Côte Ouest de la Corse à vélo

(réalisé) share(partager)
À vélo de Bastia à Porto Vecchio en suivant la côte Ouest de la Corse.
vélo de randonnée / vélo de randonnée
Quand : 28/07/19
Durée : 15 jours
Distance globale : 615km
Dénivelées : +8944m / -8910m
Alti min/max : -2m/487m
Carnet créé par les zouzous le 07 août
modifié le 16 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
Précisions : Ferry en partance de Nice, Toulon, Marseille...les arrivées sur l'ile se font principalement à Bastia, Ajaccio et Porto Vecchio
118 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 14 (mise à jour : 12 août)

Distance section : 26.9km
Dénivelées section : +220m / -227m
Section Alti min/max : -2m/96m
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 14 (mise à jour : 12 août)

Le lendemain nous retournons à la plage déjeuner sur le sable fin et nous baigner pour la dernière fois. L'air frais du matin est tellement agréable ! Nous n'avons pas hâte de repartir dans la circulation. Mais il faut bien rejoindre le bateau.
Palombaggia avec l'incontournable!
Palombaggia avec l'incontournable!
Jour 14
Petit cadeau de départ nous nous baignons au milieu d’un banc de poissons d’environ 15cm bleus et argentés, curieux de notre présence ici. L’eau est limpide et la plage encore déserte est magnifique.
Nous profitons encore un peu et sommes chassés par le soleil brûlant. C’est ainsi que nous partons pour Porto-Vecchio.
Trempette avec un banc de poissons argentés très curieux, face au soleil levant.
Trempette avec un banc de poissons argentés très curieux, face au soleil levant.
Nous espérions trouvez en route un coin au bord de l’eau pour manger mais l’inhospitalité et l’accès difficile à la côte nous contraignent d’aller jusqu’à Porto Vec. Nous faisons le tour par la rocade, allons visiter un peu la vieille ville perchée sur la colline (trop touristique). Nous y  faisons une pause casse-croûte, et retournons nous reposer sur une pelouse face au port admirer les voilier avant d’être forcés de partir, car on n’avait pas le droit de nous allonger et même marcher sur cette pelouse, pourtant non privée! Ainsi nous nous dirigeons vers l’embarcadère du ferry déjà repéré plus tôt et nous nous installons sur des rochers au bord de l’eau afin de manger un peu. 
Porto-Vecchio près de l'embarcadère
Porto-Vecchio près de l'embarcadère
Nous finissons enfin par trouver un coin de bivouac caché dans un bois au bord de marais pour se battre encore et encore contre les derniers moustiques qui se sont aventurés dans notre tente.
Les marais près desquels nous avons dormi
Les marais près desquels nous avons dormi
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61