8 invités en ligne

Powergloves 3+1 de Therm-ic

par Johanna 28 janv. mis à jour 11 févr. 182 lecteurs Soyez le premier à commenter Lecture 11 min.

Testé dans le test de gamme suivant :

Résumé :

Les Powergloves 3+1 sont très confortables (tissu polaire intérieur doux et agréable), ils allient praticité / maniabilité / conservation de la chaleur (coupe 3-doigt), sont bien conçus et accessoirisés, aisés à enfiler/enlever, et offrent une excellente protection même chauffage éteint. La puissance de chauffe est très ajustable entre les 3 niveaux, l’autonomie est excellente (et possibilité d’avoir 1,5 x plus avec le kit boost en option ).

En bref

Note globale :
Poids total (constaté) : 468 g

type

3 doigts

Niveau d'isolation thermique

Isolation élevée

imperméabilité

oui

coupe-vent

oui

Chauffant

oui
Capacité de la batterie : 26 Wh

Prix approximatif : 250 €

Toutes les caractéristiques

On aime

  • Confort
  • Conception et accessoirisation
  • Rapport praticité / maniabilité / chaleur (3-doigts)
  • Protection (membrane imper-respirante, isolation Primaloft)
  • Autonomie
  • Plage d'ajustement des 3 niveaux de puissance, et donc de l'autonomie
  • Kit boost en option offrant une autonomie une fois et demie supérieure

Améliorable ?

  • Des zones tactiles
  • Témoin de niveau de puissance plus facile à lire/interpréter
  • Un témoin d’état de charge de batterie
  • Des connecteurs de batteries plus pratiques
Chauffage à puissance max pour avoir les mains bien au chaud en parapente
Chauffage à puissance max pour avoir les mains bien au chaud en parapente
Appréciable à ski de rando quand l'air est vif !
Appréciable à ski de rando quand l'air est vif !

Fin Mosaic

Test : les gants Therm-ic Powergloves 3+1 à la loupe

Note : nous vous encourageons vivement à lire aussi notre article global sur les gants chauffants, de nombreux enjeux sont abordés, et vous trouverez des tests d'autres modèles.
Les Powergloves 3+1 sont (comme leur nom l’indique) des gants 3-doigts répartis ainsi : pouce / index / majeur+annulaire+auriculaire. Cette répartition constitue un bon intermédiaire entre le gant traditionnel 5-doigts et la moufle, et une alternative au 3 doigts réparti pouce / i+m / a+a. Selon les usages et les habitudes et préférences de chacun, ce choix de conception  peut constituer le compromis chaleur/dextérité idéal ou au contraire se révéler moins pratique ; à vous de voir en passant en revue les différentes gestuelles de vos usages (et leur criticité). Exemples : la façon dont on tient/manipule ses bâtons, piolets, leviers de frein à vélo (index seul, plusieurs doigts), ses rênes à cheval, ses commandes de parapente au décollage et en vol (y compris accélérateur, et autres manip’ potentielles comme extraire la poignée du parachute de secours), manipule ses instruments, etc.

