L'Allier et la Loire en kayak gonflable avec un chien

(réalisé) share(partager)
Des sources des Saladis aux Martres-de-Veyre sur l'Allier jusqu'à Blois sur la Loire.
Soit 436.78 km en 17 jours et un jour de repos - 25.69km /jour
 
Partir le long du fil de l'eau sans objectif précis. Pour aller voir l'océan peut-être ? Le temps nous manquera, n'étant pas trop au fait de notre vitesse de progression, mais qu'importe le flacon, nous nous sommes enivrés d'oiseaux, de plages de sable, d'îles sauvages, de couchers de soleil, de baignades.

Participants
2 adultes Alex et Anne et un chien Joon, 45kgs,  un Berger Blanc Suisse

Liste complète du matériel
Ici

Matériel important emporté
- Kayak Gumotex Seawave - idéal pour la rivière, pour le transport en train et suffisamment confortable et solide pour le chien
- un réchaud à bois - le bois est un combustible que l'on trouve partout, seul bémol, la difficulté pour l'utiliser sous la pluie et en camping. C'était notre première utilisation et nous ne l'avons pas regretté tant c'est sympa de pouvoir mijoter quelques plats.
- un E-book - pouvoir emmener plein de livres sans se soucier ni de l'encombrement ni du poids et idéal pour les myopes - impossible de s'en passer.
- un panneau solaire pour recharger les APN et les téléphones
- une gonfleur électrique pour gonfler les kayaks au départ, pompe que nous laisserons à la voiture, pas indispensable mais très pratique. Prévoir évidemment un gonfleur manuel.
- une pompe de cale pour retirer l'eau dans les kayaks
- un tarp – indispensable pour se protéger du soleil ou s'abriter de la pluie. Il sera un abri rassurant pour notre chien en cas de pluie ou de feux d'artifice.
- un filtre à eau à pompe pour rendre l'eau potable. Nous n'en avions pas cette fois-ci mais la corvée d'eau est parfois mission. A envisager.
- un chariot léger en bois Nautiraid pour les portages et pour facilité le transport du kayak dégonflé pour le retour en train.
- une pagaie de secours.

Livres
- Guide pratique pour la Loire :
La Loire, vue du fleuve JF Souchard, le Canotier
- Lecture pour accompagner la descente :
Aventures en Loire 1000 km à pied et en canoë  Bernard Ollivier, Phébus

Réserves naturelles
- Réserve naturelle du Val d'Allier http://www.reserves-naturelles.org/val-d-allier (J5)
- Réserve naturelle du Val de Loire http://www.reserves-naturelles.org/val-de-loire (J10)

Etapes
J1 - Des Martres-de-Veyre à Pont-du-Château (24.68 km)
   * rapide mouvementé à Pont-du-Château
J2 - De Pont-du-Château à Vinzelles (20.4 km)
   * un portage au seuil dit des Madeleines
   * une 2e portage au seuil du pont de l'autoroute A89
   * un rapide à traverser 2km avant Joze
J3 - Jusqu'aux portes de Vichy (29.3 km)
J4 - De Vichy à Créchy (22.5 km)
   * Long portage au barrage de Vichy en rive gauche
J5 - De Créchy au camping de Châtel-de-Neuvre (24 km)
   * Réserve naturelle du Val d'Allier
J6 – Du camping à Moulins (25.9 km)
   * Seuil au denier pont de Moulins en rive gauche
J7 – De Moulins au Veurdre (31.2 km)
J8 - Du Veurdre à Varennes-Vauzelles (36.9 km)
      Confluence entre le Loire et l'Allier au Bec d'Allier
   * Le barrage de l'écluse des Lorrains à droite
   * Pont canal du Guétin à gauche
J9 - De Varennes à la Charité-sur-Loire (16.8 km)
J10 - De la Charité-sur-Loire à Cosne (28.4 km)
   * Réserve naturelle du Val de Loire
J11 - De Cosne-sur-Loire à Châtillon (32.4 km)
   * Centrale nucléaire à Belleville-sur-Loire (portage au barrage en rive droite)
J12 - De Châtillon à Saint-Père-sur-Loire (30.3 km)
   * Centrale nucléaire de Dampierre – passage en rive gauche
J13 - De Saint-Père à Jargeau (35.5 km) + un jour de repos à Jargeau
J14 - De Jargeau au Loiret (27.5 km)
J15 - Du Loiret au camping de Beaugency (16.9 km)
J16 - De Beaugency à St Dyé (20.1 km)
   * Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux, portage à droite
J17 - De Saint Dyé à Blois (14 km)
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Avec un kayak gonflable, le retour en train devient possible. Nous n'avions pas d'objectif précis, n'ayant aucune idée de notre vitesse de progression. La date de fin approchait et la météo devenait capricieuse, nous avons pris la décision de nous...
kayak gonflable
Quand : 7/7/17
Durée : 18 jours
Distance totale : 462.6km Dénivelées : +644m / -897m
Alti min/max : 73m/329m
Carnet créé par Anne le 03 Sep 2017
modifié le 18 Mar
1707 lecteur(s) - 12
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : 11. De Cosne-sur-Loire à Châtillon.. (mise à jour : 29 Oct)

