Côte Ouest de la Corse à vélo

(réalisé) share(partager)
À vélo de Bastia à Porto Vecchio en suivant la côte Ouest de la Corse.
vélo de randonnée / vélo de randonnée
Quand : 28/07/19
Durée : 15 jours
Distance globale : 615km
Dénivelées : +8944m / -8910m
Alti min/max : -2m/487m
Carnet créé par les zouzous le 07 août
modifié le 16 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
Précisions : Ferry en partance de Nice, Toulon, Marseille...les arrivées sur l'ile se font principalement à Bastia, Ajaccio et Porto Vecchio
116 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 9 (mise à jour : 12 août)

Distance section : 63km
Dénivelées section : +810m / -810m
Section Alti min/max : 3m/396m
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 9 (mise à jour : 12 août)

Au petit matin, nous ne voulions pas monter à Sartène par la T40 (la vue au loin de cette voie rapide raide et en plein soleil nous a effrayé). Ainsi nous avons décidé de passer par la D21 qui monte dans la forêt.
Mais pour cela il faut pour la rejoindre tirer les vélos sur plus de 2 km de plage et passer à pied la rivière Rizzanèse. Ce fut une longue et difficile épreuve pour nos corps fatigués mais de bonne heure le matin, la faible chaleur du soleil nous a laissé un peu de répit.
Mince :/ petit obstacle qui n'était pas visible sur la carte. Pas grave, on le traverse quand même !
Mince :/ petit obstacle qui n'était pas visible sur la carte. Pas grave, on le traverse quand même !
Ouais ok, on est un peu fous. Mais au moins ça rafraichi :)
Ouais ok, on est un peu fous. Mais au moins ça rafraichi :)
Tirer les vélos dans le sable n'est pas chose facile. Hugo se fera d'ailleurs une tendinite à l'épaule.
Tirer les vélos dans le sable n'est pas chose facile. Hugo se fera d'ailleurs une tendinite à l'épaule.
La route sur la départementale est longue et éreintante mais nous sommes parvenus à rejoindre la T40 direction Sartène pour un peu de repos bien mérité. Nous nous posons sur un petite place au pied d’une l’église à l’ombre face au village, le temps de récupérer un peu.

Au fond, Sartène
Au fond, Sartène
Sartène est un joli petit village mais bouché de partout, point de passage obligé pour aller plus au Sud. La foule nous fatigue rapidement et après un rapide tour nous descendons vers la mer.

La descente s’avère interminable: la pente n’est pas suffisante pour se laisser emporter, le trafic est intense et rapidement il faut pédaler au soleil.
À Roccapina, superbe vue mais on est mort de fatigue!
À Roccapina, superbe vue mais on est mort de fatigue!
Petit ravitaillement en fruits et frappés corse :Pchez un producteur local, puis nous terminons enfin cette descente et rejoignons Roccapina où nous mangeons à l’ombre, avec une magnifique vue sur la mer et le maquis.
Thomas est loooin derrière :) mais je souffre tout autant que lui...
Thomas est loooin derrière :) mais je souffre tout autant que lui...
Dans l’après midi complètement grillés par le soleil, nous arrivons à Pianatoli Caldarello où nous nous détendons sur la place une bonne partie de l’après midi. Début de soirée nous achetons une bonne glace bien méritée et nous nous dirigeons vers la plage en contrebas dans le golfe de Figari pour la déguster.
"J'adore l'eau, dans 20 ou 30 ans il y en aura plus" c'est pas moi qui l'ai dit ;)
"J'adore l'eau, dans 20 ou 30 ans il y en aura plus" c'est pas moi qui l'ai dit ;)
P'tite gourmandise au bord de l'eau. Elle est pas belle la vie !?
P'tite gourmandise au bord de l'eau. Elle est pas belle la vie !?
Soirée vraiment agréable et paisible au bord de l’eau où nous préparons la popotte, nous baignons, et profitons de la douceur de la nuit qui commence à s’installer. Nous dormirons sur le parking de terre ce soir là.
Popote sur la plage maintenant déserte!
Popote sur la plage maintenant déserte!
Le lendemain matin, retour sur la plage pour admirer cette fois le lever du soleil
Le lendemain matin, retour sur la plage pour admirer cette fois le lever du soleil
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61