A bicyclette...vers le haut de la carte ! (partager) Vue d'ensemble

4 mois à vélocipède (et sans petites roues !), loin, loin là-bas : de la Bretagne au Nord de la Norvège.:)

Et finalement, un demi tour au niveau de Bergen (région des grands fjords, Sud Norvège). Jolie boucle pour rentrer chez moi.
vélo de randonnée
(réalisé) Quand : 01/05/16 Durée : 117.0 jours
Carnet créé par Marie29 le 22 avr. 2016 modifié le 27 août 2016
6709 lecteur(s)
(59 personnes aiment ce carnet)

Le compte-rendu : Section 5 : Et pour une poignée de myrtilles, la Norvège et sa voisine la Suède (mise à jour : 16 juil. 2016)

And now ladies and gentlemen : the Norway !
Si,si, on voit la Norvège sur la photo. Cherchez bien.
Si,si, on voit la Norvège sur la photo. Cherchez bien.
J'ai donc débarqué à  Christiansand dans la brume. Après être passée à  l'office de tourisme, je pars direction Mandal, d'abord en suivant l'E39 puis en longeant la côte par les petites routes. Je suis les pancartes rouges de eurovélo 1. Elles indiquent Mandal à une quarantaine de bornes. Puis, plus loin, le Mandal 31 km se transforme en 51 km, la bonne blague. Je campe prés d'un petit village en bord de mer. 
Changement de temps.
Changement de temps.
Le lendemain matin, le soleil est revenu. Arrivées à  Mandal, mes jambes ont assimilé  qu'elles allaient "en chier" en Norvège. Mon cerveau le savait déjà et essaye de les rassurer en leur disant qu'on peut toujours tricher avec le train, le bus ou le ferry.
Après cette belle journée de soleil, le temps se gâte et la pluie revient par intermittences. J'alterne petites routes et E39. A un rond point un peu plus loin de Vigeland, la E39 devient interdite aux vélos. Pas de problème, je prends une petite route qui grimpe sur la gauche. Quelle erreur ! Elle se transforme rapidement en piste à très fort dénivelé. Je vais pousser le vélo sur la moitié de la dizaine de bornes dans la montagne. La descente de l'autre côté est presque euphorique. 
Je fais l'impasse sur le phare de Lindesnes à la pointe la plus sud de Norvège car aujourd'hui, les 20 km qui me séparent de Lyngdal vont être très dur aussi. Je pousse, j'ai l'habitude maintenant. 
Je prends un bus entre Lyngdal et Flekkefjord (30 km), pour éviter de grosses montées au milieu des camions et sous la pluie. C'est très facile de prendre un bus avec un vélo en Norvège. On le met dans la soute, on paye un supplément et le tour est joué.
La météo habituelle en Norvège
La météo habituelle en Norvège
A Egersund, la jeune fille, très sympa, de l'office de tourisme me conseille de suivre un chemin qui longe la voie ferrée jusqu'à Hellvig. C'est un très joli raccourci. Et en plus, le soleil réapparaît le lendemain.

