Biketrip in Baltique

(réalisé) share(partager)
Et zou, c'est reparti !
Je renfourche ma fidèle monture pour un petit tour "tronqué "de la mer Baltique. Départ de Hambourg pour un voyage d'environ 3 mois 1/2 dans le sens antihoraire.
vélo de randonnée
Quand : 09/05/17
Durée : 115 jours
Carnet créé par Marie29 le 03 mai
modifié le 30 août
1833 lecteur(s) - 63
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Allons faire la bise à Angela ! (mise à jour : 22 mai)

En route ...!
En route ...!
Départ Hambourg, Allemagne, Pologne, les trois pays Baltes (en évitant les parties russes car je n'ai pas de passeport et de visa), traversée pour la Finlande, 2 ème traversée pour la Suède en passant par l'archipel d'Aland, descente vers le Danemark  et retour à  Hambourg.
Départ Hambourg, Allemagne, Pologne, les trois pays Baltes (en évitant les parties russes car je n'ai pas de passeport et de visa), traversée pour la Finlande, 2 ème traversée pour la Suède en passant par l'archipel d'Aland, descente vers le Danemark et retour à Hambourg.
Cette année, le Biketrip à bien failli tourner au badtrip. Mais finalement après moult déboires et perpéripéties avec ma banque, une solution a été trouvée et j'ai réussi à partir. Les conditions du voyage ont cependant  un peu changées : je n'ai pas pu embarquer mon vélo. Du coup, j'en ai trouvé  un à  Hambourg, mais pas du tout de la même qualité. Me voici donc avec un b'tween de decathlon. Houlala, ça va être  épique. C'est comme si j'avais troqué "Jolly Jumper" contre "Rossinante ". 
Voilà, les sacoches sont fixées,  je finis  de manger  et c'est parti direction la mer Baltique. 
Hambourg, le mardi 9  mai : 1er jour du "bicloutrip"
"Rossinante" au bord du canal Elbe-Lübeck
"Rossinante" au bord du canal Elbe-Lübeck
La ligne droite n'étant pas forcément le chemin le  plus sympa, je préfère rejoindre à l'Est le canal Elbe-LüBeck avant d'obliquer vers le Nord.  Sacré détour .
Le 2eme jour se passe en grande partie sous une pluie fine. Je traverse LüBeck, dejà visité l'année dernière. Je ne m'attarde pas et continue le long de la rive droite de la Trave. Je finis par bivouaquer dans un bois au bord du fleuve.  Des voiliers en régate passent sous spi devant la plage. Bing ... en voilà un qui talonne sur un banc de sable.
Les nuits sont fraîches en ce moment, mais pas de souci cette année j'ai embarqué 2 duvets.
Arrivée à LüBeck par le "Kanal"
Arrivée à LüBeck par le "Kanal"
Allons faire la bise à  Angela !
La porte de la ville, côté face. L'année dernière vous aviez eu le côté pile. Entre temps,  les tours ne se sont pas redressées .
La porte de la ville, côté face. L'année dernière vous aviez eu le côté pile. Entre temps, les tours ne se sont pas redressées .