Confort, protection, conception et praticité

Nous avons trouvé les Powergloves 3+1 très confortables ; le tissu polaire Primaloft à l’intérieur est doux et agréable. Ils sont assez souples et allient praticité / maniabilité et conservation de la chaleur (coupe 3-doigt), sont bien conçus et bien accessoirisés, aisés à enfiler/enlever.
Leurs coupe, conception, tissu - membrane imperméable respirante et isolation en Primaloft - leur confèrent une excellente protection aux éléments même chauffage éteint. Ils remontent bien sur l’avant-bras pour une meilleure protection et conservation de la chaleur. Deux dispositifs permettent d’ajuster le serrage : une petite sangle réglable face extérieure du poignet) et un tanka pour serrer la mini-jupe qui terminent le gant sur l’avant-bras (à placer par-dessus la manche de votre veste). En outre, à la base du poignet (juste sous la main), la coupe est échancrée avec tissu élastiqué (voir photos).
La paume et la face interne des doigts est en cuir pour un bon compromis solidité / protection / souplesse et préhension. En effet le caractère “antidérapant” du cuir facilite la tenue d’objets type bâtons, poignées ou cintre de vélo, piolet…
Une petite “réglette” essuie masque et essuie nez est présente sur le pouce.
Le chauffage est assez homogène. La puissance de chauffe est très ajustable entre les 3 niveaux (lire ci-dessous) ce qui permet une gestion optimale de la chaleur et de la durée de chauffe. Cela couplé à un gant bien isolant et à des batteries à capacité importante donnent une excellente autonomie. Les Powergloves 3+1 garderont vos mains au chaud sur une longue sortie, d’autant plus longue que, comme pour tous les éléments chauffants, vous gérerez intelligemment la puissance de chauffe.
Le leash est confortable et pratique. Les gants sont clipsables ensemble grâce à un petit crochet situé à la base de la main.
On note l’absence également de zone pour écran tactile, c’est dommage.
Nous testons ici la taille 8,5 (unisexe pour ce modèle) qui correspond à un équivalent intermédiaire entre M et L chez d’autres marques.
La batterie se place dans un compartiment situé sur l’intérieur du poignet (ce qui, lorsque l’on porte une montre, est un peu plus pratique que sur le dessus), fermé par un zip étanche, et divisé en 2 sous-parties :
- la plus interne, fermée par un velcro, dans laquelle se trouvent les batteries branchées au système chauffant du gant par un petit connecteur (rouge).
- La plus externe, toute petite, dans lequel arrive un connecteur (noir) que l'on branche à un chargeur pour charger la batterie.
Ajustement pratique de la jupe sur l'avant bras
Ajustement pratique de la jupe sur l'avant bras
Leash pratique et confortable. Zip étanche pour fermer le compartiment batterie.
Leash pratique et confortable. Zip étanche pour fermer le compartiment batterie.
Doublure interne en polaire douce et agréable.
Doublure interne en polaire douce et agréable.
On distingue bien le compartiment interne fermé par un zip étanche, et divisé en 2 sous-parties :
 - la plus interne, fermée par un velcro, dans laquelle se trouvent les batteries branchées au système chauffant du gant par le connecteur rouge.
- La plus externe, toute petite, dans lequel arrive le connecteur noir que l'on branche à un chargeur pour charger la batterie.
On distingue bien le compartiment interne fermé par un zip étanche, et divisé en 2 sous-parties :
- la plus interne, fermée par un velcro, dans laquelle se trouvent les batteries branchées au système chauffant du gant par le connecteur rouge.
- La plus externe, toute petite, dans lequel arrive le connecteur noir que l'on branche à un chargeur pour charger la batterie.
Connecteur rouge : connecte le système chauffant du gant aux batteries (placés ici à l'extérieur du gant pour la photo).
Connecteur noir que l'on voit ici branché à un chargeur pour recharger la batterie.
Connecteur rouge : connecte le système chauffant du gant aux batteries (placés ici à l'extérieur du gant pour la photo).
Connecteur noir que l'on voit ici branché à un chargeur pour recharger la batterie.