Vue depuis la piste entre Egersund et Hellvig
Vue depuis la piste entre Egersund et Hellvig
Erreur de photo. Je n'arrive pas à supprimer
Erreur de photo. Je n'arrive pas à supprimer
Idem
Idem
Je récupère ensuite la 44 en bord de mer. Je suis sortie des montagnes, la route est juste vallonnée. Il fait beau, j'avance bien, c'est parfait.
Pause pique nique au phare de Kvass-heim. J'y rencontre un couple de français en camping car. Ils sont sur le retour vers la France.
La route est plate maintenant, mes jambes sont contentes. A droite, je vois au loin les premiers sommets, mais ici, je roule au milieu des champs.
Le petit port de Grodaland
Le petit port de Grodaland
Paquet de shamallows géants dans la prairie.
Miam !
Paquet de shamallows géants dans la prairie. Miam !
Vous imaginiez la Norvège comme ça ? 
Longue plage de sable avec des surfeurs à l'eau .
Vous imaginiez la Norvège comme ça ? Longue plage de sable avec des surfeurs à l'eau .
23h30, je viens juste de rater le coucher de soleil.
23h30, je viens juste de rater le coucher de soleil.
Ces derniers jours, j'ai dépassé les 3000 km au compteur. 
2ème accident technique, j'ai cassé un rayon de la roue arrière. Je le scotche à son voisin et je réglerai le problème à  Stavanger. J'arrive bientôt.
Dans le vieux centre ville de Stavanger.
Dans le vieux centre ville de Stavanger.
Ça y est, je suis à  Stavanger ! Je vais y faire un petit break car mine de rien je suis un peu crevée. Je suis comme le vélo, je donne des signes de faiblesse.
Toujours le vieux centre en plus coloré.
Toujours le vieux centre en plus coloré.
Et sur le port.
Et sur le port.
Tout d'abord, je dois m'occuper de mon problème de rayon avant de voiler la roue arrière, voire pire. J'ai quand même roulé plus de 80 km comme ça. En faisant un tour sur les forums et les vidéos d'Internet, j'ai compris 2 choses : 1 ce nest pas très bon de rouler avec un rayon cassé, 2 cest assez compliqué d'en changer. 
Finalement, je trouve un atelier qui se charge de la réparation  (+ de dévoiler ma roue) pour pas trop cher (je suis en Norvège je rappelle).
Pour ceux que ça intéresse l'atelier s'appelle Paahjul et se situe à  côté du terminal de bus près du centre ville au bord d'un petit lac. Il n'est pas facile à  trouver car sa devanture ne donne pas sur la rue. L'entrée est derriere dans une petite cour. Si vous ne trouvez pas, n'hésitez pas à  demander à  l'office de tourisme 300 mètres plus loin. Attention aux horaires d'ouverture de l'atelier  : 7h30-15h00.
Le fameux atelier qui m'a sauvé la mise. J'en suis repartie avec mon vélo  bien sûr, mais aussi une capote orange pour selle en cadeau, et un gros pain aux céréales  gratuit. Le boulanger en avait donné en trop au gérant du magasin qui me l'a offert. Vu le prix du pain en Norvège,  ça ne se refuse pas.
Tack !
Le fameux atelier qui m'a sauvé la mise. J'en suis repartie avec mon vélo bien sûr, mais aussi une capote orange pour selle en cadeau, et un gros pain aux céréales gratuit. Le boulanger en avait donné en trop au gérant du magasin qui me l'a offert. Vu le prix du pain en Norvège, ça ne se refuse pas. Tack !
Petit point météo : quand on voit mes photos, on peut penser que la Norvège se situe à  côté des Caraïbes. Que nenni, les photos sont trompeuses. Jusqu'ici,  je n'ai eu que 2 jours sans pluie.  Les journées sont très humides, mais il est vrai que souvent il y a des pauses dans le déluge, ou des moments moins fort ...
Aujourd'hui, pas de vélo. Je pars grimper sur le Preikesolen, appelé aussi pulpit rock ou la chaire (in french). Je prend un billet combo ferry + bus et me voici au début de la randonnée. 7 km sur 300 m de montée. Le chemin est aménagé avec des pierres glissantes par temps de pluie. C'est l'autoroute des randonneurs et il est même parfois difficile de se croiser. Assez rapidement, je fais connaissance avec un allemand (surnom : jojo à prononcer yoyo) et nous faisons l'ascension ensemble. Coup de chance le soleil est de la partie. Tant mieux pour les photos.
