A bicyclette...vers le haut de la carte !

(réalisé) (partager)
4 mois à vélocipède (et sans petites roues !), loin, loin là-bas : de la Bretagne au Nord de la Norvège.:)

Et finalement, un demi tour au niveau de Bergen (région des grands fjords, Sud Norvège). Jolie boucle pour rentrer chez moi.
vélo de randonnée
Quand : 01/05/16
Durée : 117 jours
Carnet créé par Marie29 le 22 avr. 2016
modifié le 27 août 2016
6754 lecteur(s)
(60 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Section 4 : chez Hamlet, le Danemark (mise à jour : 24 juin 2016)

Le lendemain de notre passage au Danemark, nous nous sommes quittés les 3 jeunes et moi pour éventuellement se retrouver plus tard à  Copenhague.
Les Caraïbes ? Non, un îlot du Danemark
Les Caraïbes ? Non, un îlot du Danemark
Je traverse la ville de Vordingborg et y découvre les ruines d'un château royal construit par Valdemar le grand. La tour s'appelle Gasetarnet (la tour de l'oie ),  car Valdemar Atterdag y aurait perché une oie pour narguer la ligue Hanséantique durant la guerre les opposant
Les ruines du château
Les ruines du château
La fameuse oie en haut de la tour
La fameuse oie en haut de la tour
Campagne danoise
Campagne danoise
Le soir au bord de la Baltique
Le soir au bord de la Baltique
Clin d'oeil à mes collègues
Clin d'oeil à mes collègues
Le 12 juin, j'arrive à  Copenhague. Je vais y rester 3 nuits pour faire un break et profiter de la ville.
M'y voilà
M'y voilà
Collée sur son rocher telle une bernique : la petite sirène.
Collée sur son rocher telle une bernique : la petite sirène.
Le quartier de Nyhavn par temps gris
Le quartier de Nyhavn par temps gris
Dans Christianshavn
Dans Christianshavn
L'entrée du parc d'attraction en plein centre ville
L'entrée du parc d'attraction en plein centre ville
Bâtiment décoré par Poul Gernes
Bâtiment décoré par Poul Gernes
L'hôtel de ville
L'hôtel de ville
C'est très sympa de se déplacer à  vélo à  Copenhague, tout est organisé pour. Malheureusement, le ciel est très couvert avec parfois quelques gouttes de pluies. Les photos sont donc moins belles. 
Je me sens tellement bien à  Copenhague que je décide d'y rester un jour de plus. Et ça tombe bien car le soleil revient. J'en profite pour refaire quelques photos.
Le diamant noir  abrite la bibliothèque.
Le diamant noir abrite la bibliothèque.
Je suis montée tout en haut du clocher de l'église du quartier de Christianshavn. Et voici quelques vues de la ville.
Je suis montée tout en haut du clocher de l'église du quartier de Christianshavn. Et voici quelques vues de la ville.
A nouveau le quartier de Nyhavn, mais avec du soleil.
A nouveau le quartier de Nyhavn, mais avec du soleil.
Je passe par le quartier hippie freetowm christiana. Des pancartes rappellent que les photos sont interdites (des substances illicites sont en vente ici) et que courir est aussi interdit car cela peut provoquer un mouvement de panique. Certaines personnes ont le visage masqué par un foulard.Mais cet endroit me donne plus l'impression d'être devenu une attraction touristique et au final, d'avoir peut être perdu l'âme du début.
Je continue en allant visiter le musée national gratuit et libre d'accès (un peu comme je conçois la culture). Pas le temps de tout faire, je me limite à  la préhistoire et au Moyen Age.
Le chariot du soleil
Le chariot du soleil
On trouve la même sur les billets de 100 couronnes danoises
On trouve la même sur les billets de 100 couronnes danoises
Quoi c'est ?
Quoi c'est ?
Ce sont les armoiries de la ville de Copenhague. Allez voir sur Wikipedia si vous voulez la signification de chaque élément. 
Après une nuit et une matinée difficile pour cause de pluies diluviennes, je repars de Copenhague direction Elseneur et le chateau d Hamlet.
Vue dans la cuisine d'un camping
Vue dans la cuisine d'un camping
Mes nouvelles copines
Mes nouvelles copines
En remontant vers Helsingor, je vois la Suède toute proche. Plusieurs options s'offrent à  moi pour continuer mon voyage. Je choisis de rester au Danemark jusqu'à son extrémité Nord avant de prende un ferry pour la Norvège.
Mais pour l'instant,  Le château d Hamlet est devant moi. Pédaler ou ne pas pédaler, that is the question. 
Le fameux château de Kronborg
Le fameux château de Kronborg
Et dans ses entrailles, on trouve Holgier le danois. La légende raconte qu'il se réveillera si un danger menace le Danemark. Petite précision, il est assis face à  la Suède qui n'est qu'à quelques kilomètres  éd l'autre côté de l Oresund.
Et dans ses entrailles, on trouve Holgier le danois. La légende raconte qu'il se réveillera si un danger menace le Danemark. Petite précision, il est assis face à la Suède qui n'est qu'à quelques kilomètres éd l'autre côté de l Oresund.
Il fallait bien la faire celle là.
Il fallait bien la faire celle là.
Petit bivouac bien sympa au bord du lac Arreso où 3 charmantes retraitées en villégiature m'ont offert un verre de vin rouge et une conversation en franglish.
Petit bivouac bien sympa au bord du lac Arreso où 3 charmantes retraitées en villégiature m'ont offert un verre de vin rouge et une conversation en franglish.
Traversée  de l Isefjord entre Hundested et Rorvig
Traversée de l Isefjord entre Hundested et Rorvig
Ça  souffle fort, et de face évidemment. Où est l'interrupteur du ventilo ?
Ça souffle fort, et de face évidemment. Où est l'interrupteur du ventilo ?
J arrive pas à  l'enlever celle là
J arrive pas à l'enlever celle là
Pique nique
Pique nique
Premier accident technique. Mon porte sacoches avant est fixé avec un système de serreflex sur ma fourche télescopique. A force de chaos et nids de poules, une des fixations a lâché. Les réparateurs de vélos n'en ont pas et j'ai  fini par en trouver dans un magasin de bricolage (XL) sur la route un  peu avant Hundsted. Au final, j'ai acheté aussi un vrai tournevis car les outils "tout en un" pour cycliste ne servent pas à grand chose. J'ai  pris des serreflex d'avance, on ne sait jamais. Et c'est reparti !
Mer du Nord ou Baltique ? Je ne sais plus.
Mer du Nord ou Baltique ? Je ne sais plus.
J'ai pris un ferry pour Ebeltoft et je remonte vers Randers d'abord le long de la côte puis à travers la campagne. Faut pas croire, mais le Danemark est très vallonné, c'est très joli. Maintenant, j'ai  "les jambes", je me suis pas mal musclée  (mais comment est-ce possible ?) et j enquille les montées avec plus de facilitées.
Ce WE du 18-19 juin, j'ai croisé  pas mal de marchés médiévaux avec des démonstrations de tournois à  l'épée, les gens en costumes, les stand sous tentes et proposant des produits artisanaux de l'époque. Cette date correspondrait-elle à une fête particulière? 
Le lendemain, la pluie interminable commence en début d'après midi. Trempée (car la veste goretex atteind assez vite ses limites), je finis par m arrêter  dans un camping à Hobro. Je n'ai fait que 40 km. C'est déjà ça.
Dans le parc de Rold Skov
Dans le parc de Rold Skov
Mardi 21 juin, j'arrive à  Aalborg. Le Lifjorden sépare complètement la région Nord du reste du pays. C'est bien un bras de mer qui relie celle du Nord au Kattegat à l Est, mais on dirait un lac. Je longe les berges dans un parc et finis par tomber sur une sorte de cabane en rondins un peu plus loin. L'endroit est magnifique avec une belle vue sur l'île en face, et un troupeau de moutons juste derrière. "Tout n'est que calme, luxe et volupté." Je comptais faire 10 ou 15 bornes de plus, mais je m'arrête  là.

