Elle l'a fait, elle a réussi. Elle ne savait pas que c'était impossible.

(réalisé) share(partager)
Tour d'Europe seule en vélo

Quoi ? Mais tu vas pas partir ?
Quoi mais tu vas pas faire ça ?
Quoi, seule ? Mais tu es folle !!

Qui a dit qu'une femme seule ne pouvait pas voyager ? 
A ce qu'il parait quand on est une femme on ne peut pas réussir ? Surtout quand on est un gabarit d' 1,55m moins de 50 kg ?
Je vais vous montrer que si vous avez un rêve, n'hésitez jamais, tout est possible.

Mon rêve à moi était de vivre une aventure humaine et sportive et de découvrir le monde.

Sans grande préparation d'étapes, seule en prenant le minimum pour survivre.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Pour aller jusqu'au point de départ j'ai emprunté le train. TGV de Montpellier à Lyon puis de Lyon à Mulhouse, puis TER de Mulhouse à Bâle. Il a fallu démonter les deux roues de mon vélo pour le mettre dans un sac assez grand pour y mettre le vél...
vélo de randonnée
Quand : 30/04/18
Durée : 27 jours
Carnet créé par Elle l a fait le 20 août
modifié le 27 nov.
961 lecteur(s) - 75
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 18_Hongrie (mise à jour : 07 oct.)

carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 18_Hongrie (mise à jour : 07 oct.)

Jour 18: Gyor à Kamarom_Hongrie

La route se complique: chemins boueux, peu d'information pour s'orienter, douleur au mollet.

Je voulais m'arrêter à Tata car c'était la destination la plus simple à retenir... Puis la douleur au mollet m'a fait m'arrêter un peu avant.
Et quelle bonne idée, j'ai eu la bonne surprise de m'arrêter dans le camping à Kamarno: un camping SPA
Je n'avais qu'une envie à ce moment là: relaxation
Quand je suis entrée dans le SPA, je fut enjouée de voir des tarifs aussi attractifs pour les massages.
J'ai donc sauté sur l'occasion, sauf qu'en entrant dans la salle, je ne savais plus trop: en effet j'avais un masseur homme et qui semblait ne pas être majeur, il portait un appareil dentaire et écoutait les Spice Girls.
C'était un moment très étrange !!

Puis rencontre de Stephan, un cycliste avec qui nous avons pu discuter et échanger sur notre voyage.
Rencontre très simple et naturelle.
Je cherchais un endroit où manger, lui aussi, nous étions seuls tous les deux, nous nous sommes dit "on mange ensemble" et voilà nous avons dîné et rigolé pendant cette soirée là en s'apercevant que nous allions au même endroit par le même moyen de transport.
Jour 18_Hongrie
Jour 18_Hongrie
Mais où je vais ?
Mais où je vais ?
Avec Stefan
Avec Stefan
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53