Elle l'a fait, elle a réussi. Elle ne savait pas que c'était impossible.

(réalisé) share(partager)
Tour d'Europe seule en vélo

Quoi ? Mais tu vas pas partir ?
Quoi mais tu vas pas faire ça ?
Quoi, seule ? Mais tu es folle !!

Qui a dit qu'une femme seule ne pouvait pas voyager ? 
A ce qu'il parait quand on est une femme on ne peut pas réussir ? Surtout quand on est un gabarit d' 1,55m moins de 50 kg ?
Je vais vous montrer que si vous avez un rêve, n'hésitez jamais, tout est possible.

Mon rêve à moi était de vivre une aventure humaine et sportive et de découvrir le monde.

Sans grande préparation d'étapes, seule en prenant le minimum pour survivre.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Pour aller jusqu'au point de départ j'ai emprunté le train. TGV de Montpellier à Lyon puis de Lyon à Mulhouse, puis TER de Mulhouse à Bâle. Il a fallu démonter les deux roues de mon vélo pour le mettre dans un sac assez grand pour y mettre le vél...
vélo de randonnée
Quand : 30/04/18
Durée : 27 jours
Carnet créé par Elle l a fait le 20 août
modifié le 27 nov.
961 lecteur(s) - 75
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 14_Autriche (mise à jour : 07 oct.)

Jour 14: Vienne_Autriche

Après avoir très bien dormi dans un bon lit avec tout le confort possible, me voilà reparti à pied pour une visite de Vienne.
Je me souviens très bien de cette sensation libératrice de ne plus être accompagnée de mon vélo. 
Même si j'adore pédaler, il y a des jours où quand on est seulement à pied on se sent libéré.
Il faut faire une pause de temps en temps.
Je dis ça car il faut toujours trouver un endroit où se garer et pas n importe où car avec la remorque il faut un endroit où la remorque reste accolée contre un mur. Il faut aussi faire attention car dans la remorque il y avait tout mon matériel et si je laissais mon sac dans la remorque je prenais toujours un risque de me le faire voler.
Si je prenais mon sac sur le dos, étant donné le poids, je ne pouvais pas visiter autant de temps que je le voulais.
Parfois c'était contraignant.
Pour les visite,s c'est donc une chance de pouvoir laisser mon vélo et mes affaires chez quelqu'un en toute tranquilité.

Libérée du matériel, j'ai pu arpenter les rues de Vienne et visiter le musée Mumok (Art Fluxus).

Le soir je passe la nuit en couchsurfing de nouveau chez une famille.
Ils ont accepté avec gentillesse de m'accueillir. Nous avons discuté vélo et d'autres sujets, cette soirée était fort agréable et riche en discussion.



Jour 14_Autriche
Le musée Mumok
Le musée Mumok
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53