Fin Mosaic

Le système de chauffage des Therm-ic Powergloves 3+1

Le chauffage des Powergloves est assez homogène et agit de la base de la main au bout des doigts ; les zones de chauffe sont positionnées à 360° autour des doigts - ce qui est peu courant -, l’impression globale est agréable même si on ne peut pas vraiment dire que l’on sente la différence avec d’autres modèles où les éléments chauffants se trouvent sur le dessus du doigt seulement.
La puissance de chauffe est très ajustable entre les 3 niveaux – aux niveaux 1 et 2, elle est plutôt modérée (parmi les moins élevées des modèles testés) ce qui donne une grande autonomie ; au niveau 3 la puissance est élevée (parmi les plus élevées de nos tests) – ce qui permet une gestion optimale de la chaleur et de la durée de chauffe. Cela couplé à un gant bien isolant et à des batteries à capacité importante donnent une excellente autonomie. Les Powergloves 3+1 garderont vos mains au chaud sur une longue sortie (d’environ 3h40 à puissance max à 13h30 (!) au min), d’autant plus longue que vous gérerez intelligemment la puissance de chauffe ce qui se fait particulièrement bien grâce à l’amplitude de puissance entre les 3 niveaux. À noter qu’à puissance maximale, on dispose tout de même de 3h40 d’autonomie ce qui permet de ne pas hésiter à l’utiliser quand nécessaire.
L’allumage/extinction se fait par un appui de + de 3 secondes, et l’on choisit ensuite son niveau de puissance de chauffe par un appui simple.

Nous détaillons dans notre article global sur les gants chauffants nos diverses procédures de test ; voici un rappel pour ce qui concerne les observations à la caméra thermique (cf. image ci-dessus) qui permettent notamment - en les mettant en perspective avec d'autres paramètres - de se faire une idée de la répartition et la puissance du chauffage, des capacités isolantes des gants, repérer d'éventuels ponts thermiques. Que les images prises à la caméra thermique : plus c'est jaune/rouge, plus c'est chaud. Cela permet d’identifier les zones du gant concernées par le circuit de chauffage. Si l’on voit beaucoup de jaune (chaleur), cela peut signifier soit que le gant est peu isolant (il laisse davantage sortir la chaleur vers l'extérieur) - il faudra alors mettre ce point en perspective avec les tests du gant sans chauffage -, soit que son système de chauffage chauffe plus fort (et donc en général moins longtemps) ce qui résulte d’un choix de conception et peut répondre à certains besoins. On voit que les Powergloves 3+1 sont très bien isolés car ils conservent bien la chaleur fournie à puissance élevée (voir dans le récapitulatif des caractéristiques les valeurs de puissance estimées et dans l’article global la comparaison avec d’autres modèles).
Les 2 gants à puissance maximale, le gauche (à gauche sur la photo :)) vu sur le dessus de la main, le droit vu sur le dessous.
Les 2 gants à puissance maximale, le gauche (à gauche sur la photo :)) vu sur le dessus de la main, le droit vu sur le dessous.
Les 2 gants à puissance maximale
Les 2 gants à puissance maximale

Fin Mosaic

Caractéristiques de la batterie

Dans chaque gant, on connecte une batterie lithium-ion “Dual” : architecturée en module-double de 2 éléments déjà reliés (et indissociables), on a donc :
  • 2 fois [3,7 V ; 3600mAh ; 13,32 Wh ]. Ce qui donne donc une quantité d’énergie de 26,64 Wh par gant.
  • 2 fois 5 x 3 x 1 cm. Placées côte à côte, la largeur passe à 6 cm.
  • 76 g par module-double
On peut ainsi calculer la “densité” de la batterie = poids en g de 1 Wh (gramme par Wh) en divisant le poids de la batterie par le nombre de Wh qu'elle "contient". Donc plus la densité est faible, mieux c'est : on considère ici un ratio poids / service rendu. Pour les Powergloves 3+1, on obtient une densité de 2,85 g/Wh (la meilleure densité des modèles testés, voir l’article global sur les gants chauffants).

À noter : Therm-ic propose séparément un pack de batteries avec une autonomie 1,4 fois plus grande : le kit Ultra Heat Boost GL5200 (130 €) conçu comme les batteries “Dual” d’origine (et tout compatible bien sûr). Cela donne :
  • 2 fois [3,7 V ; 5200mAh ; 19,24 Wh ]. Ce qui donne donc une quantité d’énergie de 38,48 Wh par gant.
  • 2 fois 5 x 3 x 1,5 cm. Placées côte à côte, la largeur passe à 6 cm.
  • 115 g par module-double.
Et donc densité de 2,99 g/Wh (presque aussi bonne que les batteries d’origine et donc la meilleure densité des modèles testés).