Sur le ferry vers Tau
Sur le ferry vers Tau
Durant l'ascension
Durant l'ascension
En bas le  Lysefjorden
En bas le Lysefjorden
Le même  Lysefjorden. Il s'enfonce jusqu'à  Lysebotn
Le même Lysefjorden. Il s'enfonce jusqu'à Lysebotn
Remarquez la couleur de l'eau
Remarquez la couleur de l'eau
Et voici le fameux Preikestolen. C'est moi tout au bord,  les bras en l'air
Et voici le fameux Preikestolen. C'est moi tout au bord, les bras en l'air
Vous me reconnaissez ?
Vous me reconnaissez ?
La fissure. Le bloc est en train de se séparer de la paroie. Dans une minute tout va s'effondrer.
La fissure. Le bloc est en train de se séparer de la paroie. Dans une minute tout va s'effondrer.
La mère de Yoyo lui a interdit de s'approcher du bord, et évidemment on fait une photo de lui assis les jambes pendantes dans le vide. Alors bien sûr, en cadeau pour la mienne de mère, on fait la même photo de moi. Il me l'enverra par mail plus tard. Oui, oui ma p'tite maman, je me suis assise à la pointe du caillou avec 600 m de vide en dessous ! Je mettrai la preuve quand je l'aurai.
Les nuages approchent et on se dépêche de redescendre. Les 7 km sont avalés en 1  heure. Mes genoux flageollent  un peu à  la fin. Je ne crois pas aller aussi vite quand Je cours. 
Les paysages étaient magnifiques et je conseille cette randonnée si vous êtes de passage dans le coin. (même s'il faut slalomer entre les marcheurs)
Quoi c'est ?
Quoi c'est ?
Un décor oublié de "game of thrones" peut être ? 
Non c'est  Sverd i fjell : les épées dans le rocher. La sculpture commémore la bataille d'Harsfjord où Harald à  la belle crinière a remporté sa dernière victoire et unifié la Norvège  (en 872).
Ce matin,  j'ai de terribles courbatures aux mollets, allez savoir pourquoi. Depuis quelques jours, je commence aussi à avoir mal aux genoux, surtout le droit. L'humidité sans doute.
Comme je ne trouve que des infos contradictoires sur l'existence ou non du ferry vers Skudenehavn, je me rabats sur celui de Arsvagen. Oui mais voilà, la route est en partie interdite aux vélos notamment dans les tunnels passant sous la mer. Ok, je prends le bus. Le chauffeur me fait même le tarif etudiant. Et je ne descends qu'à Haugesund car il pleut comme vache qui pisse. Pour info, ce bus part de Stavanger et va à  Bergen en prenant 2 ferries.
In the forest
In the forest
Me voici à  Bergen, la ville aux 7 montagnes. Je trouve un logement au YMCA (chanté par les village peoples). C'est comme une auberge de jeunesse. Je suis juste derrière le marché aux poissons.
Vue depuis l'arrivée du funiculaire
Vue depuis l'arrivée du funiculaire
Le fameux marché aux poissons ...
Le fameux marché aux poissons ...
... accompagné de ses morues séchées.
... accompagné de ses morues séchées.
Bergen était un comptoir très actif de la Hanse. Le musée hanséatique se trouve dans ces bâtiments.
Bergen était un comptoir très actif de la Hanse. Le musée hanséatique se trouve dans ces bâtiments.
Le quartiet de Bryggen, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l' UNESCO.
Le quartiet de Bryggen, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l' UNESCO.
Et ses ruelles
Et ses ruelles
Le musée archéologique est très intéressant. Il explique le developpement et l'organisation  du quartier de Bryggen ainsi que les différents  incendies qui l'ont ravagé. 
Arghhhhhhh, mon inspecteur ! 
Ouf, ce ne sont que quelques trolls.
Arghhhhhhh, mon inspecteur ! Ouf, ce ne sont que quelques trolls.
Quoi c'est ?
Quoi c'est ?
Une vieille morue, bien sûr ! Évidemment je parle du poisson ... pas de ma mère ... qui est plus proche du merlu.