La place de la mairie avec son arbre de mai.
La place de la mairie avec son arbre de mai.
Bivouac au bord de la Trave.
Bivouac au bord de la Trave.
En suivant le fleuve je rejoins la mer Baltique qui va devenir mon "chez moi " pour 3 mois 1/2. Je suis maintenant l'eurovélo 13 au plus près de la mer.
Offrandes au dieu de la pluie ?
Offrandes au dieu de la pluie ?
La mer Baltique ou Ostsee.
La mer Baltique ou Ostsee.
Magnifique église de 1240 à proseken.
Magnifique église de 1240 à proseken.
Allons faire la bise à  Angela !
Vers midi, j'arrive à  Wismar. 1er arrêt technique (et ce ne sera pas le dernierdernier !), je n'ai quasi plus de frein arrière. Mais forte de mon expérience de mon voyage précédent, j'ai emmené  de vrais outils, sur lesquels on peut compter. Pas les machins "tout en un" qui se replient sur les doigts lorsqu'il s'agit de visservisseret de forcer un peu.
Une visite de la ville s'impose.
Les rues du centre ville de Wismar
Les rues du centre ville de Wismar
Les ruines de l'église st Marie
Les ruines de l'église st Marie
Allons faire la bise à  Angela !
Cette année, le jeu "c'est quoi ?" va s'appeler :
Koa c'est donc ?
Cette année, le jeu "c'est quoi ?" va s'appeler : Koa c'est donc ?
Dans l'après-midi, je repars vers le Nord  à travers la campagne joliment vallonnée. Au sommet des collines, la vue est superbe sur la mer et les îles de la baie de Wismar. Malheureusement, cela ne rend pas bien sur les photos car la lumière est trop blanche.
A travers champs
A travers champs
Le moulin de Stove, minuscule petit patelin.
Le moulin de Stove, minuscule petit patelin.
Bivouac avec vue sur les îles d'en face.
Bivouac avec vue sur les îles d'en face.
Le soir, je quitte la route et la piste cyclable pour trouver un coin où dormir. A peine installée à l'orée d'un bois, qu'un énorme pic noir avec le sommet de la tête rouge (Mouty je compte sur toi pour me dire de quel oiseau il s'agit) s'approche en poussant des cris stridents. L'aurais-je dérangé ? Le calme revenu, c'est au tour d'un couple de chevreuils de venir faire les curieux. Le mâle aboie "férocement ". C'est très  étrange comme cri. 
Et durant la nuit, ce sera 2 coups de feu qui me réveilleront. Je n'ai pas revu les chevreuils au matin ...
Au milieu du colza.
Au milieu du colza.
 Samedi 13 mai, je suis arrivée à Warnemünde prés de Rostock, où  Je compte prendre un bac pour traverser la Warnow et continuer à  longer la côte sur l'autre rive.
La piste du parc national : forêt,  marais, tapis de plants de myrtille
La piste du parc national : forêt, marais, tapis de plants de myrtille
Réponse du koa c'est donc ?
C'est la station de pompage datant de 1580 de Wismar. Jolie fontaine.

