Mercantrek - randonnée entre Mercantour et haute Ubaye

(réalisé) share(partager)
9 jours de randonnée dans le nord du Mercantour et en haute Ubaye. Du bon temps, en amoureux, à travers des montagnes préservées. Et en plus, c'est pas loin de chez nous, pourquoi se priver ?
randonnée/trek
Quand : 08/08/20
Durée : 9 jours
Distance globale : 150km
Dénivelées : +9222m / -9643m
Alti min/max : 1063m/2896m
Carnet créé par Anthony le 05 août
modifié le 14 avr.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en bus
Précisions : Le bus Gap-Barcelonnette permet de se rendre en Ubaye pour un prix modique. En été, des navettes gratuites sont mises en place en Ubaye, mais il faut bien étudier les horaires car elles sont peu fréquentes et ne circulent pas tous les jours. Ajout...
Coup de coeur ! 628 lecteur(s) - 34
Vue d'ensemble

Le topo : J3 : journée humide sur la GTM (mise à jour : 12 avr.)

Distance section : 15.5km
Dénivelées section : +726m / -892m
Section Alti min/max : 1773m/2645m
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J3 : journée humide sur la GTM (mise à jour : 12 avr.)

Malgré l'épisode orageux en soirée, le reste de la nuit a été impeccable. Et ma migraine n'est enfin qu'un lointain souvenir. Aujourd'hui, en revanche, les prévisions météo ne s'annoncent pas bonnes, alors on file en vallée avant que le pluie ne s'invite.
Plateau du Lausson, une belle zone panoramique d'altitude.
Plateau du Lausson, une belle zone panoramique d'altitude.
Procession.
Procession.
Sous le pas du Lausson.
Sous le pas du Lausson.
Dans la descente, nous croisons un garde du parc national, qui nous demande d'inspecter nos sacs, afin de voir si nous avions cueilli des plantes ou ramassé des minéraux par exemple. Nous en profitons pour sympathiser, et échanger autour des règles du parc. En tant que parapentiste, j'aimerais tellement que le parc du Mercantour permette, à l'instar de celui des Ecrins, de survoler ses reliefs pendant une petite période de l'année. Je lui expose mes arguments auxquels il répond patiemment. Il nous cite l'exemple du génépi qui, dans le temps, était totalement interdit de cueillette. Mais maintenant que c'est autorisé en petite quantité, ils observent des dégâts irrémédiables sur certaines zones... On se comprend, l'art de préserver les espaces naturels est délicat, on marche sur des oeufs !
J3 : journée humide sur la GTM
Il n'est pas encore midi que le ciel se charge, rapidement.
Il n'est pas encore midi que le ciel se charge, rapidement.
Recherche de droites parallèles.
Recherche de droites parallèles.
On sort le pique-nique en vallée, non loin de la source du Var. Les premières gouttes tombent lorsque nous terminons le dessert. Plutôt que de continuer sous la pluie, nous décidons de faire une courte marche arrière pour se rendre au refuge de la Cantonnière : chocolats chaud, gâteaux et jeux nous occuperons pendant que trois bonnes heures de pluie. On préfère ça que se prendre la douche !

À la première accalmie, hésitation : on s'en va ? C'est un pari : soit on s'en va maintenant, ce qui nous laisse du temps pour trouver un bivouac en altitude, soit on reste et dort en vallée. Allez, on s'en va !
J3 : journée humide sur la GTM
J3 : journée humide sur la GTM
Vallon de l'Estrop, seuls.
Vallon de l'Estrop, seuls.
Pour l'instant, notre pari est le bon : à peine quelques gouttes de pluie, on profite du vallon de l'Estrop désert. Dès qu'on atteint 2100m, les possibilités de bivouac sont nombreuses. Comme l'accalmie semble persister, on pousse le bouchon jusqu'aux lacs de l'Estrop.
Méandres.
Méandres.
J3 : journée humide sur la GTM
Méandres de marécages.
Méandres de marécages.
Un des lacs de l'Estrop.
Un des lacs de l'Estrop.
Installation du bivouac.
Installation du bivouac.
Les accalmies ne sont jamais éternelles ! C'est en se douchant au lac voisin qu'un rideau de pluie déferle sur nous. Par précaution, nous avions déjà installé la tente : on y accourt en petite tenue. On devait être beaux à voir !
Un peu plus tard, c'est l'orage qui s'invite, bien plus vigoureux que la veille. Il tourne dans le secteur, et dans ces moments, la tente, même bien arrimée, semble un abri bien frêle. Sur sa toile, la pluie projetée par rafales est assourdissante. Parfois, l'orage semble s'éloigner mais le répit est de courte durée. C'est après un bon moment que le calme s'installe, pour la nuit. Si on pouvait éviter d'avoir un orage chaque soir !
La technique ultime pour garder les chaussettes sèches au bivouac, lorsque les chaussures sont trempées.
La technique ultime pour garder les chaussettes sèches au bivouac, lorsque les chaussures sont trempées.
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°63