Distance section : 32.4km Dénivelées section : +15m / -30m
Section Alti min/max : 140m/140m

Description :

Nous partons tôt ce matin-là dans l'espoir d'échapper à la horde de kayakistes. Le topo indique une centrale nucléaire à Belleville-sur-Loire. C'est certainement grâce à elle que nous ne croiserons quasiment personne sur la Loire. Nous retrouvons un fleuve plus sauvage, la température grimpe et nous apercevons au loin les tours imposantes de la centrale qui se rapprochent. Impression étrange de faire partie du décorum d'un film catastrophe américain, on se surprend à ne pas trouver l'endroit si vilain.  Nous retenons notre souffle en passant tout près. On se sent fragile et si un accident nucléaire survenait là, maintenant ? Un panneau indique un bras de la Loire pour contourner la centrale, malheureusement il est à sec, le portage sur les cailloux s'annonce trop laborieux, nous décidons donc de longer les tours.  Nous devons être surveillés mais personne ne vient interrompre notre progression. Au barrage, en rive droite, nous nous affairons à un court portage bien aménagé pour une fois. Nous ne regrettons pas d'avoir emporté les chariots.
Le mercure a grimpé, nous cuisons littéralement sur nos kayaks, nous décidons de nous jeter à l'eau. Nous goûtons les eaux de la Loire pour la première fois et sommes surpris par sa force. Joon participe à nos jeux et vient nager à nos côtés. Il porte en permanence son gilet de sauvetage pour éviter tout risque de noyade même s’il est un excellent nageur. Nous poussons nos kayaks dans l’eau. Un chouette moment.
La journée est variée et sans trop de monde sur l'eau. Nous profitons de quelques haltes pour visiter l'écluse de Mantelot ainsi que le pont de Châtillon, ouvrages chargés d'histoire qui valent le détour pour leur ingéniosité.
Pour la première fois, nous mettrons 10 bonnes minutes pour trouver un petit coin de paradis pour la nuit. Un record !  Une jolie plage ombragée s'offre à nous. Quelle facilité, tout de même, pour trouver des bivouacs magiques ici.
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : 11. De Cosne-sur-Loire à Châtillon.. (mise à jour : 29 Oct)

Centrale nucléaire à Belleville-sur-Loire
Centrale nucléaire à Belleville-sur-Loire
Portage aménagé à droite avec tapis vert
Portage aménagé à droite avec tapis vert
11. De Cosne-sur-Loire à Châtillon..
C'est roulant - aucune difficulté grâce aux roues
C'est roulant - aucune difficulté grâce aux roues
Nous garons les kayaks et grimpons sur une écluse pour aller la visiter.
Nous garons les kayaks et grimpons sur une écluse pour aller la visiter.
Ecluse de Mantelot
Ecluse de Mantelot
La pile centrale du pont de Châtillon avec une rampe d'accès pour descendre les chevaux sur la digue. Ouvrage impressionnant.
La pile centrale du pont de Châtillon avec une rampe d'accès pour descendre les chevaux sur la digue. Ouvrage impressionnant.
Encore un plage de rêve avec des graminées le long de la rive, splendide !
Encore un plage de rêve avec des graminées le long de la rive, splendide !
Bivouac le duvet dans l'eau ! Whatelse?
Bivouac le duvet dans l'eau ! Whatelse?
Commentaires

Now in shop

Carnets d'Aventures N°52