L'eau est bien salée
L'eau est bien salée
Mon refuge pour la nuit
Mon refuge pour la nuit
Trouvée  sur les galets devant la cabane. Je ne comprends pas le danois, mais l adresse m'indique que la bouteille a été lancée à  Aalborg. Elle n'a donc vogué que 2 km au mieux. Je la relance à l'eau, avec un peu d'espoir un autre la repêchera plus loin. Sait-on jamais.
Trouvée sur les galets devant la cabane. Je ne comprends pas le danois, mais l adresse m'indique que la bouteille a été lancée à Aalborg. Elle n'a donc vogué que 2 km au mieux. Je la relance à l'eau, avec un peu d'espoir un autre la repêchera plus loin. Sait-on jamais.
Un élevage de biches au détour du chemin.
Un élevage de biches au détour du chemin.
En parcourant les petits chemins j'ai découvert d'autres refuges libres d'accès. Visiblement, il en existe plusieurs dans la région du nord. (Dans tout le pays ?) Notamment, aux alentours du phare perdu dans les dunes entre Lokken et Lonstrup.
Lokken., face à  la mer du Nord
Lokken., face à la mer du Nord
Le phare dans la grisaille juste avant Longstrup.
Le phare dans la grisaille juste avant Longstrup.
Et puis, en soirée le soleil revient
Et puis, en soirée le soleil revient
Lonstrup
Lonstrup
La porte verte avec les 2 drapeaux entrecroisés abritait autrefois le canot de sauvetage.
La porte verte avec les 2 drapeaux entrecroisés abritait autrefois le canot de sauvetage.
Le Marly, dernier caseyeur en activité dans ce petit port.
Le Marly, dernier caseyeur en activité dans ce petit port.
A Lonstrup, je visite l'abri du canot de sauvetage transformé en musée. On peut y voir le Marly, petit caseyeur bordé à  clins. Il y a aussi plein de photos et de documents sur la station de sauvetage. Il fut une epoque où le canot était  remonté à la force des bras et des palans.
Cela fait plusieurs jours qu'il se met à  pleuvoir en début d'après midi pour se calmer le soir. Vers 20h0, la lumière est superbe et j'en profite pour rouler à  travers les dunes abritant de nombreuses petites maisons d'été en bois. Je finis par monter la tente face à  la mer. Au matin, un groupe de dauphins passe le long de la plage. 
Et puis, la pluie revient ...
Quoi c'est ?
Quoi c'est ?
Non, ce n'est pas mon nouveau short cycliste spécialement conçu pour les traversées en ferry. Ce n'est pas non plus une ceinture de chasteté version danoise.
C'est une bouée culotte servant à  transbahuter les marins à l'aide d'un système de filins, par exemple pour évacuer l'équipage d'un navire lors d'un échouage  (c'est ce que montre le diorama derrière).
Le 23 juin, je suis arrivée sous  la pluie à  Hirtshals pour prendre le ferry. J'achète un billet pour le lendemain direction Kristiansad Norvège. Je pensais assister le soir à une veillée de la St Jean. Ça à l'air d'être quelque chose là bas. Mais, il pleut tellement qu'il n'y a pas de festivités là où je suis. 
Pour info, la compagnie colorline propose 2 traversées pour Kristiansand par jour : 12h15 ou 20h.. Le billet m'a coûté 40 euros (moi + mon vélo). Il y a bien sûr, d'autres destinations possibles.
Et le 24 juin : j embarque !
Au revoir Danemark !
Au revoir Danemark !
Mon trajet sur cartes papier au Danemark.
I'll be back, un jour.
Depuis Robyhavn  tout en bas jusqu'à la pointe d Ebeltoft à la sortie du ferry, en passant par Copenhague bien sûr.
Depuis Robyhavn tout en bas jusqu'à la pointe d Ebeltoft à la sortie du ferry, en passant par Copenhague bien sûr.
Depuis Ebeltoft jusqu'à  Hirtshals.
Depuis Ebeltoft jusqu'à Hirtshals.
Section précédente Section suivante
Commentaires
posté le 13 juin 2016
pingpong
Ça tombe à pic. Il y en a une demain !!!!
Invité (utilisateur non inscrit)
posté le 15 juin 2016

