Balade norvégienne : des fjords aux îles Lofoten

(réalisé) share(partager)
Quatre cyclos de 65 à 72 ans, 3 semaines en autonomie, de Bergen à Alesund puis quelques jours sur les îles Lofoten. Une météo un peu rude mais un excellent accueil et une superbe nature.
vélo de randonnée
Quand : 27/06/19
Durée : 20 jours
Distance totale : 912.1km Dénivelées : +7427m / -7466m
Alti min/max : -49m/734m
Carnet créé par la Creuzette le 09 nov.
modifié le 12 nov.
92 lecteur(s) - 9
Vue d'ensemble

Le topo : Section 8 (mise à jour : 10 nov.)

Distance section : 105.9km Dénivelées section : +425m / -410m
Section Alti min/max : 0m/113m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 8 (mise à jour : 10 nov.)

Vendredi 12 et samedi 13 juillet :

La météo s’annonce fraîche pour les jours suivants mais il ne devrait plus y avoir de pluie et nous commençons vraiment à apprécier les îles Lofoten même si nous regrettons un peu le manque de soleil et de chaleur. Le thermomètre ne dépassera pas les 15° C pendant notre séjour.

Départ matinal pour Flakstad, son église, son cimetière puis retour vers l’E10 et son flot de camping-cars avant de bifurquer en direction de Nusfjord petit village touristique niché au fond d’un petit fjord. Magnifique petite route face à la montagne.  Il y a même un péage à l’entrée du village, mais nous y échappons car nous repartons en bateau. Pause à la boulangerie qui fait un excellent pain et des gâteaux à la cannelle. Visite rapide du « village-musée » puis départ sur un voilier pour rejoindre Ballstad (55 mn de traversée).

Courses et pique-nique à Ballstad, dont la principale activité est une conserverie de poissons. Remontée par une petite route vers Leknes que nous évitons. Route boisée jusqu’au col « Hagskaret » 120 mètres avant une très belle descente sur une petite route (817) qui nous permet de faire le tour de la presqu’île en direction de Stamsund. La vue est superbe et il n’y a aucune circulation. Quels magnifiques contrastes de couleurs entre les montagnes, la mer, les rochers et les petites maisons colorées !

Rencontre avec un couple de français en tandem (de la marque Guédon, un lyonnais que l’on connaît bien). Partis à vélo de Vesoul en mai, ils se rendent au cap Nord. Ils ont souffert du froid et de la pluie depuis leur départ et ils espèrent que la météo va se mettre vraiment au beau fixe. Ils sont partis pour 6 mois de voyage et feront également le retour Cap Nord-Vesoul à vélo. Chapeau bas ! Nous les reverrons deux jours plus tard, tout heureux de pédaler sous le soleil près de Svolvær.
Après la traversée de Stamsund, nous cherchons un coin de bivouac. Nous trouverons tout ce qu’il nous faut : eau, herbe verte, tables et bancs de pique-nique, calme, près d’une petite église et d’un cimetière. Nous installons nos tentes après avoir visité le cimetière assez remarquable car les tombes ne sont signalées que par des galets décorés et des fleurs.








Eglise de Flakstad.
Eglise de Flakstad.
Cimetière de Flakstad.
Cimetière de Flakstad.
Petite route vers Nusfjord.
Petite route vers Nusfjord.
Après la montée, nous plongeons vers le fjord.
Après la montée, nous plongeons vers le fjord.
Nusfjord, village touristique.
Nusfjord, village touristique.
La boulangère est sympathique et fait de l'excellent pain et des gâteaux à la cannelle.
La boulangère est sympathique et fait de l'excellent pain et des gâteaux à la cannelle.
Tête de poisson porte bonheur.
Tête de poisson porte bonheur.
Petit port de Nusfjord.
Petit port de Nusfjord.
Les mouettes nous auront accompagnés pendant toute notre traversée des îsles Lofoten.
Les mouettes nous auront accompagnés pendant toute notre traversée des îsles Lofoten.
Nous vélos vont faire du voilier.
Nous vélos vont faire du voilier.
Arrivée à Ballstad.
Arrivée à Ballstad.
Maison typique sans barrière ni portail.
Maison typique sans barrière ni portail.
Notre petit coin de camping sauvage près d'une église et d'un cimetière.
Notre petit coin de camping sauvage près d'une église et d'un cimetière.
Rien ne manque : la vue, l'eau, les tables et bancs.
Rien ne manque : la vue, l'eau, les tables et bancs.
Les tombes ne sont signalées que par des galets décorés et des fleurs.
Les tombes ne sont signalées que par des galets décorés et des fleurs.
Nous quittons notre coin de camping sauvage bien sympathique par une petite route de montagne qui fait le tour du fjord (beau point de vue vers Valberg). Nous avions prévu de faire le tour de la péninsule de Gimsøy mais nous devons faire des courses et notre GPS nous indique qu’il n’y a pas d’épicerie sur notre parcours. Nous décidons de filer plutôt vers Henningsvær où nous sommes assurés de trouver des commerces. Après un pont spectaculaire nous quittons rapidement l’E10 pour emprunter la route 816. Très belle route qui prend appui sur des récifs ou saute d’îlot en îlot grâce à d’audacieux ponts.


Le village d’Henningsvær est très touristique et en plus il y a un festival de musique. C’est un village de pêcheurs mais aussi le paradis des grimpeurs, à cheval sur plusieurs îles et traversé par un large chenal qui lui a donné le surnom de « Venise des Lofoten ». Rien à voir avec Venise car il fait très froid. Les bars étant surpeuplés, nous nous installons sur une passerelle au milieu du chenal pour pique-niquer. C’est relativement à l’abri du vent et nous profitons de l’animation du village. Heureusement, nous finirons par dénicher un bar associatif avec un poêle qui nous accueille bien au chaud. Le café et les gâteaux maison sont bien appréciés.

On repart vers 16h00 pour rejoindre le camping Scandinavia, à l’abri dans un fjord, juste avant Kabelvåg. Il fait moins froid car nous sommes à l’abri du vent. Pour la soirée, nous pouvons profiter de la cuisine et d’une pièce pour manger au chaud.

Km parcourus : 106, D+ 425 m


Petite plage en bord d'océan. Il ne manque que le soleil
Petite plage en bord d'océan. Il ne manque que le soleil
Un panneau que l'on ne peut pas voir en France.
Un panneau que l'on ne peut pas voir en France.
Henningsvær appelée la Venise des Lofoten.
Henningsvær appelée la Venise des Lofoten.
Pique-nique bien frais.
Pique-nique bien frais.
Camping Scandinavia, niché au fond d'un fjord et donc à l'abri du vent.
Camping Scandinavia, niché au fond d'un fjord et donc à l'abri du vent.
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57