Je passe sur la presqu'ile de Fischland (toute plate). Je remonte ainsi jusqu'à  la pointe Nord Darber Ort en traversant un parc national. On est dimanche, tous les allemands sont de sortie en vélo. Je visite l'île très  jolie,  m'octroie une pause café-pâtisserie puis redescends sur le continent.
Le phare de la pointe Nord
Le phare de la pointe Nord
Allons faire la bise à  Angela !
Petite ballade  à  pied dans les roselières
Petite ballade à pied dans les roselières
Je roule en suivant le bord de cette petite mer intérieure, la Saaler  Bodden. Champs, roselières, rechamps, roselières ... et ainsi de suite. Tout est plat.
Au fond, on voit la presqu'île de Fischland .
Je roule en suivant le bord de cette petite mer intérieure, la Saaler Bodden. Champs, roselières, rechamps, roselières ... et ainsi de suite. Tout est plat. Au fond, on voit la presqu'île de Fischland .
Arrivée sur Stralsund
Arrivée sur Stralsund
Je passe sur l'ile de Rügen où je vais passer 2 jours 1/2. Juste après  le pont j'oblique vers le nord-ouest. Depuis ma route je vois le chemin parcouru ce matin sur le continent. J'ai vaguement l'impression d'avoir fait un demi tour. Je bivouaque le soir sur la petite île de Ummanz au sommet de la digue. Seule, avec pour unique compagnie, un troupeau de vaches, un lapin, un chevreuil, des cygnes et une grue. Au final, ça en fait du monde !
Coupure inopinée de la conection internet. Je reprends donc aujourd'hui.
Le lendemain je traverse l'île en diagonale en passant par Bergen la ville principale.
Bergen ? Bergen in Norway ? Oulala, je me suis méchamment  trompée de route.  Ah, non, Bergen auf Rügen !
Bergen et sa grand place
Bergen et sa grand place
Je continue vers la pointe Nord Est, direction le parc national de Jasmund. Le dénivelé devient conséquent maintenant. Je souffle dans les montées, Rossinante aussi. Sur les genoux en fin de journée, je passe la nuit au camping en compagnie d'une belge venue visiter le parc.  
La forêt du parc nationale.
La forêt du parc nationale.
Au matin, je prends le temps d'une marche de quelques kilomètres dans le parc. Ça change du vélo. L'endroit est réputé  pour ses falaises de craie erodées par la mer. Et cela sur une dizaine de kilomètres. Avec un rayon de soleil c'est magnifique. 
Allons faire la bise à  Angela !
Allons faire la bise à  Angela !
Vue plongeante
Vue plongeante
Le GroBe Stubbenkammer. 
La légende raconte qu'autrefois pour devenir roi, il fallait escalader cette falaise et le premier arrivé était  couronné ou le dernier survivant.
A mon avis, il devait surtout y avoir des reines.
Le GroBe Stubbenkammer. La légende raconte qu'autrefois pour devenir roi, il fallait escalader cette falaise et le premier arrivé était couronné ou le dernier survivant. A mon avis, il devait surtout y avoir des reines.
Jeudi 18, je prends un ferry traversier pour retourner sur le continent.
J'ai beaucoup apprécié ce détour par Rüguen. Du Sud très champêtre et assez plat au Nord presque montagneux (j'entends déjà les cyclistes alpins ricaner !)
Allons faire la bise à  Angela !
Le petit port d'arrivée
Le petit port d'arrivée
Allons faire la bise à  Angela !
Ma hantise : les vieux pavés !
Ça cahotte, ça brinquebale ...
Et c'est parti pour 10 bornes là-dessus. Aïe, aie, aïe !
Ma hantise : les vieux pavés ! Ça cahotte, ça brinquebale ... Et c'est parti pour 10 bornes là-dessus. Aïe, aie, aïe !
Koa c'est donc ?
Indice : c'est à  Greifswald
Koa c'est donc ? Indice : c'est à Greifswald
Allons faire la bise à  Angela !
Il y avait plein d'empreintes de chevreuils à  ce bivouac. Mais à  part les choucas qui ont essayé de piquer ma poubelle, aucun cervidés n'est passé me dire bonjour.
Il y avait plein d'empreintes de chevreuils à ce bivouac. Mais à part les choucas qui ont essayé de piquer ma poubelle, aucun cervidés n'est passé me dire bonjour.
Réponse du "koa c'est donc ?" : au 13eme siècle la ville de Greifswald a eu le droit d'ériger un mur d'enceinte. Cette tour en est un des éléments restant. Elle a eu plusieurs fonctions et notamment celle de prisonprison. Maintenant elle abrite le musée maritime.  
La route continue sur l'île  d'Uznam alternant passages mouvementés  en forêt et traversées de stations balneaires.
La route continue sur l'île d'Uznam alternant passages mouvementés en forêt et traversées de stations balneaires.
Les inévitables standkorbs
Les inévitables standkorbs
Fin du tronçon allemand : fermeture du strandkorb !
Fin du tronçon allemand : fermeture du strandkorb !
Le vendredi 19 mai à  16h15, je passe la frontière.
Tschüss Germany !
Suivez moi dans la section : Dansons la "Polska"
Section suivante
Commentaires
share posté le 03 mai

