Balade norvégienne : des fjords aux îles Lofoten

(réalisé) share(partager)
Quatre cyclos de 65 à 72 ans, 3 semaines en autonomie, de Bergen à Alesund puis quelques jours sur les îles Lofoten. Une météo un peu rude mais un excellent accueil et une superbe nature.
vélo de randonnée
Quand : 27/06/19
Durée : 20 jours
Distance totale : 912.1km Dénivelées : +7427m / -7466m
Alti min/max : -49m/734m
Carnet créé par la Creuzette le 09 nov.
modifié le il y a 3 jours
61 lecteur(s) - 9
Vue d'ensemble

Le topo : Section 3 (mise à jour : il y a 3 jours)

Distance section : 126.1km Dénivelées section : +1486m / -1345m
Section Alti min/max : 63m/734m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 3 (mise à jour : il y a 3 jours)

Lundi 01 juillet, mardi 02 juillet :
Petit déjeuner « buffet » à l’auberge de jeunesse. Nous prenons notre temps car il y a plein de bonnes choses en abondance : charcuterie, harengs, œufs frits, tomates, fromages, beurre, confiture, fruits…
Petit tour dans Balestrand pour faire des courses, visite de l’église en bois avant notre départ sous une petite pluie fine. Nous longeons un bras du Sogne fjord (Vetlefjorden) sur une quinzaine de kilomètres avant d’attaquer la rude montée vers le col « Nystolsskaret » altitude 727 mètres. La route devient de plus en plus étroite et sauvage. Pique-nique à l’abri dans une cabane. Nous repartons sous la pluie qui ne nous lâchera pas de la journée. Beaucoup de torrents, des cascades, des brebis sur le bord de la route. Les quelques automobilistes qui nous doublent prennent le temps de nous encourager. Certains reconnaissent nos petits drapeaux français et nous avons droit à un joyeux « tour de France ! ».

Nous n’apercevrons jamais le sommet des montagnes. Arrêt au « point de vue » juste avant le col, mais il n’y a rien à voir sauf des nuages et nous sommes transis de froid. Passage au col sous une pluie cinglante, des giboulées de neige et du vent ! Nous nous lançons dans la descente avec les doigts bien engourdis par le froid. Vers 17h00, nous arrivons au camping que nous avions repéré sur la carte. Il est équipé de hytters (cabanes) et nous n’aurons pas besoin de monter nos tentes.

Nous nous installons dans 2 cabanes équipées de 2 lits, table, banc, plaques chauffantes, le luxe pour une nuit au sec ! La douche chaude sera particulièrement bien appréciée ! Le toit de nos cabanes est végétalisé comme beaucoup de cabanes en Norvège. L’étanchéité est assurée par de l’écorce de bouleau, recouverte de terre. Nous dormons avec de la mousse et une petite forêt sur nos têtes !
Rencontre dans la soirée avec un couple de cyclos français qui reviennent du Cap Nord.






Eglise en bois de Balestrand.
Eglise en bois de Balestrand.
Vue sur le Sogne Fjord
Vue sur le Sogne Fjord
Une rare éclaircie entre deux averses.
Une rare éclaircie entre deux averses.
Arrivée au camping. Nous pouvons louer 2 hytters. C'est le confort !
Arrivée au camping. Nous pouvons louer 2 hytters. C'est le confort !
Réveil avec une météo plutôt agréable. Petit tour à l’énorme cascade qui se trouve à côté de notre camping. Nous reprenons la route 13 bien agréable malgré la pluie qui ne tarde pas à faire son retour. Ce sera la journée des lacs, des cascades et des cours d’eau. Nous longeons 3 lacs dans la matinée. Arrêt pique-nique sous le préau d’une école pour nous abriter de la pluie. Dans l’après-midi, pause à l’abri dans un supermarché avant de longer le 3ème lac. La caissière a un peu pitié de nous. Elle nous invite à boire du café chaud pour nous réconforter. Elle va même rechercher un autre thermos lorsque nous avons fini le premier. La pluie s’est un peu calmée et nous partons réconfortés pour les 25 km qui longent le lac Jølstravatnet. 

Installation sur l’autre rive du lac au camping de Shei. Nous choisissons une hytter à 4 lits car nous n’avons pas envie de mouiller nos tentes. Pour notre repas du soir, Josiane a déniché une bouteille de vin blanc au fond du frigo à la réception du camping. C’est assez rare car le vin n’est vendu, en Norvège, que dans des magasins d’Etat (vinmonopolet) qui en ont le monopole. Ce type de magasin ne se trouve que dans les villes. Nous avons parfois trouvé de la bière dans les supermarchés, mais il fallait aussi respecter les horaires (impossible d’acheter de la bière le dimanche, ni le samedi soir après 18h00). Par contre l’eau de vie locale (aquavit), que nous n’avons pas goûtée, était assez souvent présente dans les commerces.
Km parcourus : 126, D+ 1 490 m





L'imposante cascade près du camping.
L'imposante cascade près du camping.
Habitat typique avec toit végétalisé.
Habitat typique avec toit végétalisé.
Le long du lac Jølstravatnet.
Le long du lac Jølstravatnet.
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57