L'utilité d'une canne à pêche ?  Se motiver à l'aide d'un paquet de cookies dans les grosses montées. Je la trimballe depuis mon départ sans jamais l'avoir sortie. ( juste emmêler le fil dans le dérailleur )
L'utilité d'une canne à pêche ? Se motiver à l'aide d'un paquet de cookies dans les grosses montées. Je la trimballe depuis mon départ sans jamais l'avoir sortie. ( juste emmêler le fil dans le dérailleur )
Mon genou droit est légèrement enflé et me fait mal. Dans ces conditions il me semble difficile de continuer le voyage vers le Nord. J'ai besoin de prendre une pause pour réfléchir à la suite. D'un côté le cap Nord me semble exclus, mais de l'autre je ne veux pas arrêter et je pense pouvoir continuer à pédaler sur des itinéraires  moins pentus. Je prends donc le train pour Oslo. Cette ligne est la plus belle du monde (ou peu s'en faut) d'après les norvégiens.
Photos prises depuis le train. Régalez vous .
Photos prises depuis le train. Régalez vous .
Moi qui ne vois que rarement la neige dans le Finistère, je suis servie.
Moi qui ne vois que rarement la neige dans le Finistère, je suis servie.
Oslo. 
Je monte au camping en haut d'une colline. Un couple espagno-belge m'invite à souper dans leur camping car.
Le lendemain, je me promène dans la ville.
L'opéra et son toit plongeant dans la mer.
L'opéra et son toit plongeant dans la mer.
Le parc Vigeland du nom de l'artiste qui a sculpté  ce qui suit.
Le parc Vigeland du nom de l'artiste qui a sculpté ce qui suit.
Le p'tit frère norvégien du Manneken pis pique sa crise.
Le p'tit frère norvégien du Manneken pis pique sa crise.
Le palais royal
Le palais royal
Le barcode (quartier des affaires)
Le barcode (quartier des affaires)
Je suis allée au musée historique et au musée viking où sont conservés 3 magnifiques drakkars. Le même billet d'entrée permet la visite des deux. J'ai adoré.
Ce drakkar a servi à l'inhumation d'une femme très importante.  Elle était accompagnée  de  tout le mobilier nécessaire à sa vie dans l'au-delà : vêtements, vaisselles, traîneaux, chariots, animaux ...  Très intéressant
Ce drakkar a servi à l'inhumation d'une femme très importante. Elle était accompagnée de tout le mobilier nécessaire à sa vie dans l'au-delà : vêtements, vaisselles, traîneaux, chariots, animaux ... Très intéressant
Décoration de la proue.
Décoration de la proue.
Tête d'animal retrouvée dans le mobilier.
Tête d'animal retrouvée dans le mobilier.
Portail d'une église du 12ème  siècle  (musée historique)
Portail d'une église du 12ème siècle (musée historique)
Girouette
Girouette
Le soir, j'ai essayé d'accéder à la fan zone pour voir le match France Allemagne. Impossible d'entrer, trop de monde. Tant pis, je remonte au camping. Finalement, j'assiste à la fin du match dans une caravane en compagnie ... d'allemands ! Très fair play, on ne s'est pas tapé dessus.
A côté de Aker Brygge
A côté de Aker Brygge
Aujourd'hui,  Je suis allée sur la presqu'île  de Bygdoy au musée folklorique en plein air de Norvège. On peut visiter de nombreuses vieilles maisons de différentes régions. Dans certaines, on peut discuter avec des comédiens en costumes d'époque. La plupart des maisons sont d'origine,  juste restaurées. 
Region du Telemark
Region du Telemark
BABA YAGA, sors de ta maison ! 
Ah, non, je me trompe de pays, Baba Yaga c'est un conte russe. Bon, après tout, c'est pas si loin
BABA YAGA, sors de ta maison ! Ah, non, je me trompe de pays, Baba Yaga c'est un conte russe. Bon, après tout, c'est pas si loin
Reconstitution d'une ruelle d'Oslo.
Reconstitution d'une ruelle d'Oslo.
Ceci est l'église en bois debout  (époque médiévale) de Gol. Enfin, c'est la reconstitution  à  partir d'un tiers de l'église d'origine et le reste s'inspire de celle de Sogn. Le portail d'entrée est magnifiquement sculpté.