Chaque batterie se place dans un compartiment situé sur l’intérieur du poignet divisé en 2 sous-parties :
 - la plus interne, fermée par un velcro, dans laquelle se trouvent les batteries branchées au système chauffant du gant par un petit connecteur (rouge). On place côte à côte les 2 éléments du module-double (les éléments des batteries d’origine sont mettables l’un sur l’autre mais c’est moins confortable).
- La plus externe, toute petite, dans lequel arrive un connecteur (noir) que l'on branche à un chargeur pour charger la batterie.

Le chargeur double-connecteur USB (5V 2A) fourni pèse 22 g. Ce chargeur est pourvu de 2 voyants (rouge : en charge ; vert : chargé) : un pour chaque batterie.
En option (ou contenu dans le kit boost précité), un module permettant la charge sur le secteur pesant au total 86g (càd 59g de chargeur secteur-USB universel) + 22g chargeur USB double-connecteur + 5g double connecteur rouge-noir)
Comme expliqué dans notre article global sur les gants chauffants, la durée de recharge complète peut varier en fonction de divers paramètres ; en utilisant le module double-connecteur USB et le module USB-220, il faut compter environ 6h pour les batteries d’origine et 8h pour celles du kit boost. Le fabricant indique qu’à la moitié du temps de charge, la batterie est chargée à 75% (processus de charge rapide).
Le pack complet.
Le pack complet.
Connecteur rouge : connecte le système chauffant du gant aux batteries (placés ici à l'extérieur du gant pour la photo). mais que l'on place ensuite dans le compartiment interne.
Connecteur noir que l'on voit ici branché à un chargeur pour recharger la batterie. Lumière rouge sur le chargeur = batterie en cours de charge.
Connecteur rouge : connecte le système chauffant du gant aux batteries (placés ici à l'extérieur du gant pour la photo). mais que l'on place ensuite dans le compartiment interne.
Connecteur noir que l'on voit ici branché à un chargeur pour recharger la batterie. Lumière rouge sur le chargeur = batterie en cours de charge.
Les tout petits connecteurs à connecter avec soin (pour éviter de tordre les petites pattes métalliques), et pas très faciles à déclipper. Ceci dit, normalement, on ne les déclippe pas souvent : on les laisse connectés dans le gant et on branche le chargeur noir pour la charge (voir autres photos) ; sauf pour le stockage "longue durée".
Les tout petits connecteurs à connecter avec soin (pour éviter de tordre les petites pattes métalliques), et pas très faciles à déclipper. Ceci dit, normalement, on ne les déclippe pas souvent : on les laisse connectés dans le gant et on branche le chargeur noir pour la charge (voir autres photos) ; sauf pour le stockage "longue durée".
À gauche : les batteries du kit boost à 38,48 Wh (2x19,24 par gant), plus épaisses et plus lourdes.
À droite : les batteries d'origine à 26,64 Wh (2x13,32 par gant).
À gauche : les batteries du kit boost à 38,48 Wh (2x19,24 par gant), plus épaisses et plus lourdes.
À droite : les batteries d'origine à 26,64 Wh (2x13,32 par gant).
Le contenu du kit Ultra Heat Boost GL5200 :
- 2 blocs-paires de batteries (donc 38,48 = 2x19,24 Wh par gant),
- un double connecteur rouge/noir,
- un double connecteur noir/USB,
- un module USB-secteur.
Le contenu du kit Ultra Heat Boost GL5200 :
- 2 blocs-paires de batteries (donc 38,48 = 2x19,24 Wh par gant),
- un double connecteur rouge/noir,
- un double connecteur noir/USB,
- un module USB-secteur.

