Côte Ouest de la Corse à vélo

(réalisé) share(partager)
À vélo de Bastia à Porto Vecchio en suivant la côte Ouest de la Corse.
vélo de randonnée / vélo de randonnée
Quand : 28/07/19
Durée : 15 jours
Distance globale : 615km
Dénivelées : +8944m / -8910m
Alti min/max : -2m/487m
Carnet créé par les zouzous le 07 août
modifié le 16 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
Précisions : Ferry en partance de Nice, Toulon, Marseille...les arrivées sur l'ile se font principalement à Bastia, Ajaccio et Porto Vecchio
118 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 11 (mise à jour : 12 août)

Distance section : 11.1km
Dénivelées section : +8m / -101m
Section Alti min/max : 3m/96m
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 11 (mise à jour : 12 août)

Ainsi le lendemain nous filons vers la baie de Santa Manza. Pour l’atteindre nous passons dans un véritable labyrinthe dont les murs sont constitués de petites pierres blanches empilées sans ciment, nous séparant de villas de millionnaires.
Au milieu des résidences dans un dédale de murs de pierre
Au milieu des résidences dans un dédale de murs de pierre
Nous arrivons donc en fin de matinée à la plage de Santa Manza. Nous y avons construit un petit abri comme à notre habitude quand l’ombre se fait rare. Nous nous baignons dans une eau cristalline et faisons la sieste durant tout l’après midi.
Plage de Sta Manza
Plage de Sta Manza
Jour 11
Un petit coucou à notre voilier de lux que nous apercevons tous les jours depuis Liamone. Nous camperons non loin sur la même plage le soir venu. 
Jour 11
Nous avons cassé nos cuillères et tentons de les rafistoler (ça ne tiendra pas du tout ahaha).
Nous avons cassé nos cuillères et tentons de les rafistoler (ça ne tiendra pas du tout ahaha).
A partir de ce moment, nous avons beaucoup regretté d’être aller trop vite durant la première partie de notre voyage. Nous avions peur d’avoir tout juste le temps de boucler notre tour et espérions profiter tranquillement des plages de sable fin du Sud Est. Mais nous sommes en réalité comme « bloqués » par le départ du ferry dans 4 jours dans cette partie de la corse. Alors nous faisons de tout petits trajets de plages en plages qui se révèlent être noires de monde et réalisons que farnienter des heures sur le sable n’est pas trop notre truc. Tenter de trouver de l’ombre et de se refroidir devient vite ennuyeux et le moral en prend un coup, nous qui étions habitués à parcourir plusieurs dizaines de kilomètres par jour avec parfois plus d’un col par jour.

Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61