Ceci est l'église en bois debout (époque médiévale) de Gol. Enfin, c'est la reconstitution à partir d'un tiers de l'église d'origine et le reste s'inspire de celle de Sogn. Le portail d'entrée est magnifiquement sculpté.
Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !
Elle ne va plus au cap Nord ! Quelle arnaque !
Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Elle ne va plus au cap Nord ! Quelle arnaque !
J'ai pris ma décision. Afin de préserver mon genou, qui a fortement apprécié cette pause entre Bergen et Oslo, je stoppe la remontée vers le Nord. En contre partie, je vais tenter de rentrer en vélo  (et non plus en avion) en passant par la Suède, le Danemark et tutti quanti ... Ça devrait aller pour le dénivelé. Pas de déception, j'ai adoré le Danemark et les Pays Bas, je vais y repasser avec grand plaisir et cela fera une belle boucle. Il y a encore de jolies choses à voir là bas. Je tricherai forcément quelque part, car j'ai moins de temps pour revenir. Cet aprèm, je prends donc le bus pour Goteborg en Suède.
Je devrais peut être changer le titre de mon carnet : 
A bicyclette ... vers le bas du haut de la carte !
HA DET BRA  Norway
Quoi c'est ?
Quoi c'est ?
Cette sculpture de tigre (par l'artiste  Éleva Engelsen) se trouve devant la gare d'Oslo. Elle représente un des surnoms de la ville : Tigerstaden : la ville du tigre.
Le bord de mer dans le Sud de Goteborg
Le bord de mer dans le Sud de Goteborg
Hej Hej Suède ! 
Depuis Goteborg je suis l'eurovelo 1. A Asa, je m'installe dans un camping pour assister à la finale France Portugal. D'habitude, j'aime pas le foot et je ne regarde pas les matchs. C'est  surtout pour avoir l'ambiance et de la compagnie.  Bravo les portugais ! Vivement août et les jeux olympiques
Actuellement, j'écris depuis le "naturum information", une réserve d'oiseaux juste avant Varberg. L'endroit plairait à ma mère, j'y ai vu une grue cendrée, des avocettes, des tadornes du Belon, des eiders, des huitriers pies ... et bien sûr des quantités  d'oies sauvages. J'ai même aperçu Nils Olgerson sur le dos d'une d'entre elles.
Avec le soleil
Avec le soleil
Le chemin entre Asa et Varberg. J'y ai dégusté pas mal de framboises.
Le chemin entre Asa et Varberg. J'y ai dégusté pas mal de framboises.
Un ancien moulin
Un ancien moulin
Sur la route vers Halmstad, une pierre de l'âge du fer.
Sur la route vers Halmstad, une pierre de l'âge du fer.
Et juste à côté, un tumulus de l'âge du bronze. Vue sur mer depuis son sommet.
Et juste à côté, un tumulus de l'âge du bronze. Vue sur mer depuis son sommet.
La nuit dernière, plusieurs grains sont passés avec de bonnes claques dans les rafales . Le vent était bien plus fort qu'annoncé et je bivouaquais pas très bien protégée, à  côté d'un petit port. J'ai vu la tente se déformer et les arceaux se tordrent. Très impressionnant. La toile ne s'est pas envolée car elle était bien lestée avec moi dedans. Au final, pas de dégâts : la tente plie mais ne rompt pas. Pas d'inondations non plus. Le passage de cette dépression a quand même fait des heureux, les planchistes et kites surfeurs en ont profité jusqu'à 22h30. Et rebelote dès 7h00 du mat.
Quoi c'est ?
Quoi c'est ?
Un arbre de mai pour fêter le retour des beaux jours. Mais je crois qu' en Suède, ils les dressent à la St Jean en juin. 
Picasso à  Halmstad
Picasso à Halmstad
Trois tumulus de l'âge du bronze dans un champ.
Trois tumulus de l'âge du bronze dans un champ.
En traversant les réserves naturelles ...
En traversant les réserves naturelles ...
Juste au Nord d'Helsingborg, il existe un sentier de randonnée qui longe la mer en passant par les pointes de Kullhalvon et de Bjarehalvon. Il est balisé et on y trouve aussi de temps en temps un abri en bois pour y passer la nuit (avec point d'eau, toilettes à proximité et barbecue aménagé). 