poireau fou
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 03/05/17

Message privé
on attend la suite !!!!!
share posté le 04 mai

marie31
Sterne arctique
(235 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
tu pars qd ?
share posté le 05 mai

Marie29
Martinet
(31 messages)
Inscription : 10/02/16

Message privé
Salut Marie31
J'étais censée partir ce we, mais pour des raisons indépendantes de ma volonté (et de dernières minutes) je dois repousser mon départ à la fin de la semaine prochaine (voire plus tard). Je ronge mon frein. Je laisse donc mon carnet en stand by en attendant d'en savoir plus.
share posté le 05 mai mis à jour le 05 mai

marie31
Sterne arctique
(235 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
Ceci etant d un point de vue meteo ce n est peut etre pas plus mal :)

perso depart debut juin direction les vesteralen pour pleins de raisons depart en voiture avec une copine qui va marcher sur la kungsleden (je sais ce n est pas terrible cote bilan carbone ) de toulouse jusqu'à narvik via copenhague (ou je recupere le demenagement de ma fille )

je retrouve mon mari à l aeroport d evenes le 23 juin pour 15 jours de velo ..;

retour seule en voiture via la finlande

PS une bonne adresse de balade insolite avant de passer de la suede au DK (via helsingor plutot que le pont )

http://scandinaviadreaming.com/balade-autour-de-copenhague-la-peninsule-de-kullaberg/
http://www.kullabergsnatur.se/sv/pages/default.aspx

d apres ma fille il y a 2 shelters pour bivouaquer
share posté le 07 mai mis à jour le 07 mai

brunojls
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 07/05/17

Message privé
Salut Marie,
Bon départ vers Hambourg avec le vélo :o)
Bruno

ps / sur ce site web, c'est sûr que j'ai trouvé tout de suite ton carnet de voyage... ;)
share posté le 12 mai

Marie29
Martinet
(31 messages)
Inscription : 10/02/16

Message privé
Salut Marie 31.
Merci pour les conseils de balade.
J'espère que ton amie va apprécier sa rando. Fait-elle la totalité de la Kungsleden ? J'y ai marché durant 12 jours en partant du Nord il y a quelques années.
Je te souhaite aussi un bon périple en Norvège. Les Vesteralen sont bien jolies.
Bon vent
share posté le 12 mai

marie31
Sterne arctique
(235 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
je pense qu elle va faire l integrale

et nous (avec mon mari ) nous y partons fin aout pour une partie seulement (pas le temps de tout faire )

bon courage avec rossinante
share posté le 13 mai

laura
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 13/05/17

Message privé
coucou Marie

ça va ?
on pense à toi tous les jours à Jean Monnet.....

jeudi , vélo avec mes 24 petits monstres....
pluie pluie pluie
tous trempés ....jusqu'à la culotte....
obligés de tel aux parents pour qu'ils apportent des changes !!!
élèves en chaussettes l'après midi !!!!
chaussures bourrées...de papier journal ....;
mais on a passé une super matinée sur les bosses de creach gwen ....
que du bonheur ...;et surtout de supers souvenirs !!!
bisous ....
à bientôt
share posté le 17 mai

ping_pong
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 17/05/17

Message privé
Salut Marie. Oh, ben c'est gris gris le ciel ! J'espère que tu ne te prends pas trop la flotte. Je te souhaite bon courage et de belles rencontres...
share posté le 19 mai

Marie29
Martinet
(31 messages)
Inscription : 10/02/16

Message privé
Salut ping long
C'est vrai que j'ai eu des jours de crachin breton. Mais maintenant c'est grand soleil et températures associées. J'arrive bientôt en Pologne.
N'oublié pas de passer le nom du carnet à Ginger, pour l'instant je n'ai aucun commentaires de sa part. Ça me manque.
Biz et Biz à toutes.
share posté le 28 oct.

Françoise 74
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 28/10/17

Message privé
Bonjour !

Tout d'abord bravo pour le périple, le récit et les photos !

Je suis très intéressée par votre parcours et j'aimerais vous poser quelques questions techniques (km, équipement, trajet pour se rendre sur place ...) avez-vous le temps de satisfaire ma curiosité ?
Merci par avance,
share posté le 04 nov.

