Balade norvégienne : des fjords aux îles Lofoten

(réalisé) share(partager)
Quatre cyclos de 65 à 72 ans, 3 semaines en autonomie, de Bergen à Alesund puis quelques jours sur les îles Lofoten. Une météo un peu rude mais un excellent accueil et une superbe nature.
vélo de randonnée
Quand : 27/06/19
Durée : 20 jours
Distance totale : 912.1km Dénivelées : +7427m / -7466m
Alti min/max : -49m/734m
Carnet créé par la Creuzette le 09 nov.
modifié le 12 nov.
92 lecteur(s) - 9
Vue d'ensemble

Le topo : Section 9 (mise à jour : 12 nov.)

Distance section : 119.4km Dénivelées section : +452m / -470m
Section Alti min/max : 19m/63m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 9 (mise à jour : 12 nov.)

Dimanche 14 juillet, lundi 15 juillet et mardi 16 juillet :

Départ pour Kabelvåg en passant par le petit col « Revskaret » 21 mètres. Petit tour du village et de son port. Passage à côté de son imposante église en bois surnommée « cathédrale des Lofoten ». Dernier petit col à proximité : « Oskarskaret" à 9 mètres d’altitude ! 

Arrivée à Svolvær en fin de matinée. Il s’agit de la principale ville des Lofoten, entouré d’un chapelet d’îles et de presqu’îles dominées par des à-pics rocheux, dont la fameuse « chèvre de Svolvær » qui attire de nombreux grimpeurs. Passage au port, nous ne nous attardons pas car nous reviendrons dans 2 jours pour prendre le bateau de retour vers Bodø. Passage à l’office du tourisme pour réserver notre traversée en bateau pour mardi soir.

Pique-nique en bord de mer au camping de Vater à 9 km au nord de Svolvær. C’est le confort, il y a des tables et des chaises ! nous repartons en direction du nord. Arrêt à un point de vue sur le fjord Autness. Petite balade à pied qui nous permet d’apercevoir la presqu’île sur laquelle nous avons décidé de dormir demain soir. Nous bifurquons vers Laukvik pour retrouver la côte ouest et surtout s’éloigner de la circulation. Arrêt au camping situé à 10 km avant Laukvik, très classe et très confortable. Nous buvons une bière et décidons tout de même de continuer pour trouver un coin de bivouac en bord de mer. Pas de touriste à Laukvik mais un authentique village de pêcheurs avec ses séchoirs à poissons, son petit port, son phare et son café très animé.  Nous nous installons en bord de mer au bout du village. Certains auront le privilège de voir le soleil de minuit !


 






Voie cyclable le long de la route principale.
Voie cyclable le long de la route principale.
Même les petites routes de montagne se partagent avec le sourire.
Même les petites routes de montagne se partagent avec le sourire.
Premier passage à Svolvær.
Premier passage à Svolvær.
Alignement de maisons à Svolvær.
Alignement de maisons à Svolvær.
Notre bivouac près de Lauvik.
Notre bivouac près de Lauvik.
Il ne fait pas chaud mais la vue est imprenable.
Il ne fait pas chaud mais la vue est imprenable.
Soleil de minuit un peu timide.
Soleil de minuit un peu timide.
Après un petit tour au village, départ sur notre itinéraire en bord de mer ou en bord de fjord (presqu’île d’Austvågøya). Le temps est moins gris que les jours précédents et les contrastes de couleurs sont magnifiques, que ce soit en longeant un petit fjord à l’intérieur des terres ou en bord d’océan. Jean-Pierre n’hésitera pas à se baigner deux fois dans l’océan Arctique Polaire pendant que nous l’attendons sur la plage. Petite route très sauvage qui fait le tour des fjords. Les fermes sont très dispersées mais nous apercevons tout de même des brebis et des motofaucheuses qui coupent le foin (signe de beau temps ?). En fin d’après-midi nous rejoignons l’E10 juste après Fiskebøl (la porte des îles Vesteralen). Installation au camping situé au bout d’une presqu’île à 20 km de Svolvær. Camping sympathique avec une belle vue sur le fjord, paradis des pêcheurs. 



Pour notre dernière soirée sur les îles Lofoten, c’est confort avec cuisine et très grande salle à manger. Cela nous donne l’occasion de faire connaissance avec une famille norvégienne (les parents et leurs 3 filles) qui vivent près du Cap Nord et voyagent à vélo. Les norvégiens sont vraiment un peuple de sportifs. D’ailleurs, partout où nous passons, ils sont toujours en tenue de sports et nous les imaginons bien sur leurs skis une bonne partie de l’année.
Pour notre dernière journée : retour tranquille vers Svolvær et visite des environs de la ville à vélo. Aujourd’hui nous avons décidé de manger au restaurant et nous pouvons enfin goûter à la morue locale, préparée en ragoût.


Nous reprenons l’Hurtigruten en fin d’après-midi. Cette fois il y a un salon avec de grandes baies vitrées qui nous permettent une vue panoramique sur la côte. Comme il fait jour toute la nuit, nous avons plaisir à revoir les endroits où nous avons pédalé, comme la côte près de Stamsund. Pour cette dernière nuit en Norvège, le soleil de minuit sera magnifique. Nous débarquons à Bodø à 04h00 du matin (avec un beau lever de soleil) pour rejoindre l’aéroport que nous n’avons pas de difficulté à trouver. C’est la journée voyage retour. Nous enchaînons les vols Bodø –Amsterdam-Lyon pour un retour dans l’après-midi
Km parcourus : 120, D+ 452 m
 
 
Petite route en bord de flord.
Petite route en bord de flord.
Et oui, il y en a un qui ose se baigner dans l'océan Arctique Polaire !
Et oui, il y en a un qui ose se baigner dans l'océan Arctique Polaire !
Nos 4 vélos en bord d'océan.
Nos 4 vélos en bord d'océan.
Entre mer et fjord.
Entre mer et fjord.
Traversée d'une petite plaine agricole.
Traversée d'une petite plaine agricole.
Notre dernier camping avant Svolvær.
Notre dernier camping avant Svolvær.
La fameuse chèvre de Svolvær.
La fameuse chèvre de Svolvær.
Le port de Svolvær.
Le port de Svolvær.
Vue du pont.
Vue du pont.
Svolvær et son chapelet d'îles.
Svolvær et son chapelet d'îles.
Notre choix habituel de saucissons avec une préférence pour Elg.
Notre choix habituel de saucissons avec une préférence pour Elg.
Au revoir Svolvær.
Au revoir Svolvær.
La côte près de Stamsund vue du bateau (en pleine nuit).
La côte près de Stamsund vue du bateau (en pleine nuit).
Soleil de minuit.
Soleil de minuit.
Soleil de minuit au point le plus bas.
Soleil de minuit au point le plus bas.
Lever de soleil.
Lever de soleil.
Petit bonus : Si la pluie et les nuages vous empêchent de voir les sommets lors d’un voyage en Norvège, vous pourrez toujours observer la décoration des boîtes aux lettres, des portails, des bancs… car les norvégiens ne manquent pas d’humour. Même les poubelles et les bottes de foin vous feront sourire.

 
Boîtes aux lettres décorées.
Boîtes aux lettres décorées.
Boîte aux lettres annonçant le métier de ses propriétaires.
Boîte aux lettres annonçant le métier de ses propriétaires.
Eternellement amoureux.
Eternellement amoureux.
Bancs publics.
Bancs publics.
Les bottes de foin sourient.
Les bottes de foin sourient.
ou clignent de l'oeil.
ou clignent de l'oeil.
Sympa les poubelles !
Sympa les poubelles !
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57