De la France au Cap Nord (Norvège) en vélo et en autonomie

(réalisé) share(partager)
Rejoindre le cap Nord (Norvège) à vélo et en autonomie, depuis notre domicile de Morancé dans le Rhône. Nous partirons pour 3 mois et 6 mois d'aventures, selon que nous ferons l'aller ou l'aller et le retour. C'est aussi une parenthèse dans notre vie professionnelle de 6 mois qui arrive au bon moment.
Pour plus détails sur notre voyage et le matériel emporté : https://eddimo.wordpress.com/
vélo de randonnée
Quand : 01/05/19
Durée : 134 jours
Distance globale : 10174km
Dénivelées : +27624m / -27562m
Alti min/max : -27m/761m
Carnet créé par Crazyfrenchfamily le 28 août 2019
modifié le 10 mai
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
1467 lecteur(s) - 30
Vue d'ensemble

Le topo : Section 10 (mise à jour : 27 avr.)

Distance section : 1877km
Dénivelées section : +5959m / -6141m
Section Alti min/max : -27m/366m

Description :

Traversée de la suède du Nord au Sud de Pajala à Goteborg
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 10 (mise à jour : 27 avr.)

Pajala
Pajala
En partant de Pajala, je rattrape l'Eurovelo 7 à Overkalix, puis le bord de mer à Lulea. Le temps chaud présent depuis le Cap Nord ne me quittera pas jusqu’à Lulea.
Ici au bord de la route, les vaches ont remplacé les rennes de la Laponie.
Je pédale sur mes premières pistes forestières Suédoises juste après Töre, cela fait du bien de se retrouver quasiment seul pendant des kilomètres en pleine nature et c’est plutôt bien roulant.
L’Eurovelo 7 évite la route E4, une voie rapide qui descend vers le Sud et interdite au vélo, je croise la E4 à maintes reprises, mais finalement moi qui croyait longer la côte plus régulièrement, c’est plutôt raté.
Les rencontres avec les cyclistes se font très rares car ce n’est plus la route emprunté par ceux qui vont au cap Nord. Même dans les camping, je suis souvent le seul campeur.

A Sundsvall, je quitte définitivement la côte direction Falun, pour naviguer entre forêts, lacs et cultures céréalières, de plus en plus présentes au fur et à mesure que je progresse vers le sud.
À plusieurs reprises, je vois des oies sauvages et des grues cendrées. les forêts sont pleines de myrtilles (je m'en goinfre régulièrement) et de champignons (chanterelles).

A Skinskatteberg arrêt au siège social de mon entreprise qui est Suédoise pour une visite et aussi une nuit de repos dans un vrai lit.

La Suède du sud est plus agricole, avec des grandes exploitations et nettement moins de forêts, c'est beaucoup moins sauvage au fur et à mesure que j'approche de Goteborg pour prendre le ferry vers le Danemark.


Pour plus détails sur notre voyage et le matériel emporté : https://eddimo.wordpress.com/
Pajala
Pajala
Pause déjeuner
Pause déjeuner
Cour d'eau entre deux lacs
Cour d'eau entre deux lacs
Camping en bord de mer
Camping en bord de mer
Section 10
Ville Eglise
Ville Eglise
En pleine action sur les pistes Suédoise
En pleine action sur les pistes Suédoise
Le calme
Le calme
Pause déjeuner au bord d'un lac
Pause déjeuner au bord d'un lac
Piste Suédoise, de très très longues lignes droites
Piste Suédoise, de très très longues lignes droites
Hytte au bord d'un Lac
Hytte au bord d'un Lac
Maison Suèdoise typique
Maison Suèdoise typique
Pause pour sécher dans l'abris bus
Pause pour sécher dans l'abris bus
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60