Elle l'a fait, elle a réussi. Elle ne savait pas que c'était impossible.

(réalisé) share(partager)
Tour d'Europe seule en vélo

Quoi ? Mais tu vas pas partir ?
Quoi mais tu vas pas faire ça ?
Quoi, seule ? Mais tu es folle !!

Qui a dit qu'une femme seule ne pouvait pas voyager ? 
A ce qu'il parait quand on est une femme on ne peut pas réussir ? Surtout quand on est un gabarit d' 1,55m moins de 50 kg ?
Je vais vous montrer que si vous avez un rêve, n'hésitez jamais, tout est possible.

Mon rêve à moi était de vivre une aventure humaine et sportive et de découvrir le monde.

Sans grande préparation d'étapes, seule en prenant le minimum pour survivre.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Pour aller jusqu'au point de départ j'ai emprunté le train. TGV de Montpellier à Lyon puis de Lyon à Mulhouse, puis TER de Mulhouse à Bâle. Il a fallu démonter les deux roues de mon vélo pour le mettre dans un sac assez grand pour y mettre le vél...
vélo de randonnée
Quand : 30/04/18
Durée : 27 jours
Carnet créé par Elle l a fait le 20 août
modifié le 27 nov.
961 lecteur(s) - 75
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 22_Serbie (mise à jour : 07 oct.)

carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 22_Serbie (mise à jour : 07 oct.)

Jour 22: Belgrade_Serbie

Arrivée à Belgrade à 6h du matin, la nuit dans le bus fut rude : contrôle à la douane pendant la nuit, arrêts plusieurs fois pour déposer et récupérer des passagers.
Le décor serbe est dépaysant, d'abord par l'écriture puis la ville, détruite une trentaine de fois.
Je bois un chocolat chaud avec un monténégrin qui me raconte son histoire en attendant l'heure de mon rendez vous chez Katarina mon hôte.
Pour prendre le bus et me rendre chez elle, un homme avec un diable se propose de m'aider à acheminer mon équipement jusqu'au bus. Une fois montée dans le bus, sur le trajet, je m'aperçois que je prenais le chemin dans le mauvais sens. J ai dû descendre l'équipement en plusieurs fois car très lourd et encombrant et essayer de me rendre à l'arrêt en face qui était à plusieurs centaine de mètres ! Me voyant porter mon chargement avec grand peine, j'ai pu compter sur la gentillesse d'un serbe pour porter tout ça et m'amener jusqu'à un taxi car les prix sont peu excessif .
Arrivée chez Katarina, nous nous sommes très rapidement aperçues que nous exercions la même profession ce qui a crée un bon feeling entre nous tout de suite.
J'ai ensuite visité la ville, en essayant de me repérer comme je pouvais, ce qui n'était pas toujours simple.
Puis nous avons passé la soirée avec Katarina a discuter.
Jour 22_Serbie
Signalétique routière en écriture cyrillique
Signalétique routière en écriture cyrillique
Eglise Sveti Marko
Eglise Sveti Marko
Avec Katarina mon hôte
Avec Katarina mon hôte
Bar où nous avons bu un verre
Bar où nous avons bu un verre
Jour 22_Serbie
Des boutiques de robes magnifique à moindre coût pour nous les filles (dommage que je n'ai pas pu trop charger mon sac...)
Des boutiques de robes magnifique à moindre coût pour nous les filles (dommage que je n'ai pas pu trop charger mon sac...)
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53