pouvoir admirer ce qui nous entoure. Simplement que ça grimpe. Et ça ne fait d'ailleurs que commencer.

Arrivés au refuge de Munkebu, nous le distinguons à peine. Ce brouillard donne un côté mystique au voyage. On fait le plein d'eau dans le ruisseau et on part à l'ascension du Munkan. Là ça grimpe beaucoup. Surtout avec nos sacs de 14 kg. Mais en cours d'ascension, la brume se dissipe et on distingue enfin les sommets environnants, dépassant de l'immense mer de nuages. 

Whouaou... 

A 750m d'altitude le panorama est magnifique. On fera le repas de midi ici. A savourer tout ce pour quoi on vient de monter.
La descente n'en est pas moins facile. Le terrain est très accidenté et on doit veiller à chaque appui.
C'est marrant de redescendre dans la brume épaisse. On croirait se diriger vers le néant. On crapahute ainsi encore un bon moment. Soit ça monte sec. Soit ça descend tout autant. Les randos d'ici ne se comptent pas en km !!

Après une ultime montée, le soleil perce et...
Et... voilà... voilà ce qu'on est venu chercher....
Le panorama qui s'offre à nous est juste grandiose. Les photos ne retranscriront jamais l'immensité et la beauté des lieux. Des montagnes de géants tout autour de nous, plongeant dans un lac transparent.
Aucune hésitation pour l'emplacement du deuxième bivouac.
Le soleil cogne fort. Sitôt la tente installée on se pose en short sur les gros rochers plats.
20h15. En train de manger torse nu ou brassière/short au soleil. A 300 km au nord du cercle polaire, c'est assez bluffant !!
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60