Côte Ouest de la Corse à vélo

(réalisé) share(partager)
À vélo de Bastia à Porto Vecchio en suivant la côte Ouest de la Corse.
vélo de randonnée / vélo de randonnée
Quand : 28/07/19
Durée : 15 jours
Distance globale : 615km
Dénivelées : +8944m / -8910m
Alti min/max : -2m/487m
Carnet créé par les zouzous le 07 août
modifié le 16 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
Précisions : Ferry en partance de Nice, Toulon, Marseille...les arrivées sur l'ile se font principalement à Bastia, Ajaccio et Porto Vecchio
94 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 12 (mise à jour : 12 août)

Distance section : 23.2km
Dénivelées section : +310m / -310m
Section Alti min/max : 0m/168m

Description :

Après avoir emprunté la D60, nous rejoignons la T10, beaucoup plus imposante et dangereuse. C'est quasiment une seule ligne droite sous la chaleur de l'été et la circulation intensive ( pas très fun ) avant de partir à droite direction Suartone. Montée courte mais raide avant le village, puis redescente vers la plage. 
Route très mauvaise dans la descente !
Bien sûr le chemin du retour nous attendait le lendemain.
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 12 (mise à jour : 12 août)

Le lendemain nous nous dirigeons doucement vers la baie de Rondinara. Nous nous installons à l’extrême Sud de la plage déjà prise d’assaut par les touristes. 
Dans la descente vers la plage, nous nous sommes permis de demander à l'accueil d'un camping si l'on pouvait se ravitailler dans leur épicerie. Ils ont accepté, et petits filous nous en avons profité pour remplir nos bidons aux lavabos de ce camping :)
Le rouge de la roche se détache de la mer bleue, très joli !
Le rouge de la roche se détache de la mer bleue, très joli !
Sur l’inconfort des rochers ocres à peine à l’ombre nous avons du mal à nous reposer et l’après midi nous paraît interminable. Cerise sur le gâteau, les yachs de luxe et voiliers s’engouffrent autant qu’ils peuvent dans la baie qui en devient vite dénaturée et repoussante. 
Heureusement qu'on l'a emporté celui-là :), sans quoi cette fin de trip serait maussade
Heureusement qu'on l'a emporté celui-là :), sans quoi cette fin de trip serait maussade
L’unique brin de toilette dans la mer sinon nous utilisions l’eau douce transportée dans nos bidons de 5 litres, mais les stations service se faisant plus rares paradoxalement sur cette côte d’azur nous devons nous rationner.
L’unique brin de toilette dans la mer sinon nous utilisions l’eau douce transportée dans nos bidons de 5 litres, mais les stations service se faisant plus rares paradoxalement sur cette côte d’azur nous devons nous rationner.
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60