Marie29
Martinet
(31 messages)
Inscription : 10/02/16

Message privé
bonjour Françoise74
Je rentre d'une petite virée à 2 roues dans le golfe du Morbihan et peux enfin vous répondre.
J'ai roulé sur plus de 6000 km au compteur. J'ai croisé d'autres cyclistes qui faisaient un itinéraire similaire beaucoup plus vite que moi. mais je préfère garder du temps pour visiter.
Je me suis rendu à Hambourg en prenant un bus de nuit de la compagnie Flixbus au départ de Paris. Normalement cette compagnie embarque les vélos pour 9 euros supplémentaire. Sur le site internet il est précisé qu'il faut contacter le service client un peu avant le départ. Malheureusement, je n'ai pas pu emmener le mien car ce service me soutenait que les bus qui m'intéressaient ne prenaient pas de vélos. Je suis même passé par une agence de voyage ( habilitée à délivrer des billets Flixbus) pour résoudre ce pb. Finalement dans le doute, je suis partie sans mon vélo et pourtant j'ai bien vu un porte vélo à l'arrière de mon bus. C'est donc possible.
Pour faire la boucle autour de la Baltique, il est possible de partir de Berlin (toujours en prenant un bus Flixbus) car il existe un itinéraire Berlin-Copenhague.
Pour l'équipement, je suis partie avec sacoches arrières Ortlieb (super qualité et très étanches) un sac Décathlon de 30 L posé par dessus et une sacoche de guidon. Normalement je préfère avoir des sacoches avants à la place du sac de 30 L car le vélo est mieux équilibré.
Tente Vaude 2 places + un morceau de bâche à poser en dessous
Matelas gonflable Néo air de Thermarest, oreiller gonflable, un duvet en plume Cumulus, un autre duvet synthétique très léger, un drap en thermolite. Lorsque je pars début mai il fait encore bien froid la nuit et j'utilise le 2ème duvet fin comme couverture ; il absorbe aussi la condensation et garde le duvet en plume au sec. Ca semble beaucoup mais tout ce matériel reste quand même léger et compacte et me permet de bien dormir et donc de bien récupérer.
J'ai adoré cette boucle autour de la Baltique. Les 3 pays Baltes ont été une belle surprise surtout l'Estonie et je me suis régalée dans les pays Nordiques. J'ai rencontré des gens très sympas et intéressants et j'ai visité des villes et des sites magnifiques. De plus au niveau historique je me suis régalé. Mais, je ne conseille pas vraiment ce trajet à des familles avec de jeunes enfants pédalant sur leur propre vélo. Dans les pays Baltes, je me suis retrouvée plusieurs fois sur des axes à forte circulation sans voie cyclables sur le côté. Les véhicules ne s'écartaient pas pour me dépasser et je devais rester bien concentrée pour ne pas faire d'écarts et rester sur le bord. Et pourtant j'étais sur l'itinéraire balisé de l'euro vélo. Il n'y avait pas d'autre chemin possible que ces grosses routes. C'est peut être un peu stressant et dangereux pour des enfants.
N'hésitez pas à me recontacter pour d'autres informations
Kénavo
share posté le 05 nov.

Françoise 74
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 28/10/17

Message privé
Merci beaucoup Marie pour toutes ces précisions.


Mon matériel semble bien adapté, en regard de vos précisions sur le votre.

Mes interrogations actuellement, en tout début de projet, portent
- sur le choix de l'itinéraire :
* avez-vous préparé le votre avec précision, ou en l'adaptant jour après jour ?
* et à l'aide de quel outil ? GPS ? Cartes ? ...


- sur les inévitables trajets en ferry
* faut-il réserver ?
* quel budget ?

- vous semblez avoir bivouaqué le plus souvent, est-ce facile, y-a-t-il quelques campings ?

- sur le transport du vélo, je n'imagine pas partir sans le mien (...), mais là vous avez déjà apporté une réponse, je vais me renseigner

- et puis, je parle très très mal anglais, mais là, je connais la solution, il me reste quelques mois pour progresser !

Voilà !

Et vous, préparez-vous un nouveau voyage ?

Merci encore et par avance !

Françoise 74
share posté le 06 nov.