Fin Mosaic

Puissance, autonomie (temps de chauffe) et charge

Nous détaillons dans notre article global sur les gants chauffants les circonstances des tests.
En voici un rappel : mesures d’autonomie des batteries dans diverses circonstances (indoor dans une pièce fraiche et avec un ventilateur pour créer de la convection, dans un congélateur), et aux divers niveaux de puissance de chaque modèle.
Les valeurs que nous donnons ne peuvent être qu’indicatives puisque l’autonomie d’une batterie dépend de plusieurs paramètres dont la température (et la convection : le vent refroidit en permanence la petite couche d'air que le gant réchauffe autour de lui), l’âge de la batterie et l’historique de ses cycles de charge/décharge… D’ailleurs, nous avons observé - toutes choses égales par ailleurs (par exemple gant gauche et gant droit à la même puissance dans les mêmes conditions aux mêmes endroit et moment) - des différences d’autonomie de quelques minutes. En outre, les mesures effectuées en labo ont été effectuées gants immobiles et sans main dedans.
Sont données au bas de cette page les valeurs mesurées pour les Powergloves 3+1 de :
  • l'autonomie en heures, c'est à dire la durée de chauffage avant extinction, pour chaque niveau de puissance. Les minutes sont arrondies aux 5 supérieures ou inférieures (selon les règles d'arrondissement classiques) pour une lisibilité plus aisée. De toute façon, comme nous le mentionnons dans notre article global, de nombreux paramètres influent sur l'autonomie, et nous avons observé - toutes choses égales par ailleurs (par exemple gant gauche et gant droit à la même puissance dans les mêmes conditions aux mêmes endroit et moment) - des différences d’autonomie de quelques minutes.
  • La quantité d'énergie en Wh qui est une donnée de la batterie.
  • On en déduit une estimation de la puissance de chauffage pour chacun des 3 niveaux, en divisant la quantité d'énergie en (Wh) par la durée de fonctionnement (en heures, avec les minutes exprimées en décimal).

De gauche à droite et de haut en bas : Ekoï Heat Concept 3, G-Heat Evo-3, Therm-ic Powergloves 3+1, Racer Heat 4, Racer Connectic 4, Therm-ic Ultra heat boost gloves, tous à leur puissance maximale de chauffe.
On voit que les Powergloves 3+1 sont très bien isolés car ils conservent bien la chaleur fournie à puissance élevée.
De gauche à droite et de haut en bas : Ekoï Heat Concept 3, G-Heat Evo-3, Therm-ic Powergloves 3+1, Racer Heat 4, Racer Connectic 4, Therm-ic Ultra heat boost gloves, tous à leur puissance maximale de chauffe.
On voit que les Powergloves 3+1 sont très bien isolés car ils conservent bien la chaleur fournie à puissance élevée.
Quant au félin Potiron il est bien isolé par son pelage sur le corps, et émet de la chaleur par le visage :-)
Quant au félin Potiron il est bien isolé par son pelage sur le corps, et émet de la chaleur par le visage :)
Gant gauche puissance 1, gant droit puissance 3, dessus des mains. On voit bien la différence importante de puissance entre les deux niveaux.
Gant gauche puissance 1, gant droit puissance 3, dessus des mains. On voit bien la différence importante de puissance entre les deux niveaux.
Gant gauche puissance 1, gant droit puissance 3, vue côté intérieur (paume). On voit bien la différence importante de puissance entre les deux niveaux.
Gant gauche puissance 1, gant droit puissance 3, vue côté intérieur (paume). On voit bien la différence importante de puissance entre les deux niveaux.

Fin Mosaic

Témoins lumineux


Voici comment fonctionne le témoin de puissance de chauffe (led rouge) : 
  • 1 clignotement = 1 (mini), 
  • 2 clignotements = 2
  • led rouge allumée en permanence = 3. 
Ce n’est pas le système le plus pratique (notamment en extérieur par forte luminosité) mais reste tout de même visible/compréhensible.
Il n’y a pas de témoin de l’état de charge de la batterie, c’est dommage (même si la fiabilité de ce type de témoin peut être légèrement variable, cela donne tout de même une idée d’où en est la batterie). Il n’y a pas non plus de clignotement pré-extinction : quand la batterie arrive “au bout”, le chauffage s’éteint, et c’est tout.
En extérieur par forte luminosité, le voyant peut être un peu moins visible ; on y parvient tout de même.
En extérieur par forte luminosité, le voyant peut être un peu moins visible ; on y parvient tout de même.

