Le haut Rhône en kayak gonflable

(réalisé) share(partager)
En France, le Haut-Rhône est la section du fleuve comprise entre la frontière Suisse et Lyon. Près de 198 km, caractérisés par une pente assez importante et des paysages de moyenne montagne formant des gorges par endroits.
Dès les années 50 cette section fut la proie des aménageurs qui transformèrent le fleuve en une suite de barrages hydroélectriques et de lacs morts, déviant toute son eau dans un canal parallèle rectiligne. On aurait pu croire à la fin de ce fleuve sauvage définitivement asséché et massacré par les verrues EDF/CNR… sans la directive Européenne (DCE) adoptée le 23 Octobre 2000, qui (en gros) obligea tous les pays membres à multiplier par 4 les débits réservés à l’échéance 2014. Sur notre parcours, de longues sections du « Vieux-Rhône » revoient le jour avec des débits importants de l’ordre de 60 à 130 m3s, assez pour rétablir la flore, la faune, les forêts riveraines, et surtout, empêcher définitivement toutes les incursions des véhicules ou des constructions… en bref une « renaturalisation » spectaculaire qui concerne 80 km sur les 198 du parcours, et dans la foulée des protections supplémentaires – réserves naturelles, arrêtés de biotopes, classement des sites – sur 60 km linéaires, véritables coulées vertes de plusieurs centaines de mètres de largeur, voire plusieurs km.
La descente du Haut-Rhône en canoë redevient donc une croisière majeure pour les amoureux des rivières et des fleuves. Ce n’est évidemment pas le Canada ! Il reste des villages et quelques petites villes au bord du Haut-Rhône, quelques zones agricoles et des industries : 7 barrages à contourner et même une centrale nucléaire… Vous serez quand même surpris par la qualité et la quantité des sections naturelles, emportés par le courant presque omniprésent, et emballés par quelques seuils et petits rapides…
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Embarquement (accès en train) : Pougny : pont de la D948B – frontière entre France et Suisse – et à 200m de la gare SNCF (possibilité de laisser une voiture au parking de la gare). Débarquements (accès avec transports en commun jusqu’à une gare SN...
kayak gonflable
Durée : 5 jours
Distance totale : 191.8km Dénivelées : +64m / -227m
Alti min/max : 184m/334m
Carnet créé par Alex le 27 mai
modifié le 12 juin
160 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : Section 6 (mise à jour : 12 juin)

Distance section : 33.3km Dénivelées section : +12m / -24m
Section Alti min/max : 197m/201m

Description :

Km 134 à Km 168

Km 134 : Le plus beau reste à venir : 300 m en aval du débouché de la rivière dans le bras de droite (Vieux-Rhône), le premier « rapide de Sault-Brénaz » est un petit seuil aménagé en travers du fleuve qui génère quelques petites vagues lisses propices au surf. Descendez encore 300 m et passez sous le pont de la D52. 250 m en aval de celui-ci vous découvrirez ce qui reste des fameux rapides de Sault-Brénaz : un dénivelé d’environ 1 mètre aménagé en déversoir en rive droite, une passe lisse facile à naviguer et signalée par un piquet au milieu, et les vestiges des seuils naturels sur la roche mère en rive gauche. Toutes les passes sont navigables en fonction du niveau d’eau et de votre niveau technique. Ça reste en général de la classe 2. En cas de hautes eaux et de surverse du barrage dans ce bras de droite (souvent en juin), vous pourrez trouver quelques beaux rouleaux de classe 3 à gauche. Juste en aval de ce vestige des rapides, vous rejoignez le canal de fuite qui ramène l’intégralité du débit.
La navigation continue sur un Rhône enfin redevenu naturel avec du courant, tandis que la vallée s’ouvre et que les falaises du Bugey s’éloignent. Juste après le beau village de Saint-Sorlin-en-Bugey, une île de galets et une zone à fort courant agrémentent le dernier kilomètre en vue du pont de la D.1075.
Km 140. Arrêt possible sous le pont en rive droite, sur la berge assez abrupte à cet endroit. Accès facile jusque sous le pont grâce à une petite route. Arrêt de bus proche pour la gare d’Ambérieu.
L’arrêt de bus de la ligne 149 « Résidence du Moulin » est à 800m de ce point. 4 bus par jour et 15 mn de trajet pour la gare SNCF d’Ambérieu.
Sinon, vous continuez sur un fleuve qui va alterner des zones naturelles préservées et des paysages purement agricoles voire industriels, tels que la centrale nucléaire du Bugey (pas arrêtée celle-là) qui borde la rive droite quelques km en aval !  
Km 158. Pont de Loyettes. Vous retrouvez un bon courant et une certaine dose de pente naturelle qui va vous procurer quelques étonnants petits rapides ludiques de part et d’autre du confluent avec l’Ain suivi de lônes particulièrement sauvages à visiter.

CAMPING : Km 168 En rive gauche 5 km en aval du confluent avec l’Ain :
Camping La Régnière 23 Chemin des Eglantiers - 38280 VILLETTE D'ANTHON.
Entrée à 100 m du Rhône, difficile à repérer depuis le fleuve, mieux vaut préparer l’arrêt à l’aide des coordonnées géographiques du chemin qui débouche sur le Rhône : 45°48'34.1"N 5°07'28.1"E
Réservations: 04.78.31.25.26 E-Mail: regniere@capfun.com

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 6 (mise à jour : 12 juin)

Km 135 Rapides de Sault-Brenaz en aval du pont, avec un gros débit 900 m3s, passe au milieu facile, ou portage éventuel rive droite.
Km 135 Rapides de Sault-Brenaz en aval du pont, avec un gros débit 900 m3s, passe au milieu facile, ou portage éventuel rive droite.
Km 162 Plusieurs petits rapides naturels sur barres de rocher de part et d'autre du confluent avec l'Ain.
Km 162 Plusieurs petits rapides naturels sur barres de rocher de part et d'autre du confluent avec l'Ain.
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56