Marie29
Martinet
(31 messages)
Inscription : 10/02/16

Message privé
Pour l'itinéraire,j'ai choisi de tourner en partant vers l'Est pour commencer par le plat et donc m'échauffer avant d'attaquer les vallons et collines de la Finlande et Suède. J'ai aussi éviter l'enclave russe de Kaliningrad car je partais sans passeport et visa. Je ne prépare pas en détail avant de partir car je sais que je ne tiendrai pas le planning. Par contre, je prévois tjs une marge de sécurité pour avoir le temps de boucler le trajet. J'estime qu'à certaines dates je dois me trouver à tel ou tel endroit et surtout j'étudie des "portes de sortie" éventuelles si je dois rentrer avant d'avoir fini le tour ou quel moyen de transport je peux emprunter avec mon vélo. En partant je sais ce que j'ai impérativement envie de visiter et en cours de route je me laisse la possibilité de faire des détours selon les opportunités. Ainsi, au lieu de prendre le ferry directement de Turku à Stockholm, j'ai préféré musarder dans les îles d'Aland. (j'ai adoré toutes les îles que j'ai visité autour de la Baltique et je pense qu'il ne faut pas hésiter à y passer du temps).
Je m'oriente surtout avec les cartes papier (ça doit être mon côté "vieille école") couvrant une grande surface pour avoir une vision d'ensemble et j'utilise aussi "maps me" sur ma tablette pour les détails. Durant le trajet je récupère des cartes plus précises dans les offices de tourisme (par exemple à Turku on trouve la carte détaillant le circuit dans l'archipel). C'est vrai qu'il y a parfois des erreurs avec "maps me" mais c'est bien pratique. Ma tablette n'est pas allumée constamment (batterie oblige) mais j'emporte un panneau solaire pour ma consommation d'énergie.
Pour les bacs ou ferry je ne réservais pas pour les petits trajets, j'ai juste pris le billet Tallinn Elsinki la veille de la traversée.
Le budget c'est plus flou. Par expérience, je sais que je dépense moins par mois durant le voyage que si je restais à la maison. De plus mon salaire continuait à être versé chaque mois. Je pouvais suivre mon compte par internet et je gérais comme ça au jour le jour. Mes grosses dépenses sont les ferry et les visites de musées.
Les bivouacs : de toutes manières tous les campings ne sont pas ouverts lorsque je pars début mai. Mais il y en a et parfois chez l'habitant dans le jardin. Je fais du bivouac sauvage parce que j'aime bien avoir de petites surprises le matin. (et puis sinon le budget exploserait).Dans les pays nordiques le bivouac sauvage est permis. En Baltique on peut se laver et laver le linge dans la mer car elle est très peu salée. (sinon j'ai une petite cuvette pliante qui me permet de me laver entièrement au gant dans les toilettes publiques. Autre solution : ne pas oublier les douches dans les ports)
Pour le vélo, en revenant sur Paris, j'ai bien vu une famille qui avait embarquer leurs vélos avec Flixbus.
Pour l'anglais, je ne suis pas terrible non plus ! Mais on arrive tjs à se faire plus ou moins comprendre et surtout on progresse. Il ne faut pas avoir de complexe, les allemands aussi ont un accent de vache espagnole.
Pour l'entretien du vélo, j'ai fait le choix d'emporter quelques outils ciblés de qualité et pas les machins tout en un qui se replie sur les doigts. lorsqu'il s'agit de dèvisser un truc à moitié rouillé il vaut mieux avoir une clef ou un tournevis qui tiennent la route. De toute manière on trouve des réparateurs de vélos dans toutes les grandes villes. Je conseille aussi le changement de chaîne à mi parcours.
Pour le futur : je n'ai pas eu de 75 % annualisé cette année donc je ne partirai pas 4 mois. Mais youpi il me reste les vacances d'été. Pour l'instant je n'y ai pas encore pensé (je déguste encore celui_ci) et je ne sais même pas si je ferai un périple à vélo ou à pied. Mais je partirai, ça c'est sûr !

Actuellement en kiosque

Carnets #49

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017