Fin Mosaic

Précautions d'usage et de stockage

Le fabricant donne les conseils suivants (certains sont évidents mais… :)).
En ce qui concerne le stockage des batteries et la charge : « Afin de prolonger au maximum la durée de vie des batteries, nous vous recommandons de les stocker dans un endroit frais (5°C à 20°C), après les avoir chargées à moitié (soit environ 3h (4h pour le kit boost) en partant de complètement déchargée) ; à recharger tous les 6 mois. Pendant le stockage, les batteries ne doivent être raccordées ni au gant, ni au chargeur USB. ».
Et pour les gants eux-mêmes : « Il est interdit de laver les gants en machine. La température de séchage ne doit pas dépasser 40°C. Ne jamais sécher les Powergloves dans un sèche-linge ou sur le radiateur »

Gants chauffants : en savoir plus et voir d'autres modèles

Note rappel : nous vous encourageons vivement à lire aussi notre article global sur les gants chauffants, de nombreux enjeux sont abordés, et vous trouverez des tests d’autres modèles.

Chaussettes et semelles chauffantes 

 À noter que certains fabricants dont THERM-IC proposent des chaussettes et des semelles chauffantes qui peuvent grandement améliorer le confort et la bonne santé des pieds de ceux qui pratiquent des activités dans le froid vif et/ou qui souffrent de vasoconstriction distale prononcée.
Parée au décollage pour un vol hivernal glacial. Impossible sans gants chauffants pour ceux (comme moi) atteints de syndrome de Raynaud.
Chauffage allumé avant de décoller pour réchauffer les mains après la phase de préparation du parapente et de la sellette mains nues.
Parée au décollage pour un vol hivernal glacial. Impossible sans gants chauffants pour ceux (comme moi) atteints de syndrome de Raynaud.
Chauffage allumé avant de décoller pour réchauffer les mains après la phase de préparation du parapente et de la sellette mains nues.

Fin Mosaic

Caractéristiques générales

Note globale :
Robustesse apparente :
Poids total (constaté) : 468 g
468 g
La paire avec batteries pesée en taille 8,5.
1 gant sans batterie : 158 g
1 batterie : 76 g
Chargeur double connecteur USB : 22 g. Module secteur-USB=59 g. Câbleb double connecteur rouge-noir : 5g. Donc chargeur secteur total double connecteur = 86g

type

3 doigts
pouce / index / majeur+annulaire+auriculaire

Niveau d'isolation thermique

Isolation élevée

imperméabilité

oui

coupe-vent

oui

Membrane

Propriétaire
Imper-respirante

leash

oui

Chauffant

oui
Densité d'énergie : 2.85 g/Wh
Capacité de la batterie : 26 Wh
Puissance :
  • 2 W à puissance 1
  • 4,3 W à puissance 2
  • 7,37 W à puissance 3
Poids batterie : 76.0 g
Autonomie :
  • 13h35 à puissance 1
  • 6h15 à puissance 2
  • 3h40 à puissance 3
En option kit Ultra Heat Boost GL5200 (autonomie mulitpliée par 1,4) :
Densité d'énergie : 2,99 g/Wh
Capacité de la batterie : 38,48 Wh

Confort

Matériaux

Extérieur : 70% polyester, 25% polyuréthane, 5% élasthanne
Paume : cuir
Doublure et isolation : 100% polyester

taille

8,5 (M-L)

Garantie

2 ans

Pays de fabrication

Chine
marque : Therm-ic

Prix approximatif : 250 €

Commentaires
Voir tous les tests de la catégorie "gants"