Nord de la Sardaigne en Tandem

(réalisé) (partager)
Tour, en tandem, du nord de la Sardaigne pendant deux semaines ensoleillées du mois d'avril. 700km parcourus pour 10.000m de dénivelé. 

Aucun parcours n'est défini au départ, le vague objectif étant de parcourir une cinquantaine de kilomètres chaque jour avant de commencer à chercher un bivouac.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en ferry
tandem
Quand : 08/04/17
Durée : 14 jours
Distance totale : 1026.5km
Carnet créé par LucFlo le 19 mai
modifié le 15 juin
115 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : 19/04 Banari / Alghero (mise à jour : 12 juin)

Distance section : 54.4km

Description :

données du GPS du jour :
distance parcourue 52 km
dénivelé positif      635m
temps de déplacement 3h50

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : 19/04 Banari / Alghero (mise à jour : 12 juin)

soleil matinal
soleil matinal
Mercredi. Trois gouttes de pluie, pas plus, tombent sur la tenda vers 7h00, puis le soleil arrive. La toile est sèche d’ailleurs. Nous terminons la côte que nous n’avons pas terminée hier soir, pour atteindre BANARI,  village pittoresque perché sur la montagne, avec une jolie vue sur SILIGO, d’où nous venons. Une demi-douzaine de kilomètres de descente, interrompus par une crevaison sur la remorque. En fait, les pneus sont tellement usés, qu’ils sont à la toile. (Ils étaient neufs au départ, mais le parallelisme n’est pas très bon sur la chariotte…) Je les remplace par la paire de pneus que j’ai acheté à OLBIA en prévision il y a quelques jours. En nous approchant de la commune d’ITTIRI, la géologie change et le terrain est calcaire, nous remontons maintenant une jolie vallée entourée de plateaux.


Après trente minutes de grimpette, nous atteignons ITTIRI. Je me rends vers une boutique tout aussi anonyme que celle de la veille, avec à l’entrée une rideau de bandes plastiques transparentes et un va-et-vient de clients nous laisse penser qu’il s’agit même d’une boulangerie… Je vais acheter du pain et j’en profite pour me renseigner où manger une pizza dans la localité. Une cliente qui a compris ce que je demandais à la boulangère me dit « follow me ! » Elle nous conduit jusqu’à un restaurant avec sa voiture… nous pédalons pour la suivre !!!
Nous prenons chacun un menu touristico à 20 euros, comprenant un beau plat de charcuterie, fromages frais et sec, olives, accompagné d’un demi litre de vin,  rosso ; plat suivi de gambas grillés et d’une demi douzaine d’encornets, de fraises locales au dessert et café. Vu qu’il y avait a manger pour quatre personnes, des produits de qualité et bien cuisinés,  je recommande ce petit restaurant, dans la grande rue d’ITTIRI ;

Nous sortons de l’établissement vers 14h00, à cette heure les rues se vident jusqu’en milieu d’après-midi. Dès la sortie de l’agglomération, nous entamons une descente de plusieurs centaines de mètres de dénivelé et des dizaines de virages. Les prés sont rouges et jaunes de fleurs.Nous nous dirigeons vers ALGHERO. Les derniers kilomètres ne sont pas intéressants, lignes droites et beaucoup de voitures. ALGERO est un site historique magnifique, bien restauré. En saison, ce doit être un haut lieu touristique. Nous faisons un tour dans le centre historique avant de poursuivre le long du littoral vers le nord. Nous faisons halte au camping et louons un petit mobile home pour la nuit, histoire de dormir confortablement et de faire une lessive
Alghero
Alghero
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017