Ma dernière nuit en Suède à 10 km d'Helsingborg. Coucher de soleil à l'entrée Nord de l'Oresund. De l'autre côté je vois le château de Kronborg. Rappelez vous, Olger le danois lorgne par ici, mais personne ne s'en souci.
Ma dernière nuit en Suède à 10 km d'Helsingborg. Coucher de soleil à l'entrée Nord de l'Oresund. De l'autre côté je vois le château de Kronborg. Rappelez vous, Olger le danois lorgne par ici, mais personne ne s'en souci.
Helsingborg
Helsingborg
Voilà, je vais prendre le bateau et quitter la Suède. Arrivée sur l'autre rive à  Helsingor, je vais filer directement à  Copenhague.
Pour info, la traversée avec Scandialine (1 adulte avec vélo) coûte 38 couronnes suédoises soit environ 4 euros. 
Au revoir Fifi brin d'acier (elle est imprimée sur les billets de 20 couronnes). Mais ici elle s'appelle Pippi. Va savoir pourquoi on a changé son prénom.
Section précédente Section suivante
Commentaires
posté le 26 juin 2016

cousine Caro
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 26/06/16

Message privé
On se croirait dans "Cent ans" de Wassmo ... C' est envoûtant comme paysage !
Sur le plan interne je vois que tu progresses dans l'art du compromis ... Ton cerveau a raison de rassurer les jambes ... Imagine qu'elles en aient ras-le-bol et te fassent une "Nuit Debout" ...
posté le 28 juin 2016 mis à jour le 28 juin 2016

rastabouboul
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 28/06/16

Message privé
ça progresse vite dis moi, on échangerait bien notre place pr ces derniers jours de prévacances....les chérubins st devenus des diablotins....Trop hâte de finir....Profite, profite et fait nous rêver encore.....
posté le 29 juin 2016

Marie29
Martinet
(23 messages)
Inscription : 10/02/16

Message privé
Faut pas croire, mais les 1er jours en Norvège ont été très dur. Sur les petites routes, les montées sont extrêmement pentues. Certains jours, je n'avance pas beaucoup. Mais les paysages sont très beau.
Salut Caro, j'espère que tout va bien pour toi aussi. Biz
posté le 01 juil. 2016

Bertrand
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 01/07/16

Message privé
Coucou Marie, j'ai tout lu, ça fait rêver. Profite bien, ici après avril+mai magnifique, l'hiver commence. Bisous
posté le 02 juil. 2016

Ginger.
Hirondelle
(5 messages)
Inscription : 02/07/16

Message privé
Superbes paysages ! Et vues impressionnantes. Prends soin de tes guibolles et de tes roues ! Bises !
posté le 03 juil. 2016

Breizhinette
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 03/07/16

Message privé
Bonjour Marie, un petit mot juste pour t'encourager, même si on ne se connaît pas. Je lis ton récit depuis le début, j'adore quand je vois qu'il y a du nouveau. Ta façon de raconter me plaît beaucoup et tes photos sont très jolies. Merci et bon courage, j'espère que tes genoux et tes mollets vont tenir le coup. Bravo et surtout garde bien le moral, pense aux milliers de fans qui te suivent en pensée:)
posté le 04 juil. 2016

rabbit
Hirondelle
(5 messages)
Inscription : 22/06/16

Message privé
On regarde les triplettes de Belleville, on t'a reconnue...les mêmes mollets!!!!!!!!!
J moins deux....pour nous!
Et ensuite on se tape la quille!
Tu as le même temps que nous!
Nous sommes fières de toi, tu représentes bien la secte des "maîtresses en folie"!

Pour le calendrier, nous avons du retard mais l'imprimerie a des soucis.....mais du désir naît le plaisir!

Tu peux nous rapporter un "quoi c'est".....ça fait rêver!!!

boussas arti

bien à toi
rabbbbbbbbbbbbbbbbitttttttttttttttttttttttttt
posté le 04 juil. 2016

Marie29
Martinet
(23 messages)
Inscription : 10/02/16

Message privé
Merci pour tous vos encouragements ça aide dans les grimpettes. J'aurais mieux fait d'emporter mon vieux ciré jaune Guy cotten (l'ami du marin) plutôt que ma veste goretex qui n'a de goretex que le nom. Heureusement je m'abrite sous ma bâche.
Biz à Rabbit qui n'a pas d'excuses pour le retard conséquent dans l'édition du calendrier.
posté le 07 juil. 2016

pongping
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 07/07/16

Message privé
Tu m'as fait bien rire avec la photo des trolls. Je pense mettre cette photo en couverture de mon cahier journal pour l'an prochain (avec le commentaire bien sûr..)
posté le 08 juil. 2016

philippe
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 27/05/16

Message privé
Aline, qui espère faire ta connaissance prochainement, est pleine d'admiration pour ton courage.
On espère que ça va s'arranger pour ton genou, sinon on aura peut-être le plaisir de te voir à l'aber W'rach en août. Gros bisous et encore bravo