Nord de la Sardaigne en Tandem

(réalisé) share(partager)
Tour, en tandem, du nord de la Sardaigne pendant deux semaines ensoleillées du mois d'avril. 700km parcourus pour 10.000m de dénivelé. 

Aucun parcours n'est défini au départ, le vague objectif étant de parcourir une cinquantaine de kilomètres chaque jour avant de commencer à chercher un bivouac.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en ferry
tandem
Quand : 08/04/17
Durée : 14 jours
Distance totale : 1026.5km
Carnet créé par LucFlo le 19 mai
modifié le 15 juin
119 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : 12/04 tempio Pausania/La Maddalena (mise à jour : 23 mai)

Distance section : 54.1km

Description :

données du GPS du jour :
distance parcourue 66 km
dénivelé positif       434m
temps de déplacement 3h45

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : 12/04 tempio Pausania/La Maddalena (mise à jour : 23 mai)

Le "new petit hôtel ***" de TEMPIO PAUSANIA n'est pas désagréable du tout. Après un copieux petit déjeuner, nous récupérons le tandem qui a dormi au sous-sol de l'hôtel. Première mission de la journée, acheter de l'eau pour aujourd'hui et de quoi manger à midi. Nous nous dirigeons vers un Conad tout proche.
En attendant Florence devant le supermarché, le tandem et sa remorque facilitant l'échange, je sympathise brièvement  avec un trio d'ivoiriens, (francophones évidement) vendeurs ambulants d'articles à touristes ; et me voilà parti à tourner en rond en tandem sur l'espladade, avec l'un d'eux comme stocker qui veut absolument essayer la bête. Nous avons tous bien ri! J'aurais juste voulu voir la tête de Florence qui observait la scène depuis le magasin...
Nous quittons nos éphémères amis et nous reprenons la route plein nord, direction Palau. De belles courbes, un profil est descendant et quasiment pas de voitures, l'idéal. A midi, nous faisons une pause au pied d'un joli site d'escalade, à l'ombre d'un chêne. Le paysage est athypique, des gros cailloux sont posés un peu partout entre les chênes liège. certains blocs sont d'ailleurs utilisés par leur propriétaire...
maisoncaillou
maisoncaillou
melocos (mets locaux)
melocos (mets locaux)
Nous parvenons à PALAU après une descente sans fin. Nous achetons des billets de bateaupour nous rendre sur l'île de LA MADDALENA. En attendant le bac, nous testons quelques parfums de glaces à l'italienne. La traversée dure une vingtaine de minutes. Changement de décor, cette île est touristique. Nous allons voir sur l'île de CAPRERA, reliée par un pont s'il y a des possibilités de bivouac, mais visiblement, c'est une réserve qui semble surveillée. Nous repartons à La Maddalena, un peu à l'écart des zones touristiques, passant devant le camping qui est fermé, et nous décidons d'aller frapper chez l'habitant. Nous nous adressons en premier à un riverain, qui  dit ne pas parler français, puis il s'adresse à sa voisine qui est devant sa maison " Eh, Francesca, il y a des gens qui parlent français pour toi !!"
Nous sommes donc reçus par Francesca, qui s'exprime en français mais ne voit pas d'endroit pour bivouaquer ; elle nous invite cependant à planter la tente dans son jardin derrière sa maison. 
le jardin de Francesca
le jardin de Francesca
Section précédente Section suivante
Commentaires
share posté le 30 juin

Denis82400
Hirondelle
(5 messages)
Inscription : 30/06/17

Message privé
Tiens un TTT MSC ZION ! Je vois que nous ne sommes pas les seuls à faire de l'itinérant en TTT

Actuellement en kiosque

Carnets #49

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017