pingpong
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 15/06/16

Message privé
Oh mais tu as l'air de t'y plaire là-bas ? Tu devrais demander ta mut' . Il y a bien un lycée français qui pourrait t'accueillir ?
Sinon pour le quoi c'est, c'est facile : C'est une pub pour les abribus par le JC Decaux local !
Et ouais ! Je suis la première !!!!!!
posté le 16 juin 2016

Mireille
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 16/06/16

Message privé
Peut etre s'agit il d'un roi du Danemark represente devant la porte de Rskilde' la capitale au moyen age .
posté le 19 juin 2016

Agnès
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 19/06/16

Message privé
Bonjour Marie, ton récit (depuis le début), tes photos et ta rando sont vraiment très très chouettes. Bravo pour tout. Et merci pour le partage.
Une voisine (22)
posté le 21 juin 2016

cycliste par procuration
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 21/06/16

Message privé
J'adhère à ton nouvel uniforme à fond !! (le crâne par contre, faudra trouver un moyen pour le fixer sur le vélo, c'est casse-cou de pédaler d'une main !!)
bravo pour tes photos et merci pour la carte postale !!
posté le 22 juin 2016

Marie29
Martinet
(28 messages)
Inscription : 10/02/16

Message privé
Merci pour vos commentaires, ça fait chaud au coeur.
posté le 22 juin 2016

rabbit
Hirondelle
(5 messages)
Inscription : 22/06/16

Message privé
Nous nous sommes reconnues : tes deux amies poilues et à barbichette! Le mois de juin est en préparation mais NOUS,
nous sommes débordées à Dinécole! Nous étions hier à la base navale de Lanvéoc avec Notre BN préféré et 150 marins à pompons pour la rencontre des corps....arghh....pardon....chorales!
Tu es véloce et nous de sales gosses!bisous
posté le 23 juin 2016

Marie29
Martinet
(28 messages)
Inscription : 10/02/16

Message privé
A ça y est, j'ai compris qui se cacher derrière rabbit.
Mais moi aussi je suis débordée : pédaler, trouver son chemin sur la carte, regarder le paysage, monter la tente, faire sécher les affaires, parler en anglais (c'est le plus dur) ...
J'imagine que vous avez bien apprécié les 150 marins !
Biz à toutes les 2
posté le 23 juin 2016

Ginger
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 23/06/16

Message privé
Salut Marie ! Merci pour le partage de ce beau périple. On en a bien besoin en cette fin d'année sans fin... Au musée de Lonstrup, serait-ce en cabinet d'aisance sur bouée ; ) ?
posté le 26 juin 2016

cousine Caro
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 26/06/16

Message privé
Salut Mimi,
C'est un plaisir de te lire et de profiter de tes photos ... Quel beau carnet de voyage !!! Elle a du talent pour conter, ma cousine ... Tu dois avoir des mollets impressionnants dis donc ! Peut-être aurons-nous la grande chance de les admirer ... Une prochaine photo ?
Tu les fais tatouer au retour : "made in Scandinavia" !!!
Bises
Caro